A la une :
Accueil » Actualités » Lutteurs » Interviews » Hakuhô, quel sera son prochain défi?

Hakuhô, quel sera son prochain défi?

Hakuhô à la recherche de son prochain challenge

Hakuho lors de la conférence de presse
Le yokozuna Hakuho à la Miyagino beya

Un jour après avoir remporté un historique 33ème championnat sur un score parfait, le yokzuna Hakuhô a dit qu’il voulait s’aventurer en terrain vierge, tout en rappelant que même dans ce tournoi, les champions doivent se préoccuper de leur attitude.

Dans une conférence de presse donnée lundi au sein de la Miyagino beya, le yokozuna a parlé philosophiquement de son avenir, tout en critiquant la décision des juges pendant le tournoi que l’Association Japonaise de Sumo a refusé d’ignorer.

« Je tiens à mettre les pieds dans un monde un peu différent, un monde qui n’est pas uniquement basé sur les victoires et les défaites  » a déclaré le mongol de 29 ans après la fin du tournoi de janvier qu’il a remporté sur un zenshô-yûshô, un exploit qu’il n’avait pas commis depuis 10 basho.

Son 33ème titre lui a permis de dépassé les 32 yûshô remportés par le légendaire yokozuna Taihô. Au cours de l’interview lors du championnat de dimanche, il a insinué que puisqu’il n’avait plus aucun but maintenant devant lui et qu’il pourrait envisager de prendre sa retraite (lire l’interview).

« Il y a sans doute des personnes qui voudraient me voir prendre ma retraite, mais s’il vous plaît donnez-moi votre profond soutien pendant encore un peu plus de temps  » a-t-il déclaré lundi.

Si Hakuhô remporte le prochain championnat à Osaka, il gagnerait son 6ème tournoi consécutif.

« J’ai dépassé toutes les choses qui peuvent être comptés, mais je ne crois pas que j’ai encore pu saisir les sentiments de Taihô. Peut-être que ça viendra avec l’expérience » a-t-il ajouté.

C’était du sumo que même un enfant aurait pu comprendre

Le yokozuna, qui est normalement un guerrier gentleman dans un sport de géants, a eu des mots inhabituellement forts lors de la décision des juges de refaire le combat vendredi suite à un monoii quand il a remporté son championnat historique (lire le résumé de vendredi). Hakuhô avait expulsé l’ôzeki Kisenosato du cercle, mais les deux sont sortis en même temps.

« Quand je suis rentré, j’ai regardé la vidéo » a déclaré Hakuhô. « C’était du sumo que même un enfant aurait pu comprendre. Pourquoi est-ce qu’ils on demandé de refaire le combat? On aimerait qu’ils regardent avec un peu plus d’attention. « 

Cependant, la NSK n’a pas pris ces remarques à la légère. Kitanoumi, le président le l’Association a indiqué qu’il a l’intention de convoquer le maître de Hakuhô, Miyagino oyakata, pour lui donner un avertissement.

« Les cinq juges ont vu et pris leur décision« , a déclaré Kitanoumi. « Il (Hakuhô) devrait réfléchir plus avant de s’exprimer« .

« Quand même, quand on a à se battre encore une fois, on aimerait voir une attitude plus noble pour un yokozuna« .

Source : Japan Times

Hakuhô - 白鵬

Hakuhô Shô (alias Munkhbat Davaajargal). Fils d’un grand champion de lutte mongole, Hakuhô débute le sumo en 2001 alors qu’il ne pèse que 62 kg. Il obtient son premier titre en mai 2006 et devient ôzeki l’année suivante. Il est promu yokozuna en juillet 2007 puis en janvier 2015 devient le recordman historique du nombre de titres.

A lire également :

Goeido vainqueur aki basho 2016

Goeido, prochain yokozuna japonais?

Goeido, prochain yokozuna japonais? Goeido est devenu le premier ôzeki kadoban de l’histoire à soulever …

2 commentaires

  1. Je ne comprends vraiment pas pourquoi Hakuho a fait ces remarques sur les juges, c’est très inhabituel de sa part. Surtout parce que la victoire aurait même pu être accordé à Kisenosato, c’était vraiment difficile à dire.
    Malgré tout ça, c’est toujours un plaisir de le voir sur le dohyo. J’aimerais voir jusqu’où il peut arriver, s’il décide de continuer!

    • j’ai beaucoup d’admiration pour Hakouho, et sans dévaloriser son parcours je ne peux m’empêcher de penser que sans le retrait d’ Asashorui il n’en serait pas là 8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *