A la une :
Accueil » Actualités » Lutteurs » Cérémonies » Kakuryû : le Conseil approuve sa promotion

Kakuryû : le Conseil approuve sa promotion

Kakuryu avec Izutsu oyakata
Kakuryû en conférence de presse avec Izutsu oyakata

Le Conseil de Délibération de L’Association Japonaise de Sumo (Yokozuna Shingi Iinkai) a voté lundi à l’unanimité pour la promotion de l’ôzeki Kakuryû au rang suprême de yokozuna après avoir remporté dimanche son premier titre au Haru Basho (voir le résumé de la finale)

Pour que la décision soit validée, il fallait l’approbation des deux tiers minimum du Conseil qui compte au total 13 membres.

« Je veux adresser toute ma gratitude aux personnes qui ont pris par à ce vote » a déclaré Kakuryû qui a 28 ans et 7 mois. A ce propos, il sera le septième plus âgé à atteindre ce rang depuis la création du système des six tournois annuels en 1958.

« Je ne suis pas sûr de savoir comment je vais être (comme yokozuna) mais je veux essayer de rester moi-même » a-t-il dit.

Le lutteur mongol de son véritablement nom Mangaljalav Anand sera bientôt le prochain yokozuna, le 71ème en tout après avoir obtenu un score de 14-1 lors du tournoi de printemps , le haru basho 2014 qui s’est tenu à Osaka. Lors de ce tournoi, Kakuryû est parvenu à vaincre les deux yokozuna, Harumafuji et Hakuhô.

Kakuryû qui appartient à l’Izutsu beya sera le quatrième lutteur mongol à être promu au rang de yokozuna après Asashoryû (2003), Hakuhô ( 2007) et Harumafuji (2012). Il est le sixième lutteur né à l’étranger à atteindre ce rang.

« C’était un vote unanime (pour le recommander comme yokozuna) » a déclaré Kitanoumi, le président de la Fédération Nationale de Sumo qui a par ailleurs été réélu pour un autre mandat de deux ans le jour même. « Je suis convaincu qu’il va vraiment faire des efforts pour combattre jusqu’à son paroxysme. Il doit se sentir responsable et avoir conscience qu’il est un yokozuna« 

Kakuryû à aussi répondu aux questions des journalistes :

Q : Comment avez-vous réagi en apprenant la nouvelle ?
Kakuryû : Je suis très reconnaissant. Je n’en suis pas arrivé là tout seul. Je voudrais remercier tous ceux qui m’ont entouré.

Q : Quelle est votre image d’un yokozuna ?
Kakuryû : Quelqu’un pour qui gagner doit être la norme, qui doit enchaîner les résultats qui lui permettent le yûshô.

Q : Un yokozuna est un exemple pour tous les autres rikishi.
Kakuryû : Je sais que je vais devoir m’y consacrer de différentes façons mais je ne sais pas encore comment. Pour l’instant, je veux rester tel que je suis.

Q : Vous avez fait jeu égal avec vos deux aînés mongols Hakuhô et Harumafuji.
Kakuryû : Je veux m’efforcer de ne pas perdre.

Q : Quel sera votre discours d’intronisation ?
Kakuryû : Je ne sais pas encore. Peut-être que quelque chose de simple serait bien. Je vais faire en sorte d’être facile à comprendre.

Q : Quels sont les points que vous aimeriez perfectionner ?
Kakuryû : J’aimerais acquérir la capacité de pratiquer mon sumô même lorsque je suis attaqué.

Sources : Japan Times
Interview parue sur My Sumo Corner

Kakuryû - 鶴竜

Kakuryû Rikisaburo (alias Mangaljalav Anand). Originaire de Mongolie, il a débuté sa carrière dans le sumo en novembre 2001 pour remporter son premier tournoi en mars 2014. Il est promu 71 ème yokozuna au mois de mai de la même année.

A lire également :

Chiyonofuji kanreki dohyo iri

Chiyonofuji, cérémonie pour ses 60 ans

Chiyonofuji remonte sur le dohyô pour ses 60 ans Kokonoe oyakata qui se trouve être …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *