Accueil » Actualités » Lutteurs » Interviews » Hakuho est soulagé de finir par une victoire après une année difficile

Hakuho est soulagé de finir par une victoire après une année difficile

Hakuho est soulagé de finir par une victoire après une année difficile
Le yokozuna Hakuho décroché son 40e titre en remportant le tournoi de Kyushu

Hakuho est soulagé de finir par une victoire après une année difficile

Après le scandale qui a entaché le championnat de Kyushu, le champion du tournoi Hakuho a déclaré lundi qu’il était heureux de finir sur une note positive.

S’adressant aux journalistes lors de la traditionnelle conférence de presse, Hakuho, qui a remporté un 40e titre – un record sans précédent – a déclaré que la fin de l’année signifiait beaucoup pour lui.

« Cela m’émeus d’autant plus que j’avais remporté le championnat dès le 14e jour« , a déclaré Hakuho, le seul yokozuna a avoir complètement participé au basho. « Bien sûr, il y a le 40ème titre mais le sentiment de clore l’année est plus fort« , a-t-il déclaré.

Malgré des questions sur le sort de son camarade Harumafuji après avoir agressé Takanoiwa, Hakuho a déclaré qu’il avait pris sa part de responsabilité en abordant le sujet et en s’excusant auprès des fans dans son discours de victoire dimanche.

Hakuho, qui était présent lorsque des faits qui se sont produit durant de la tournée régionale à Tottori, a déclaré après avoir soulevé la coupe de l’Empereur qu’il voulait voir revenir à la fois Harumafuji et Takanoiwa sur le dohyo.

« En tant que représentant de tous les rikishi, je voulais transmettre le message avec mes propres mots, le reste je voudrais le laisser entre les mains de l’organisation (Association Japonaise de Sumo) et des responsables« , a-t-il déclaré.

Hakuho, qui sera prochainement interrogé par la police, a dit qu’il allait simplement « leur dire exactement ce que j’ai vu« .

En l’absence de trois yokozuna et d’un ôzeki, Hakuho a battu Endo samedi pour améliorer son score à 13-1 et remporter le championnat avec une journée d’avance.

Avec une victoire sur Goeido lors de la dernière journée, Hakuho a terminé sur un résultat final de 14-1. Le champion a également remporté le tournoi de Nagoya en juillet et celui du mois de mai.

Hakuho s’était retiré à mi-chemin du tournoi de mars et a manqué entièrement celui de septembre en raison de douleurs au genou gauche.

Le Mongol âgé de 32 ans a également déclaré qu’il était fier de voir des lutteurs prometteurs faire leur marque dans le tournoi de Kyushu alors qu’il prévoit de se mettre à l’écart après la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

«Plus le mur est grand, plus le lutteur devient fort et, à certains égards, j’ai réussi à être un mur», a déclaré Hakuho.

« Après les Jeux Olympiques (je démissionnerai) sans hésitation, je serai heureux de pouvoir passer le relais à la jeune génération.« 

en Click on the title bellow for article in English : 

Hakuho relieved to finish difficult year on winning note

Hakuho relieved to finish difficult year on winning note

After a scandal surrounding the national sport ironically drew more attention to the Kyushu Grand Sumo Tournament, tournament champion Hakuho said Monday he was pleased to provide some positive headlines.

Speaking to reporters at the traditional morning-after press conference, Hakuho, who won an unprecedented 40th title in the Nov. 12-26 tournament at Fukuoka Kokusai Center, said ending the year on a winning note means a lot to him.

« It makes me more emotional because I clinched the championship on the 14th day, » said Hakuho, the only grand champion who competed through the sixth and final sumo tournament of the calendar year.

« Of course there’s the 40th title but that feeling of closing the year strong is bigger, » he said.

Despite questions over the fate of fellow yokozuna Harumafuji after an alleged assault of lower-ranking Takanoiwa, Hakuho said he has taken his share of responsibility by touching on the subject and apologizing to the fans in his victory speech on Sunday.

Hakuho, who was present when the assault took place during the regional tour in Tottori, said after lifting the Emperor’s Cup that he wants to see both Harumafuji and Takanoiwa back in the dohyo ring.

« As a representative of all rikishi I wanted to deliver the message in my own words. The rest I’d like to leave in the hands of the organization (Japan Sumo Association) and those in charge, » he said.

Hakuho, who is scheduled to undergo police questioning, said he will just « tell them exactly what I saw. »

In the absence of three yokozuna and one ozeki, Hakuho defeated No. 9 maegashira Endo on Saturday to improve to 13-1 and clinch his championship with one day remaining in the Kyushu meet.

With a win over Goeido on the final day, Hakuho finished at 14-1 for his first victory in two meets and third this year. Hakuho also won July’s Nagoya tournament and May’s Summer tournament.

He withdrew midway into the Spring meet in March and missed the entire Autumn tournament in September because of pain in his left knee.

The 32-year-old Mongolian also said he was proud to see up-and-coming wrestlers make their mark in the Kyushu tournament as he plans to get out of the way of the next generation after he takes part in the opening ceremony of the 2020 Tokyo Olympics.

« The bigger the wall you’re up against, the stronger the wrestler becomes. In some ways, I’ve managed to be a wall, » Hakuho said.

« After the Olympics? (I’m quitting) without hesitation. I’ll be glad to see a youngster I can hand over the baton to. »

Written by Kyodo

Crédits photo : Asahi

A lire également :

Hakuho

Hakuho jeûne trois jours pour retrouver la forme

Hakuho jeûne trois jours pour retrouver la forme C’est un fait extrêmement rare pour un lutteur de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *