A la une :
Accueil » Actualités » Lutteurs » Interviews » Le nouveau champion Mitakeumi chérit sa première victoire

Le nouveau champion Mitakeumi chérit sa première victoire

Le nouveau champion Mitakeumi chérit sa première victoire
Mitakeumi, vainqueur du tournoi de Nagoya 2018, lors de la conférence de presse.

Le nouveau champion Mitakeumi chérit sa première victoire

« Le fait de boire du saké dans une coupe géante en argent donne au breuvage un goût particulier« , a déclaré lundi le champion du tournoi de Nagoya Mitakeumi.

Un jour après avoir été sacré champion pour la première fois de sa carrière, le sekiwake de 25 ans, a déclaré qu’il appréciait boire dans le récipient le saké cérémoniel décerné aux gagnants du tournoi.

« C’était fantastique« , a déclaré Mitakeumi depuis son écurie, la Dewanoumi située à Inuyama dans la préfecture d’Aichi, lors de la traditionnelle conférence de presse.

Le natif de la préfecture de Nagano, entré dans le monde du sumo professionnel il y a trois ans et demi, a profité de l’absence des trois yokozuna et de l’ôzeki Tochinoshin nouvellement promu pour remporter le tournoi au Dolphins Arena.

Cet automne, Mitakeumi aura sa première opportunité pour la promotion au rang d’ôzeki, le deuxième grade le plus élevé.

« C’est finalement terminé.  Ce fut une quinzaine de satisfaction.  Par le passé, je me suis souvent arrêté dans la seconde moitié des tournois, mais cette fois, j’ai surmonté ça« , a déclaré le lutteur dont le vrai nom est Hisashi Omichi.

Avec les habitants de sa ville natale d’Agematsu dans la préfecture de Nagano située à deux heures de route de Nagoya, Mitakeumi a bénéficié d’un fort soutien du public pendant le tournoi. Parmi les fans qui surveillaient chacun de ses mouvements, il y avait sa mère Margarita, originaire des Philippines.

Après avoir été invaincu lors de ses 11 premiers combats, Mitakeumi a remporté le championnat grâce à sa 13e victoire, contre le lutteur Tochiozan.

>>> Premier titre en makuuchi pour Mitakeumi

Il a perdu son dernier combat contre le maegashira 9 Yutakayama, pour terminer avec un score final de 13-2. Yutakayama, qui a terminé à 12-3, était le plus proche rival de Mitakeumi pendant le tournoi.

En plus de la coupe de l’Empereur, les efforts de Mitakeumi lui ont valu un troisième prix récompensant sa performance exceptionnelle, ainsi que son deuxième prix  pour sa technique.

Mitakeumi heureux de sa victoire
Mitakeumi heureux de sa victoire

Il est devenu le premier grand vainqueur d’un tournoi originaire de la préfecture de Nagano, où les journaux locaux ont imprimé des éditions supplémentaires pour annoncer cette réalisation historique. Le soutien de sa préfecture a été indéfectible, a déclaré Mitakeumi.

« Je suis tellement heureux, je serai souriant et rempli de fierté quand je retournerai à Nagano, j’ai hâte de voir tout le monde sourire là-bas aussi », a-t-il dit.

Au moment où il a remporté la victoire décisive, le sekiwake a dit qu’il avait été trop submergé par l’émotion et qu’il était incapable de répondre aux questions du présentateur sur le plateau..

« Si j’avais essayé de parler plus longtemps, je serais tombé en larmes« , a-t-il dit.

Le tournoi de Nagoya était le neuvième championnat consécutif de Mitakeumi en tant que « sanyaku ».

Il a été rétrogradé comme komusubi après avoir terminé le tournoi de mars avec un score perdant, mais il a retrouvé le statut de sekiwake après avoir terminé le précédent basho avec neuf victoires et six défaites.

Lors du prochain tournoi d’automne qui débutera le 9 septembre au Ryogoku Kokugikan à Tokyo, Mitakeumi tentera d’être promu ôzeki.

Basé sur un précédent historique, il devra probablement obtenir un nombre de victoires à deux chiffres pour espérer la promotion.

Mais d’abord, le champion nouvellement couronné a comme projets de se reposer et de se détendre.

« Je veux aller à la plage, quelque part à l’étranger serait bien, ce n’est pas nécessaire d’être au Japon, je veux juste un endroit calme« , ​​a-t-il dit.

en Click on the title bellow for article in English : 

New champion Mitakeumi cherishes maiden tournament victory

New champion Mitakeumi cherishes maiden tournament victory

Sipping sake from a giant silver cup gives the drink a special taste, Nagoya Grand Sumo Tournament champion Mitakeumi said Monday.

A day after being crowned champion for the first time in his career, the 25-year-old sekiwake said he relished drinking from the ceremonial sake vessel awarded to tournament winners among a host of prizes.

« It tasted fantastic, » a grinning Mitakeumi said at his Dewanoumi stable in Inuyama, Aichi Prefecture at the traditional morning-after press conference.

The Nagano Prefecture native, who entered the professional sumo world just three and a half years ago, capitalized on the absence of all three yokozuna and newly promoted ozeki Tochinoshin to win the 15-day tournament at Dolphins Arena.

This fall, Mitakeumi will make his first bid for promotion to ozeki, the second-highest rank.

« It’s finally over. It was a gratifying 15 days. (In the past) I often stalled in the second half of tournaments, but this time I somewhat overcame that, » said the wrestler, whose real name is Hisashi Omichi.

With his hometown of Agematsu in Nagano Prefecture a two-hour drive from Nagoya, Mitakeumi enjoyed strong crowd support during the tournament. Among the fans watching his every move was his mother Margarita, who is originally from the Philippines.

After going undefeated through his first 11 bouts, Mitakeumi secured the championship with his 13th victory, over rank-and-file wrestler Tochiozan, on the second-last day.

He lost his final-day bout against No. 9 maegashira Yutakayama to finish with a 13-2 record. Yutakayama, who finished 12-3, was Mitakeumi’s closest rival at the tournament.

In addition to the Emperor’s Cup, Mitakeumi’s efforts throughout the meet earned him a third career Outstanding Performance Prize, as well as his second Technique Prize.

He became the first grand tournament winner from Nagano Prefecture, where local newspapers printed extra editions to herald the historic achievement. The support from his home prefecture had been overwhelming, Mitakeumi said.

« I am so happy. I will be smiling with pride when I return to Nagano. I can’t wait to see everyone smiling there too, » he said.

In the aftermath of his victory ceremony, the sekiwake said he had been too overcome with emotion to have a conversation with his stablemaster Dewanoumi.

« If I tried speaking for too long, I would have broken down in tears, » he said.

The Nagoya tournament was Mitakeumi’s ninth-straight meet among the three « sanyaku » rankings below yokozuna.

He was demoted to komusubi for finishing the spring grand tourney in March with a losing record, but regained sekiwake status after completing the following meet in May with nine wins and six losses.

At the upcoming Autumn Grand Sumo Tournament starting Sept. 9 at Tokyo’s Ryogoku Kokugikan, he will aim to be promoted to ozeki.

Based on historical precedent, he will most likely need to string together consecutive tournaments with double digits in wins to reach the sport’s second-highest ranking.

But first, the newly crowned champion has plans for some rest and relaxation.

« I want to go to the beach. Somewhere overseas would be fine. It doesn’t need to be Japan, just somewhere quiet, » he said.

Written by Kyodo

Crédits photo : Asahi

A lire également :

Hakuho

Hakuho est soulagé de finir par une victoire après une année difficile

Hakuho est soulagé de finir par une victoire après une année difficile Après le scandale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *