Accueil » Actualités » Lutteurs » Interviews » Kakuryu soulagé de remporter le 4ème titre malgré une blessure

Kakuryu soulagé de remporter le 4ème titre malgré une blessure

Kakuryu soulagé de remporter le 4ème titre malgré une blessure
Kakuryu répondant aux questions des journalistes lors de la conférence de presse.

Kakuryu soulagé de remporter le 4ème titre malgré une blessure

Le grand champion Kakuryu a déclaré lundi qu’il était soulagé d’avoir remporté un quatrième titre tant attendu, malgré une blessure à la main qu’il a subie il y a deux mois.

Au lendemain de la finale du tournoi de printemps à Osaka, le yokozuna de 32 ans a exprimé sa joie d’avoir remporté son premier championnat depuis huit basho.

« Je ne me suis jamais senti aussi bien un matin« , a déclaré Kakuryu en riant lors de la conférence de presse matinale. « Voir le visage de mon enfant (hier) était la plus grande émotion de tous les temps. »

Après s’être blessé à la main droite le dernier jour du tournoi de janvier, le Mongol se demandait jusqu’à la dernière minute s’il devait participer ou non à celui ci.

« Je n’allais pas gagner le championnat dans ma tête« , a-t-il déclaré.

Mais il a assumé les attentes qui viennent avec son rang et la pression supplémentaire de se battre comme le seul grand champion – après que Hakuho et Kisenosato se sont retirés en raison de blessures. Kakuryu a terminé le tournoi avec un score final de 13-2, le meilleur début de sa carrière avec une série de 11 victoires remportées avant que le sekiwake Tochinoshin ne viennent jouer le trouble fête.

>> A lire : Kakuryu remporte le tournoi d’Osaka

Le yokozuna a même mentionné ses projets quand il quittera ce sport. Une fois à la retraite, les lutteurs cherchent souvent à rester dans le sumo en tant qu’ancien, un poste qui exige la citoyenneté japonaise et qui est une condition préalable pour devenir oyakata.

« Ce n’est pas facile de devenir oyakata, il y a tellement de choses à faire« , a déclaré Kakuryu. « Que je puisse ou non faire toutes ces choses, ça fait partie d’une décision que je veux prendre.« 

Mais pour l’instant, le Mongol, qui a été  victime de blessures en 2017, est toujours concentré sur la compétition pour le prochain tournoi en mai.

En 2017, Kakuryu a seulement réussi à terminer complètement un seul championnat.

en Click on the title bellow for article in English : 

Kakuryu relieved to win 4th title despite right-hand injury

Kakuryu relieved to win 4th title despite right-hand injury

Grand champion Kakuryu said Monday he is relieved to claim a long-awaited fourth championship despite suffering from a right-hand injury he sustained two months ago.

A day after the Spring Grand Sumo Tournament concluded at Edion Arena Osaka, the 32-year-old yokozuna allowed the joy of winning his first championship in eight tournaments, to sink in.

« I’ve never felt so good waking up in the morning, » Kakuryu said with a laugh at the customary morning-after press conference. « Seeing my child’s face (yesterday) was the greatest feeling ever. »

After injuring fingers on his right hand on the final day of the January basho, the Mongolian was mulling whether to compete at the March tournament until the last minute.

« I didn’t have winning the championship in mind, » he said. « Around the seventh day (of the tournament) I caught them on something somehow and they got even worse. »

But he met the expectations that come with his lofty rank and the added pressure of fighting as the sole grand champion — after Hakuho and Kisenosato withdrew due to injuries. Kakuryu finished the 15-day tournament with a 13-2 record, after the best start of his career, an 11-bout winning streak snapped by January winner sekiwake Tochinoshin.

The grand champion even mentioned his plans after leaving the sport’s front lines. Upon retirement, wrestlers often seek to stay in the sport as a sumo elder, a position that requires Japanese citizenship and which is a prerequisite to becoming a stablemaster.

« It’s not easy to become an elder. There are so many things one has to do, » Kakuryu said. « Whether or not I can do all those things, is part of the decision I want to make. »

But for now, the Mongolian, who had a nightmare, injury-plagued 2017, is still focused on competing at the sport’s highest rank in May.

Kakuryu only managed to complete one grand tournament in 2017.

Written by Kyodo

Crédits photo : Asahi

A lire également :

Tochinoshin se sent si bien d’avoir gagné

Tochinoshin se sent si bien d’avoir gagné Le lutteur de sumo Tochinoshin a exprimé sa …

6 commentaires

  1. Merci beaucoup pour l’explication, chers Messieurs.
    Je ne savais pas que pour atteindre le titre de l’Ozeki, il fallait rester dans le sanyaki pour trois tournois d’affilée.
    Je comptais sur 33 sur 45 dans trois tournois d’affilée,plus la qualité des combats et partout les victoires sur les plus forts …
    Merci pour l’école franchement.
    Cela signifie qu’en mai et juillet, le géorgien doit prendre encore 23 sur 30, restant au rang de sekivake…

    Mais il y a une étrangeté.
    TOCHINOSHIN a pris 14 victoires et la coupe de l’Empereur du Japon.
    Par conséquent, la possession de la Coupe de l’Empereur du Japon n’a pas de prix?

  2. Je pense que TOCHINOSHIN est déjà allé deux-trois façons au rang de l’ozeki.
    14 balles blanches en janvier, puis 10 en mars et pour 33 victoires conditionnées en mai 2018 pour n’en prendre que 9.
    Je suis confiant que lors du tournoi de Juillet, TOCHIINOSHIN sera OZEKI.
    Je voudrais connaître l’opinion de le Souverain de ce portail pour le savoir plus…
    Cordialement,
    Makar Tonin

    • Il faut quand même qu’il soit sanyaku pendant 3 tournois, et qu’il fasse 33 victoires sur ces 3 tournois consécutifs. Pour l’instant il n’en a fait qu’un, et ses 14 victoires de janvier ne devraient pas compter (officiellement).

    • Par rapport à Tochinoshin,

      Il a fait de tête 34 victoires en 3 tournois. Cependant, comme il est san’yaku depuis un seul tournoi, seul son 10/5 est pris en compte dans son Ozeki-tori 🙂

      Les 33/45 victoires ne sont d’ailleurs pas les seuls critères pris en compte. La prestance et l’étiquette le sont aussi, ainsi que la qualité du sumo !

      On a plus qu’a esperer que notre georgien passe Ozeki courant 2018 ^^ Si 23 victoires on peut esperer voir cela au tournoi de septembre !

    • Oui il le mérite par son engagement en tout cas
      J ai du mal à croire au ré match de Kakuryu,il a bien mis le pied dehors en premier non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *