A la une :
Accueil » Actualités » Lutteurs » Interviews » Hakuhô : fin de la polémique?

Hakuhô : fin de la polémique?

Hakuho
Le yokozuna Hakuho

En réponse à l’interrogation du yokozuna Hakuhô sur la nécessité d’une revanche lors de la treizième journée du tournoi, l’Association Japonaise de Sumo présidée par Kitanoumi a ordonné à l’entraîneur de Hakuhô, Miyagino oyakata, de délivrer au yokozuna un sévère avertissement.

Kitanoumi a déclaré : « un oyakata porte la responsabilité de superviser ses lutteurs. J’ai demandé à Miyagino oyakata de lui délivrer un sévère avertissement« .

Le lundi, au lendemain de sa victoire où il a battu le record avec un 33ème titre, le yokozuna s’est interrogé sur la nécessité de refaire le match contre l’ôzeki Kisenosato lors du 13ème jour de l’Hatsu basho. Les deux lutteurs sont tombés du dohyô ensemble dans le premier combat et les juges ont ordonné de le refaire (torinaoshi). Ce match était crucial  car il permettait à Hakuhô de s’emparer du titre deux jours avant la finale (retour sur les faits).

« En regardant la vidéo, même un enfant aurait pu voir que j’avais gagné » a déclaré Hakuhô lors d’une conférence de presse qui suivait le tournoi.

Le responsable des juges de l’Association a vivement critiqué Hakuhô : « un yokozuna doit être un modèle, c’est son rôle mais il s’est dévalué » a déclaré Isagahama oyakata (ancien Asahifuji) qui dirige le département d’arbitrage. Les autres oyakata qui appartiennent à la même branche que Hakuhô ont eux aussi condamnés ses propos.

Dans le combat en question, les deux lutteurs sont tombés simultanément, Kisenosato essayant de projeter Hakuhô alors que le yokozuna poussait l’ôzeki. Des images vidéos montrent le haut du pied droit de Hakuhô toucher d’abord la surface après la projection de Kisenosato. Cependant, Shikoroyama oyakata (ancien Terao), un juge en charge de la salle vidéo au moment du combat, ne pouvait pas déterminer clairement le vainqueur.

« J’ai vu le pied droit de Hakuhô toucher mais les deux pieds de Kisenosato étaient en l’air, il était donc en position de gagner. Les événements se sont produits simultanément, j’ai donc décidé qu’ils étaient à égalité » a dit Shikoroyama oyakata.

Le département a également jugé bon d’avertir à Miyagino oyakata que Hakuhô avait tardé à prendre place au bord du dohyô avant son match du jour.

Par ailleurs, la femme de Taihô a également critiqué le comportement de Hakuhô : « Taihô n’aurait jamais fait un chose pareille, ce n’est pas une attitude de yokozuna« .

Finalement, Hakuhô a fait une apparition à la télévision samedi pour présenter ses excuses dans l’émission SmaStation en déclarant : « je suis content d’avoir gagné le tournoi mais je suis désolé pour ce que j’ai dit et d’avoir causé des soucis à beaucoup de monde« .

Source : Yomiuri Shimbun

Hakuhô - 白鵬

Hakuhô Shô (alias Munkhbat Davaajargal). Fils d’un grand champion de lutte mongole, Hakuhô débute le sumo en 2001 alors qu’il ne pèse que 62 kg. Il obtient son premier titre en mai 2006 et devient ôzeki l’année suivante. Il est promu yokozuna en juillet 2007 puis en janvier 2015 devient le recordman historique du nombre de titres.

A lire également :

Goeido vainqueur aki basho 2016

Goeido, prochain yokozuna japonais?

Goeido, prochain yokozuna japonais? Goeido est devenu le premier ôzeki kadoban de l’histoire à soulever …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *