A la une :
Accueil » Actualités » Lutteurs » Décès » Le monde du sumo rend hommage à Chiyonofuji

Le monde du sumo rend hommage à Chiyonofuji

Le monde du sumo rend hommage à Chiyonofuji
Chiyonofuji est décédé hier à l’âge de 61 ans. Il reste l’un des plus grands lutteurs de sumo de l’histoire.

Le monde du sumo rend hommage à Chiyonofuji

Les hommages ont afflué de partout dans le pays lundi, alors que le deuil se poursuit au lendemain de l’annonce du décès du yokozuna Chiyonofuji. Le Japon a perdu l’une de ses légendes du sumo qui est mort dimanche dans un hôpital de Tokyo des suites d’un cancer du pancréas à l’âge de 61 ans.

Les funérailles et le service commémoratif de l’ancien yokozuna vainqueur de 31 tournois, auront lieu dimanche midi à l’écurie Kokonoe situé dans l’arrondissement de Sumida de Tokyo. L’Association japonaise de sumo va discuter comment organiser la cérémonie d’adieu.

« Je ne peux toujours pas croire qu’il soit décédé » a déclaré lors d’une conférence de presse le Président de la NSK Hakkaku – ancien yokozuna Hokutoumi – qui était un disciple de Chiyonofuji au sein de la même écurie. « Il avait une force mentale incroyable et une volonté de gagner dans tout ce qu’il faisait« .

L’annonce officielle n’a pas encore été faite, mais Sanoyama oyakata – l’ancien ôzeki Chiyotaikai – devrait reprendre le flambeau de Chiyonofuji en dirigeant la Kokonoe beya et adopter le nom de son ancien maître.

« Je n’oublierai jamais que j’ai été en mesure de battre un yokozuna si grand et si inaccessible« , a déclaré l’ancien sekiwake Tochinowaka, aujourd’hui devenu Kasugano oyakata, qui officie en tant que chef des relations publiques à la NSK. « Je me souviens de sa netteté et de sa vitesse au moment de la charge lorsque nous nous sommes rencontrés pour la première fois sur le dohyô. Je n’avais jamais vécu quelque chose comme ça auparavant. »

L’ancien yokozuna Kitanofuji, qui était l’entraîneur en chef de l’écurie Kokonoe quand Chiyonofuji était encore actif, a visité l’écurie et a passé ses dernières minutes avec son ancien disciple.

« Tout ce que je dois lui dire est : « Je vous remercie pour votre travail acharné.  » J’ai été béni avec un disciple si merveilleux « , a-t-il dit.

« Chiyonofuji, c’est Chiyonofuji. Il était sauvage mais sensible. Il utilisait un langage inélégant mais son cœur n’était pas aussi mauvais. C’était un homme qui était facilement ému aux larmes, » a-t-ajouté.

Shibatayama oyakata, l’ancien yokozuna Onokuni qui avait mis fin aux 53 victoires consécutives de Chiyonofuji en janvier 1989, a déclaré : « Je ne peux pas croire qu’il est décédé si jeune. »

L’ancien yokozuna Takanohana, a exprimé ses condoléances à la famille et déclaré que Chiyonofuji l’avait encouragé quand il était encore en formation : « Je ne pourrai jamais oublier ce sentiment de crainte quand j’ai appuyé mon front contre son corps en métal. »

« Il était une star, et nous venons de perdre une personne très importante. Il y avait peu de yokozuna comme lui« , a dit l’ancien ôzeki Tochiazuma, actuel Tamanoi oyakata.

Un stand de fleurs et de livres pour les messages de condoléances ont été placés en face de l’écurie pour les fans qui viennent se recueillir et faire leurs adieux au premier lutteur de sumo à avoir remporté le Prix d’honneur de la Nation en 1989.

Chiyonofuji avait subi l’année dernière une opération chirurgicale pour son cancer du pancréas et il avait dit à ses proches collaborateurs que le cancer avait atteint son estomac et ses poumons.

Le 13 juillet, au quatrième jour du tournoi de Sumo de Nagoya, il s’était plaint de douleurs et était depuis hospitalisé.

en Click on the title bellow for original article in English : 

Wrestlers pay tribute following Chiyonofuji's early death

Wrestlers pay tribute following Chiyonofuji's early death

Tributes poured in from around the country Monday as mourning continued the day after Japan lost legendary sumo wrestler Chiyonofuji, who died in a Tokyo hospital due to pancreatic cancer at the age of 61.

The funeral and memorial service of the former yokozuna and 31-time champion will take place at noon on Sunday at the Kokonoe stable in Tokyo’s Sumida Ward, and the Japan Sumo Association will be discussing whether to organize a send-off ceremony.

« I still can’t believe he has passed away, » JSA Chairman Hakkaku, former yokozuna Hokutoumi who was an apprentice to Chiyonofuji in the same stable, told a press conference. « He had incredible mental strength with a will to win in anything he did. »

Former sekiwake Tochinowaka, now Kasugano, who serves as the JSA public relations chief, said Sanoyama stablemaster and former ozeki Chiyotaikai will fill the void left by Chiyonofuji as the new Kokonoe stablemaster.

« I’ll never forget that I was able to wrestle a yokozuna so great and unreachable, » Kasugano said. « I remember his sharpness and speed at the tachiai charge when we first met on the ring. I’ve never experienced anything like it before. »

Former yokozuna Kitanofuji, who was the head coach of the Kokonoe stable when Chiyonofuji was still active, visited the stable and spent his last few minutes with his former disciple.

« All I have to say to him is, ‘Thank you for your hard work.’ I was blessed with a wonderful disciple, » he said.

« Chiyonofuji is Chiyonofuji. He was wild but sensitive. He used bad language but his heart was not as bad, and he was actually easily moved to tears, » he said.

Shibatayama stablemaster and former yokozuna Onokuni, who stopped Chiyonofuji’s winning streak at 53 in his final bout in the Showa Era that ended in early January of 1989, said, « I cannot believe he passed away so young. »

Former yokozuna Takanohana, who expressed his condolences to the family, said Chiyonofuji had encouraged him when he was still in training, and said, « I will never forget that feeling when I fearfully pressed my forehead against his metal body. »

« He was a star, and we’ve lost a very important person. He was some yokozuna, » said former ozeki Tochiazuma, who is now the Tamanoi stablemaster.

A flower stand and condolence message books were placed in front of the stable for fans who visited to bid farewell to the first sumo wrestler to have won the People’s Honor Award in 1989.

Chiyonofuji had surgery for pancreatic cancer last year, and had been telling his close associates that the cancer had spread to his stomach and lungs.

On the fourth day of the Nagoya Grand Sumo Tournament on July 13, he complained of sickness and had apparently been hospitalized since.

Written by Kyodo

Crédits photo : Asahi

A lire également :

Chiyonofuji yokozuna dohyo iri

Le légendaire yokozuna Chiyonofuji est décédé

Le légendaire yokozuna Chiyonofuji est décédé L’ancien yokozuna vainqueur de 31 titres Chiyonofuji est décédé …

Un commentaire

  1. Quelle immense perte, je suis choqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *