A la une :
Accueil » Actualités » Lutteurs » Interviews » Hakuhô dans la tourmente s’explique

Hakuhô dans la tourmente s’explique

Le yokozuna Hakuhô connait des moments difficiles

Hakuhô dans la tourmente s'explique
Le yokozuna Hakuho

C’est sur son blog personnel que le yokozuna Hakuhô, vainqueur du dernier tournoi pour la 29 ème fois de sa carrière, vient d’annoncer que son épouse Sayoko venait de faire une fausse couche. Le fait s’est passé le 23 mai au cours de la 13ème journée du tournoi.

Hakuhô s’était montré fermé et même distant lors de la finale exprimant peu de joie alors que ses parents avaient fait le déplacement depuis la Mongolie. Le lendemain alors qu’était prévue la traditionnelle interview avec le vainqueur du yûshô, la conférence n’avait pas eu lieu sans que d’explication de soit avancées.

Les journalistes ont alors commencé par spéculer sur le comportement du champion lui reprochant même d’avoir été absent aux obsèques de Hanaregoma oyakata décédé le 18 mai dernier et de se sentir visé par des reproches envers les lutteurs mongols qui sont les véritables stars du sumo actuel.

 Je suis un mari avant d’être un lutteur de sumo 

Si Hakuhô semblait absent c’était pour des problèmes personnels bien plus graves puisque sa femme venait de perdre l’enfant dont elle était enceinte du cinquième mois. Père actuel de trois enfants, Hakuhô ne souhaitait avoir à faire à la presse le lendemain de sa victoire sachant que des questions sur ce sujet auraient été posées. Préférant annuler et rester auprès de sa femme dans ces moments pénibles, le yokozuna ne voulait pas que les journalistes apprennent la grossesse de son épouse maintenant mais c’était déjà trop tard, l’information avait fuité…

Hakuhô était aussi très préoccupé par l’état de santé de son père qui avait fait le déplacement jusqu’au Japon pour le soutenir. Voyant la horde de journalistes autour de lui, le champion n’était pas rassuré craignant qu’ils le fatiguent de trop.

Blog de Hakuho

 

Hakuhô - 白鵬

Hakuhô Shô (alias Munkhbat Davaajargal). Fils d’un grand champion de lutte mongole, Hakuhô débute le sumo en 2001 alors qu’il ne pèse que 62 kg. Il obtient son premier titre en mai 2006 et devient ôzeki l’année suivante. Il est promu yokozuna en juillet 2007 puis en janvier 2015 devient le recordman historique du nombre de titres.

A lire également :

Goeido vainqueur aki basho 2016

Goeido, prochain yokozuna japonais?

Goeido, prochain yokozuna japonais? Goeido est devenu le premier ôzeki kadoban de l’histoire à soulever …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *