A la une :
Accueil » Actualités » Lutteurs » Cérémonies » Gôeidô est promu ôzeki

Gôeidô est promu ôzeki

Gôeidô est promu ôzeki pour le tournoi de septembre

Gôeidô est promu ôzeki
Gôeidô lors de la cérémonie pour sa promotion au rang d’ôzeki

 L’Association Japonaise de Sumo a officiellement promu le sekiwake Gôeidô au rang d’ôzeki à la suite d’une décision unanime lors du conseil d’administration qui s’est tenu mercredi.

La décision de promouvoir le lutteur de la Sakaigawa beya a été officiellement faite après une réunion pour déterminer le classement des sumotoris pour le tournoi d’automne tournoi qui se déroulera au Kokugikan de Tokyo du 14 au 28 septembre.

Gôeidô  de son vrai nom Gotaro Sawai, est le premier lutteur à être élevé au deuxième plus haut rang du sumo depuis celle de Kakuryû après le tournoi de printemps en 2012.

Âgé de 28 ans Gôeidô est le premier rikishi japonais à devenir ôzeki depuis Kisenosato qui l’était devenu après le tournoi de Kyûshû en 2011. Après sa cérémonie d’intronisation où il a prononcé un court discours préparé Gôeidô  a dit : «je suis soulagé mais maintenant je dois vraiment s’atteler. Je ne ressens pas de plaisir. « 

Le basho d’automne comportera trois Mongols à l’échelon supérieur du sumo occupant la place de yokozuna et trois japonais au rang d’ôzeki. Lors de sa cérémonie d’intronisation Gôeidô a déclaré qu’il avait l’intention d’illustrer l’esprit japonais, le « Yamato-damashii« .

« Quand j’ai mentionné Yamato-damashii dans mon discours, j’ai senti que ce mot illustrait bien la grande patience des Japonais ainsi que la virilité. C’est ce que je vais exiger plus que tout pour moi-même« , a-t-il ajouté.

Gôeidô n’a pas obtenu les 33 victoires exigées en cours des trois derniers tournois comme le demande la Nihon Sumo Kyokai pour une promotion au rang d’ôzeki mais 32. Entaché par un petit 8-7 à l’issu du tournoi de mai, Gôeidô  a tout même réussi à battre deux yokozuna lors du Nagoya basho 2014 et à même vaincu deux fois consécutive Hakuhô!

L’Association le récompense pour sa patience après avoir occupé le rang de sekiwake pendant 14 tournois d’affilé, un record absolu! Le précédent record était détenu par l’ancien ôzeki Kaio qui avait été sekiwake de janvier 1995 à janvier 1997 soit un total de 13 tournois avant lui aussi de parvenir au rang d’ôzeki.

« Il aura beaucoup de pression« , a déclaré Sakaigawa oyakata. « Il devra être plus prêt que jamais. Il s’entraîne très dur et je pense que s’il y a un Dieu du sumo, il veille sur lui« .

Avec une participation à 41 tournois pour devenir ôzeki après avoir fait ses débuts dans la division makuuchi Gôeidô obtient la sixième progression la plus lente. Maenoyama qui est devenu ôzeki après le Nagoya basho en 1970 était le dernier lutteur originaire d’Osaka à atteindre ce rang.

Le président de la Nihon Sumo Kyokai Kitanoumi a dit qu’il espère se soit juste une étape pour Gôeidô et qu’il devait faire route désormais vers le titre de yokozuna. «C’était une décision unanime pour son approbation. Il est parfois extrême dans ses résultats avec des bons et des mauvais moments mais s’il se bat comme il sait le faire, je voudrais qu’il voit son nouveau statut juste comme un simple point de contrôle et qu’il vise maintenant le rang de yokozuna. Battre deux yokozuna coup sur coup c’était impressionnant « .

Avec cette promotion Gôeidô aura également une augmentation de salaire ; il recevra un salaire de 2 340 000 yens (17 000 euros) par mois. Le plus haut salaire est celui des yokozuna qui est de 2 820 000 yens (20 500 euros) soit une différence de 654 000 yens (4 750 euros).

Source : Japan Times

A lire également :

Kisenosato promotion yokozuna

Kisenosato est officiellement promu 72e yokozuna

Kisenosato est officiellement promu 72e yokozuna Kisenosato est officiellement devenu le 72e grand champion de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *