A la une :
Accueil » Actualités » Lutteurs » Intai » Homarenishiki quitte le sumo

Homarenishiki quitte le sumo

Homarenishiki quitte le sumo un an après ses débuts au Japon.
Brodik Henderson quitte le sumo dans des circonstances floues. Il était le deuxième canadien à tenter une carrière dans le sumo professionnel.

Homarenishiki quitte le sumo

C’est en lisant Tachai, le blog anglophone d’Andy, que j’ai appris la nouvelle, le jeune canadien Brodik Henderson, plus connu sous son nom de lutteur Homarenishiki, a mis un terme à sa carrière à peine un an après ses débuts à la Nishikido beya.

Le retrait de la part du sandanme Henderson reste assez mystérieux. Absent aux tournois de mai et à celui de Nagoya, il semblerait que Homarenishiki était déjà retourné au Canada. Des soupçons d’intimidation font surface puisque cinq autres lutteurs de la Nishikido beya étaient également absents du tournoi, ce qui ajoute à l’intrigue.

Le mois dernier Homarenishiki pensait déjà quitter le sumo parce qu’il était victime de mauvais traitements au sein de l’écurie Nishikido, des faits qui allaient bien au-delà des bizutages typiques qu’un nouveau venu doit endurer. Il pourrait même y avoir une action en justice d’après des sources proches du jeune lutteur posté sur un forum.

La possibilité d’une action juridique qui entoure toute cette affaire a été confirmée sur le même forum par John Gunning, un commentateur de sumo pour NHK connu pour être proche de Henderson.

Les détails qui entourent l’absence de Homarenishiki sont pour le moment encore loin d’être clairs sans annonces officielles.

On sait que la plainte initiale concerne une personne de 21 ans revenue au Canada. Cette information n’a pas été réfutée, ni par la famille, ni par les fans étrangers proches du jeune homme.

Il est à noter l’ancien ôzeki Konishiki, qui était le visage le plus familier à avoir accueilli Hendrson à son arrivée à la Nishikido beya, est toujours en contact avec lui mais l’Hawaïen a déclaré ne pas être au courant que Homarenishiki était retourné dans son pays natal.

Quelles que soient les circonstances du départ apparent de Henderson, espérons que ça ne soit pas un retour aux jours sombres comme en 2007, quand un jeune rikishi du nom de Tokitaizan avait trouvé la mort, mettant en lumière les mauvais traitements couramment subis par les lutteurs de plusieurs écuries. Ce scandale avait éclaboussé le monde du sumo et avait fait le tour des médias du monde entier.

Sources : Japan Times et Tachai.

A lire également :

Daido

Intai de Daido

Daido annonce son intai Daido (大道), ancien maegashira 8 vient d’annoncer son intai. Originaire de Tokyo, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *