A la une :
Accueil » Actualités » Lutteurs » Décès » Le légendaire yokozuna Chiyonofuji est décédé

Le légendaire yokozuna Chiyonofuji est décédé

Chiyonofuji durant le yokozuna dohyo iri est décédé ce dimanche
L’ancien yokozuna Chiyonofuji est décédé à l’âge de 61 ans d’un cancer du pancréas.

Le légendaire yokozuna Chiyonofuji est décédé

L’ancien yokozuna vainqueur de 31 titres Chiyonofuji est décédé ce dimanche dans un hôpital de Tokyo des suites d’un cancer du pancréas selon une source officielle du sumo. Il avait 61 ans.

Chiyonofuji, dont le vrai nom était Mitsugu Akimoto, a été le premier lutteur de sumo à recevoir le Prix d’honneur de la Nation en 1989 et occupe la troisième place en nombre de yûshô derrière Hakuho (37) et Taiho (32).

« J’aime mon maître, il était mon idole en tant que lutteur. Je suis vraiment triste« , a déclaré l’ancien ôzeki Chiyotaikai, qui a été formé par Chiyonofuji quand il est devenu par la suite Kokonoe oyakata. « J’ai pris sa main et je lui ai dit « merci pour tout« « 

L’ancien yokozuna mongol Asashoryu a déclaré sur son compte Twitter : « Je ne peux pas arrêter mes larmes … Mon idole, il était le yokozuna des yokozunas« .

La triple championne olympique de lutte Saori Yoshida, qui connaissait bien Chiyonofuji, a déclaré : « Une grande personne est décédée. Je vais certainement gagner un quatrième titre pour lui. »

D’un physique fin mais très musclé, le natif d’Hokkaido, qui était surnommé « Wolf » (le loup), a été promu au grade le plus élevé du sumo, celui de yokozuna après le tournoi de Nagoya en 1981, après avoir remporté son deuxième championnat alors qu’il était ôzeki depuis seulement trois basho.

Chiyonofuji, qui se mesurait 1 m 83  et pesait seulement 125 kg même après être devenu yokozuna, a remporté 53 matchs d’affilée – la troisième plus longue série depuis le début de l’ère Showa – à partir du tournoi de Kyushu en novembre 1988.

Il est devenu le premier lutteur à remporter 1000 combats en 1990.

Aussi connu comme étant le « petit yokozuna géant, » Chiyonofuji a perdu le premier jour du tournoi d’été de 1991 face au futur yokozuna Takanohana alors âgé de seulement 18 ans. Chiyonofuji avait annoncé sa retraite deux jours plus tard à l’âge de 35 ans, terminant sa carrière avec un total de 1045 victoires, le second meilleur record dans l’histoire du sumo.

En avril 1992, il était devenu entraîneur et avait repris la direction de l’écurie Kokonoe qui a formé de nombreux grands lutteurs comme l’ancien ôzeki Chiyotaikai. En 2008, Kokonoe était devenu directeur de l’Association japonaise de sumo.

Sa maladie avait été découverte à un stade précoce en septembre de l’année dernière subissant une intervention chirurgicale pour un cancer du pancréas. Il avait dit à ses proches que le cancer avait atteint son estomac et ses poumons.

en Click on the title bellow for original article in English : 

Sumo icon Chiyonofuji dies at 61

Sumo icon Chiyonofuji dies at 61

Former yokozuna and 31-time champion Chiyonofuji died Sunday in Tokyo hospital due to pancreatic cancer, a sumo source said. He was 61.

Chiyonofuji, whose real name was Mitsugu Akimoto, was the first sumo wrestler to receive the People’s Honor Award in 1989 and ranks third in championships won behind Hakuho (37) and Taiho (32).

« I liked my stablemaster and he was my idol as a wrestler. I’m really feeling it, » said former ozeki Chiyotaikai, who was mentored by Chiyonofuji, who later became stablemaster Kokonoe. « I took his hand and said ‘thank you for everything.' »

Former Mongolian yokozuna Asashoryu said on his Twitter account, « I can’t stop the tears … My idol and the yokozuna of yokozunas. »

Wrestler Saori Yoshida, the three-time defending Olympic champion in the women’s 58-kilogram division, who was well acquainted with Chiyonofuji, said, « A great person has passed away. I’m definitely going to win a fourth title for him. »

The lean, muscular Hokkaido native, nicknamed « Wolf », Chiyonofuji made his debut in 1970 and was promoted to the sumo’s highest rank of yokozuna after the Nagoya Grand Sumo Tournament of 1981, when he won his second championship in his third tourney as ozeki, the sport’s second highest rank.

Chiyonofuji, who stood at 1.83 meters and weighed only around 125 kilograms even after becoming yokozuna, overcame dislocations on both his shoulders and won 53 straight bouts — the third longest streak since the start of the Showa Era — through the Kyushu tourney in November 1988.

He was the first wrestler to win 1,000 bouts in 1990.

Also known as the « small giant yokozuna, » Chiyonofuji lost on the first day of the 1991 summer tournament to future yokozuna Takanohana (then Takahanada), then 18, and retired two days later at 35 after 1,045 career victories, currently the second most in sumo history.

Chiyonofuji took over the Kokonoe stable in April 1992 and nurtured Chiyotaikai among others before becoming a director of the Japan Sumo Association in 2008.

He had a surgery for pancreatic cancer last year, and has been telling his close associates that the cancer had spread to his stomach and lungs.

Written by Kyodo

Nom de lutteur (shikona) : Chiyonofuji Mitsugu (千代の富士  貢)
Véritable nom : Mitsugu Akimoto
Heya : Kokonoe
Rang le plus haut atteint : yokozuna (juillet 1981)

Son palmarès :

  • 31 fois champion en makuuchi (3ème plus grand champion)
  • 1 fois champion en makushita
  • 1 prix pour ses performances (shukun shô)
  • 1 prix pour l’esprit de combativité (kantô shô)
  • 5 prix pour la technique (ginô shô)
  • 3 kinboshi

Résultats de carrière : 1045 – 437 – 170
Nombre de participations aux tournois : 125

Taille : 183 cm
Poids : 127 kg

Les plus beaux combats de celui qu’on appelait The Wolf :

Crédits photo : Asahi

A lire également :

Funérailles de Chiyonofuji

1000 personnes aux funérailles de Chiyonofuji

1000 personnes aux funérailles de Chiyonofuji Ce sont pas moins de 1000 personnes qui se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *