Accueil » Tournois » Tournoi d'Osaka : Haru basho » J14 – Hakuhô remporte sa 14ème victoire

J14 – Hakuhô remporte sa 14ème victoire

Ichinojo abat Takakeisho

Hakuhô remporte sa 14ème victoire

En cette avant-dernière journée, le yokozuna Hakuhô rencontrait l’ôzeki Takayasu (10-3). Nous avons assisté juste avant le combat à une scène peu courante : alors que le gyoji demandait aux lutteurs de se mettre en place pour combattre, le mongol est resté debout, défiant du regard son adversaire en le surplombant de toute sa hauteur. Le japonais, surpris par ce jeu, a interrogé des yeux l’arbitre, puis a attendu que Hakuhô se mette en place. Le regard du yokozuna était imposant et aurait impressionné n’importe quel lutteur. Après un tachi-ai rugueux, le corps-à-corps a prévalu sans qu’aucun ne prenne le dessus. Takayasu tentait alors une projection de côté, instantanément contré par le yokozuna qui en profita pour repousser au sol son adversaire. 14ème victoire pour le mongol, coup d’arrêt pour l’ôzeki.

De son côté, le poursuivant direct d’Hakuhô, l’énorme Ichinojo, affrontait le sekiwake Takakeisho. Le japonais, toujours à la recherche du bon résultat qui lui permettrait enfin d’atteindre le grade d’ôzeki, était bloqué à 9 victoires et devait atteindre au moins 10 succès pour acquérir son nouveau degré. Pourtant, le combat ne va durer que quelques secondes : Takakeisho tenta de déséquilibrer par une poussée haute, mais le mongol profitant de cette poussée, la redirigea vers le bas pour aplatir son adversaire au sol.

Ichinojo reste donc collé à Hakuhô avec 13 victoires. Demain, il devra d’abord battre son prochain opposant, le maegashira 2 Daieisho (7-7), ce qui est largement à sa portée vu sa forme actuelle, mais il devra espérer ensuite une défaite de Hakuhô contre Kakuryû, l’autre yokozuna, pour pouvoir enfin affronter directement le héros mongol lors d’un kettei-sen (match de play-off) pour un titre.

Kakuryû affrontait Goeidô, et c’est l’ôzeki japonais qui repoussa extrêmement rapidement le yokozuna par yorikiri à l’extérieur du dohyô.

Enfin, l’ôzeki Tochinoshin combattait le sekiwake Tamawashi pour une victoire de plus vers le kachi-koshi, synonyme pour lui de conservation de son rang d’ôzeki. Le géorgien réussissait dès le début une prise au mawashi imparable, qui lui a permis de repousser son adversaire en dehors du cercle sacré.

Tochinoshin devra battre encore demain Takakeisho pour un échange de place : si le géorgien gagne, il restera ôzeki, et si Takakeisho gagne, c’est lui qui prendra la place de Tochinoshin.

A noter le très bon premier tournoi en Makuuchi de Tomokaze, qui est déjà à 9 victoires avant le dernier jour.

Les lutteurs kachi koshi du jour sont :

Makuuchi : aucun
Jûryô : Kyokutaisei, Gagamaru, Hidenoumi, Tokushoryu, Kyokushuho

Les lutteurs make koshi du jour sont :

Makuuchi : Ishiura, Kotoeko, Daishoho, Shohozan,
Jûryô : Daiamami,

en Click on the title bellow for article in English : 

Ichinojo stays in hunt

Ichinojo stays in hunt

OSAKA – The race for the Emperor’s Cup at the Spring Grand Sumo Tournament will go down to the final day with undefeated yokozuna Hakuho and fourth-ranked maegashira Ichinojo both winning on Saturday.

In the penultimate day of the 15-day meet at Edion Arena Osaka, Hakuho, seeking a record-extending 42nd title, defeated ozeki Takayasu (10-4). Ichinojo, trailing Hakuho by one win, remained in the hunt for his first championship by beating rising star Takakeisho (9-5).

Needing a win to avoid falling into a tie for the lead, Hakuho built up to his match against Takayasu with a prolonged staring contest. But when the action started, it was fast and furious. The Mongolian yokozuna seized a left-handed underarm belt hold off his charge and then let Takayasu wear himself out trying to wriggle free. The ozeki nearly pulled off a last-gasp throw at the ring’s edge, but Hakuho spoiled that plan. After an instant of instability, Hakuho regained his balance, grounded his left foot and drove his body into Takayasu, sending him spilling over backward out of the ring.

The 25-year-old Ichinojo defeated ozeki-hopeful Takakeisho and equaled the career-best 13 wins he notched as a makuuchi debutant in September 2014. The win was Ichinojo’s third in 10 tries against the 22-year-old sekiwake. Takakeisho lunged forward at the start, planting his right hand on the 226-kg maegashira’s throat. But Ichinojo swatted the hand away, wrapped his big right arm around Takakeisho’s neck and thrust him down to defeat.

Georgian Ozeki Tochinoshin (7-7), needing to win his final two matches to avoid relegation to sekiwake for May’s tournament, gutted out a win over November champion Tamawashi (5-9). The win set up an intriguing winner-take-all ozeki promotion-relegation battle against Takakeisho on Sunday. Tochinoshin is 1-5 in his career against the young upstart.

In the day’s final bout, ozeki Goeido improved to 11-3 by forcing out yokozuna Kakuryu (10-4).

In a match between two of the makuuchi division’s elder statesmen having good tournaments, former ozeki Kotoshogiku wore down 37-year-old former sekiwake Yoshikaze before shoving him out. Kotoshogiku, who turned 35 in January, cut Yoshikaze’s lip with a shoulder charge, wrapped up his opponent’s left arm and steered him to the edge. Kotoshogiku (11-3) improved to 25-7 in his career against Yoshikaze (10-4).

Written by Kyodo

  • Makuuchi
  • Juryô
Rikishis
Score
Kimarites
Score
Rikishis
Ishiura
石浦
(Maegashira 15)
6-8
7-7
Takagenji
貴源治

(Juryo 4)
Terutsuyoshi
照強

(Maegashira 14)
5-9
6-8
Kotoeko
琴恵光

(Maegashira 15)
Ryuden
竜電

(Maegashira 11)
9-5
6-8
Daishoho
大翔鵬

(Maegashira 16)
Shôhôzan
松鳳山

(Maegashira 10)
6-8
9-5
Tomokaze
友風
(Maegashira 13)
Chiyoshoma
千代翔馬

(Maegashira 17)
7-7
6-8
Yago
矢後

(Maegashira 10)
Yutakayama
豊山

(Maegashira 16)
3-11
2-12
Ikioi

(Maegashira 9)
Asanoyama
朝乃山

(Maegashira 8)
7-7
9-5
Kagayaki

(Maegashira 13)
Yoshikaze
嘉風

(Maegashira 12)
10-4
11-3
Kotoshôgiku
琴奨菊

(Maegashira 8)
Aoiyama
碧山

(Maegashira 7)
11-3
9-5
Meisei
明生

(Maegashira 11)
Toyonoshima
豊ノ島

(Maegashira 14)
4-10
7-7
Takarafuji
宝富士

(Maegashira 7)
Sadanoumi
佐田の海

(Maegashira 9)
4-10
4-10
Shodai
正代

(Maegashira 3)
Daieisho
大栄翔

(Maegashira 2)
7-7
7-7
Abi
阿炎

(Maegashira 6)
Okinoumi
隠岐の海
(Maegashira 6)
7-7
6-8
Myogiryu
妙義龍

(Maegashira 2)
Kaisei
魁聖

(Maegashira 1)
3-11
5-9
Onosho
阿武咲

(Maegashira 5)
Nishikigi
錦木

(Maegashira 3)
4-10
6-8
Endo
遠藤
(Maegashira 1)
Mitakeumi
御嶽海
(Komusubi)
6-8
7-7
Chiyotairyû
千代大龍

(Maegashira 5)
Tochiôzan
栃煌山

(Maegashira 4)
2-12
6-8
Hokutofuji
北勝富士

(Komusubi)
Takakeisho
貴景勝

(Sekiwake)
9-5
13-1
Ichinojo
逸ノ城

(Maegashira 4)
Tochinoshin
栃ノ心

(Ozeki)
7-7
5-9
Tamawashi
玉鷲

(Sekiwake)
Hakuhô
白鵬

(Yokozuna)
14-0
10-4
Takayasu
高安

(Ozeki)
Gôeidô
豪栄道

(Ozeki)
11-3
10-4
Kakuryû
鶴竜

(Yokozuna)
Rikishis
Score
Kimarites
Score
Rikishis
Takanofuji

(Juryo 13)
6-8
5-9
Wakamotoharu

(Juryo 10)
Kyokutaisei
旭大星

(Juryo 9)
8-6
8-6
Kiribayama

(Juryo 14)
Gagamaru
臥牙丸

(Juryo 8)
8-6
8-6
Arawashi
荒鷲

(Juryo 12)
Tobizaru
翔猿

(Juryo 11)
7-7
7-7
Sokokurai
蒼国来

(Juryo 7)
Daiseido

(Juryo 14)
3-11
6-8
Tsurugisho
剣翔

(Juryo 6)
Wakatakakage
若隆景

(Juryo 5)
7-7
8-6
Hidenoumi
英乃海

(Juryo 10)
Akiseyama
明瀬山

(Juryo 9)
5-9
5-9
Daishomaru
大翔丸

(Juryo 5)
Aminishiki
安美錦

(Juryo 11)
7-7
8-6
Tokushoryu
徳勝龍

(Juryo 4)
Mitoryu
水戸龍

(Juryo 12)
9-5
6-8
Daiamami
大奄美

(Juryo 3)
Kotoyuki
琴勇輝

(Juryo 2)
5-9
7-7
Azumaryu
東龍

(Juryo 7)
Kyokushuho
旭秀鵬

(Juryo 6)
8-6
8-6
Enho
炎鵬

(Juryo 2)
Shimanaoumi
志摩ノ海

(Juryo 1)
12-2
7-7
Chiyonoumi
千代の海

(Juryo 8)
Takanosho
隆の勝

(Juryo 13)
10-4
9-5
Chiyomaru
千代丸

(Juryo 1)

A lire également :

J11 – Plus qu’un seul lutteur derrière Hakuhô

Plus qu’un seul lutteur derrière Hakuhô En cette onzième journée, c’est le yokozuna Hakuhô qui …

8 commentaires

  1. Une chose est sure, il y aura bien 3 ozeki au prochain tournoi, reste à savoir qui deTochinoshin ou de Takakeisho bénéficiera de ce titre.
    Autre certitude, le vainqueur de ce tournoi sera (comme en janvier) mongol.
    je suis comme Coachfrederic, j’aimerai bien voir un play-off entre Hakuho et Ichinojo (de mémoire, le dernier remonte à novembre 2017 entre Goeido et Harumafuji).

    Quel suspense pour cette fin de tournoi !!!

  2. Lors de l’avant combat Hakuhô – Takayasu, j’ai l’impression qu’aucun des deux ne voulait se mettre en position avant l’autre ; ça change de voir ce genre de jeu psychologique d’avant combat.
    Takakeisho s’est littéralement offert à Ichinojo, Ichinojo restait sur deux Hatakikomi sur ces trois dernières victoires. Se pencher autant me paraissait le mauvais choix. Après c’est sûr que c’est toujours facile à dire après coup.

    J’aimerais voir un play-off entre Hakuhô et Ichinojo mais vu la forme d’Hakuhô je pense qu’il peut nous faire un quinzième (!!) zenshō yūshō

    J’attends avec impatience le match entre Tochinoshin et Takakeisho avec toute sa dramaturgie autour du rang d’ozeki. Tochinoshin n’est pas à 100% mais Takakeisho peut craquer mentalement.
    Ce sera une belle opposition de style avec Tochinoshin en monstre du Yotsu zumo et Takakeisho impressionnant en Oshi zumo. Tout vas se jouer au Taichiai ..

  3. Pourquoi Takakeisho aurai besoin d’une 10ème victoire ? il a déjà atteint le cota de victoire nécessaire a la promotion d’Ozeki (33 victoires en 3 tournois).
    Pour rappel il avait eu 13 victoires au tournoi de novembre et 11 victoires au tournoi de janvier, si on rajoute les 9 victoires qu’il a déjà on a donc 13+11+9=33 victoires.

    • Absolument ! Mais les décisions de la NSK ne sont jamais aussi précises ni mathématiques… Donc; attendons demain !

      • Tochinoshin et Takakeisho sont mes deux lutteur favoris du coup leur combat de demain va me fendre le cœur. Je ne veut pas que Tochi perde son grade mais je veut aussi voir Taka devenir Ozeki.
        Après tout n’est pas perdu pour Tochinoshin, même si il est rétrogradé, il pourra revenir au prochain tournoi a 100% de ses capacités et réaliser un score d’au moin 10 victoires ce qui normalement le ferai revenir directement au stade d’Ozeki.
        Enfin bref nous verrons demain ^^

    • Alors Tom si tu prend les tournoi de
      septembre 2018 : 9-6
      novembre 2018 : 13-2, yusho et 2 prix
      janvier 2019 : 11-4 et 2 prix
      il reste déjà sur 33 victoire en tant que sanyaku, un yusho et 4 prix et pourtant il n’a pas été promu. Visiblement à cause de son dernier match contre Goeido.
      Si jamais il ne gagne pas demain ça signifiera qu’il aura fini son tournoi sur quatre défaites en cinq affrontements et ça la NSK pourrait lui reprocher.
      Par contre avec une dixième victoire et en ajoutant son Kinboshi contre Kakuryu il sera très difficile de lui refuser la promotion encore une fois.

      • et puis il y avait déjà trois Ozeki, ça n’a pas freiné la NSK à en promouvoir un quatrième ?

        • En fait je pense plutôt que c’est dû au fait qu’il n’a pu affronter (avec succès toutefois) qu’un seul yokozuna sur 3 lors des 2 derniers bashos (Kisenosato en novembre puis Hakuho en janvier) précédant celui-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *