A la une :
Accueil » Actualités » Expositions » Estampes de sumo à Shibuya

Estampes de sumo à Shibuya

Exposition d’estampes de sumo (ukiyoe)

Affiche de l'exposition sur les estampes de sumo à Shibuya
Affiche de l’exposition sur les estampes de sumo à Shibuya

Le Ota Memorial Museum of Art situé à Shibuya expose une large collection d’estampes de sumo durant tout le mois de juin. Le sumo professionnel a gagné beaucoup en popularité ces derniers temps avec l’arrivée de jeunes espoirs très prometteurs, l’occasion pour ce musée de s’intéresser au sport national à travers l’art de l’estampe.

Le sumo n’est pas seulement un sport, c’est également une tradition culturelle propre au Japon. Le sumo-e (estampes de lutteurs de sumo) a connu sont heure de gloire pendant l’ère Edo (1603 à 1867) où le pays a su développer à son paroxysme les arts traditionnels. La collection exposée actuellement nous permet de découvrir et d’apprécier la longue histoire du sumo.

La collection actuellement présentée au public sont des pièces qui reproduisent divers aspects du sumo comme des portraits de lutteurs populaires de l’époque, des scènes de la vie quotidienne ou encore des illustrations de combats. Nous pouvons avoir une idée de la popularité qu’avait le sumo à ce moment-là en voyant ces estampes exécutées par de grands artistes comme Katsukawa Shunkō, Utagawa Kunisada, Kitagawa Utamaro…

Pour l’occasion, le musée a soigneusement sélectionné une centaine de pièces issue de la collection Ishiguro pour non seulement nous faire découvrir le sumo mais aussi nous présenter les charmes de la peintures ukiyoe.

 

Informations générales :

Date : du 1er au 26 juin
Lieu : Ota Memorial Museum of Art
Nombre de pièces exposées : environ 100
Adresse : 1-10-10 Jingu-mae Shibuyaku Tokyo, 150-0001 Japon
Téléphone : +81-(0)3-3403-0880
Tarifs : adultes 700 yens, étudiants et seniors 500 yens, enfants gratuits

Site internet du musée Ota

A lire également :

expo tournoi janvier 1965

Tournoi de janvier 1965

Tournoi de janvier 1965 : le grand changement Dans le sumo, le système actuel n’autorise …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *