A la une :
Accueil » Actualités » Lutteurs » Kisenosato va devenir le 72e yokozuna

Kisenosato va devenir le 72e yokozuna

Kisenosato va devenir le 72e yokozuna
Kisenosato lors de la conférence de presse au lendemain de son premier tournoi remporté.

Kisenosato va devenir le 72e yokozuna

L’ôzeki Kisenosato devrait devenir le premier yokozuna japonais depuis 19 ans, c’est ce qu’a annoncé lundi l’Association Japonaise de Sumo qui a donné son feu vert à sa promotion.

Kisenosato deviendra le 72e yokozuna et le premier japonais depuis Wakanohana en 1998 à occuper le rang le plus élevé du sumo. L’Association se réunira mercredi pour les formalités et devrait  procéder à sa nomination après que le banzuke du tournoi de printemps ait été décidé.

Kisenosato a remporté le premier titre de sa carrière au tournoi de janvier qui s’est achevé dimanche. L’approbation du Conseil de délibération des yokozuna lui a assuré sa promotion prochaine.

>>> Kisenosato : yusho et bientôt yokozuna

73 tournois auront été nécessaires à Kisenosato pour obtenir sa promotion, soit plus que n’importe quel autre lutteur depuis 1926. Le sumo n’a plu de yokozuna japonais depuis que Takanohana a pris sa retraite en 2003.

Le lutteur de la préfecture d’Ibaraki, âgé de 30 ans, a remporté son premier championnat samedi, alors que le yokozuna Hakuho avait subi sa troisième défaite du basho. Kisenosato a encore augmenté ses chances de promotion quand il a terrassé Hakuho en finale et remporté sa 14e victoire.

La saison dernière, Kisenosato est devenu le lutteur ayant gagné le plus de combats sans toutefois remporter de titre.

« J’ai enfin mis la main dessus (la Coupe de l’Empereur) et c’est un sentiment de plaisir qui n’a pas changé« , a déclaré Kisenosato lundi lors de la conférence de presse tenue à son écurie Tagonoura, avant l’annonce du Conseil. « C’est difficile à mettre des mots, mais c’est une pression agréable. »

« J’ai senti une force en plus de ma propre force qui a opéré en ma faveur. Je n’ai jamais résisté de cette manière de toute ma vie. »

Il a ensuite remercié son ancien entraîneur, l’ancien yokozuna Takanosato.

« La formation était difficile, mais utile. La gratitude est le seul mot que je puisse trouver« , a déclaré Kisenosato. « Ce ne sera pas une vraie récompense pour lui si je ne m’entraîne pas davantage et me renforce. Il disait toujours« être un yokozuna solitaire ». Je ne pouvais pas l’imaginer à l’époque, mais je tâcherai de le comprendre. »

« Le rang de yokozuna est un grade qui inclus de grandes responsabilités. La défaite signale la fin.« 

La chance était du côté de Kisenosato durant ce tournoi, avec les yokozuna mongols Harumafuji et Kakuryu qui s’étaient les deux retirés de la compétition. A  suivi ensuite l’ôzeki Goeido qui s’est également absenté à partir du 13e jour, une aubaine pour Kisenosato qui a bénéficié d’une victoire par défaut.

Huit des neuf derniers yokozuna ont obtenu la promotion en remportant deux tournois consécutifs. Le mongol Kakuryu a été promu yokozuna avec un seul titre remporté.

Hideshige Moriya, le président du conseil, avait déclaré dimanche qu’il ne s’attend pas à ce que les membres du jury s’opposent à la promotion de Kisenosato avec sa performance répondant à l’exigence de deux titres directs ou à des résultats équivalents.

Souvent accusé d’être mentalement fragile, Kisenosato a terminé deuxième d’un tournoi à 12 reprises. Après Kotoshokigu et Goeido qui ont obtenu leur premier titre l’année dernière, Kisenosato était le seul ôzeki japonais à n’avoir jamais remporté de trophée.

en Click on the title bellow for article in English : 

Kisenosato to be named 72nd yokozuna Wednesday

Kisenosato to be named 72nd yokozuna Wednesday

Ozeki Kisenosato is set to become the first Japanese-born yokozuna in 19 years after a Japan Sumo Association (JSA) advisory body recommended his promotion on Monday.

Kisenosato will be named the 72nd yokozuna, the first born in Japan since Wakanohana in 1998, at an extraordinary JSA board meeting Wednesday as a formality, after the rankings for the Spring Grand Sumo Tournament are decided.

Kisenosato won his first career title at the New Year tourney that wrapped up Sunday, and Monday’s approval by the Yokozuna Deliberation Council all but guarantees him to reach sumo’s highest rank.

The 73 tournaments Kisenosato needed to win promotion are the most by any wrestler since 1926. Sumo has not had a Japanese-born yokozuna since Takanohana retired in 2003.

The 30-year-old Ibaraki native clinched his long-awaited first championship on Saturday, when yokozuna Hakuho slipped to his third defeat of the 15-day meet. Kisenosato further strengthened his case for promotion when he floored Hakuho with a last-ditch beltless arm throw for his 14th win of the tournament.

Kisenosato became the first wrestler to win the most bouts in a season without winning a single title.

« I’ve finally got my hands on it (the Emperor’s Cup) and the sense of pleasure hasn’t changed, » Kisenosato said Monday at his Tagonoura stable, ahead of the council’s announcement. « It’s hard to put into words but it has a nice weight to it. »

« I felt a force in addition to my own strength that worked in my favor. I have never clung on in that manner in my whole life. »

He then thanked his late stablemaster, former yokozuna Takanosato.

« Training was tough, but useful. Gratitude is the only word I can find, » Kisenosato said. « It won’t be a real payback to him if I don’t train further and get stronger. He always used to say ‘to be a yokozuna is lonely.’ I couldn’t fathom it at the time but I’ll strive so I can come to understand. »

« Yokozuna is a rank that carries responsibility. Defeat signals the end. »

Luck was on Kisenosato’s side at the New Year basho, with up-and-down Mongolian yokozuna Harumafuji and Kakuryu both withdrawing. Fellow ozeki Goeido also pulled out on the 13th day, gifting a win by default to Kisenosato.

Eight of the last nine yokozuna secured promotion by winning their preceding two tournaments. Mongolian Kakuryu was the last to be promoted to yokozuna ahead of the May 2014 meet. He lost in a playoff that January despite finishing 14-1, but won the title in March.

Hideshige Moriya, the council’s chairman, had said Sunday he does not expect any panel members to oppose Kisenosato’s promotion with his performance meeting the requirement of two straight titles or results as good.

So often accused of being mentally fragile, Kisenosato has finished second-best at a meet 12 times. After Kotoshokigu and Goeido captured their first titles last year, Kisenosato had become the only Japanese ozeki not to have won a trophy.

Written by Kyodo

A lire également :

Kisenosato interview

Pour Kisenosato, ce tournoi restera mémorable

Pour Kisenosato, ce tournoi restera mémorable Le yokozuna Kisenosato a déclaré lundi que le tournoi …

2 commentaires

  1. Bonjour,

    Je suis surpris par cette promotion, je ne suis pas un spécialiste, mais en leur temps, Kaio et Tochiazuma avaient gagné respectivement plusieurs tournois sans jamais être nommés au grade suprême !

    • Kakuryu aussi à était directement promu après avoir remporter son premier basho. Kisenosato est le lutteur qui à eu le plus de victoire pour 2016. Il à très souvent était à une victoire de pouvoir soulever la coupe de l’empereur. Il à était plusieurs fois en lisse pour le titre suprême! Donc c’est amplement justifié!… Et je dirais même… Enfin c’est pas trop tôt bordel, car il aurait du l’être depuis longtemps!
      Kaio, c’est une autre histoire. Il était un Fabuleux Ozeki! Mais le problème c’est qu’il cumulait blessures, sur blessures. Il pouvait à des moment côtoyer les anges comme les bordels de saÏgon du coup il n’a jamais réussi à remplir les fameuses conditions de la commission.
      Et puis pour tout dire connaissant le personnage, il ne souhaitait surment pas s’emmerder avec les charges et les obligations que cela implique… il aimait les fêtes bien arrosée et arriver souvent avec la gueule de bois sur le dohyo pendant un tournoi!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *