A la une :
Accueil » Actualités » Banzuke » Nagoya Basho 2014, le banzuke est disponible

Nagoya Basho 2014, le banzuke est disponible

Nagoya Basho 2014, banzuke du tournoi

Nagoya basho 2014
Juillet (Nagoya) 2014

Le banzuke qui définit le classement des lutteurs pour le Nagoya Basho 2014 qui se tiendra du 13 au 27 juillet vient de paraître.

Voir le banzuke complet

Hakuho égalise Asashoryû

Participant pour la 42ème fois à un tournoi en tant que yokozuna Hakuhô égalise le record de son compatriote Asashoryû. Notez que le record absolu pour un yokozuna est toujours détenu par Kitanoumi qui avait pris part à 63 tournois!

Kotoshogiku kadoban

Après des résultats bien en deçà à Tokyo (voir l’articleKotoshogiku sera kadoban pour le Nagoya basho 2014 cela signifie que l’ôzeki devra atteindre un minimum de 8 victoires s’il veut sauver sa tête et conserver son rang actuel. La dernière fois que Kotoshogiku avait été kadoban c’était suite à son abandon du tournoi dans son fief de Fukuoka lors du Kyushu basho 2013 à la 3ème journée (mauvaise journée pour les ôzeki), il avait terminé en janvier sur un score final de 9-6.

Gôeidô, l’éternel sekiwake

Est-ce qu’un jour Gôeidô parviendra à devenir ôzeki? C’est la question qui hante ses supporters mais en attendant il reste sekiwake pour la 14 fois consécutive, un record! Pourtant dans sa ville natale de Osaka la possibilité d’une éventuelle promotion n’était plus à exclure après avoir terminé sur un très bon 12-3 que patatras, tout est à refaire! Gôeido rentre tout de même dans l’histoire du sumo puisqu’il bat Kaio qui avait occupé cette place pendant 13 tournois avant de finir… ôzeki!

Tochiôzan conserve lui aussi son rang de sekiwake pour la troisième fois consécutive. Au total cela fait 6 tournois que Tochiôzan participe en tant que sekiwake, la première fois c’était en septembre en 2010.

Aminishiki et Aoiyama redeviennent komusubi

Aminishiki et Aoiyama remontent dans le banzuke en occupant le grade de komusubi. A 35 ans, Aminishiki retrouve pour la neuvième fois cette place qu’il avait quitté en mars 2013. La première fois qu’il avait été komusubi c’était en novembre 2006 ; son plus haut rang jamais atteint est celui de sekiwake en mars 2012.

Aoiyama a déjà été une fois komusubi le temps d’un tournoi c’était en septembre 2012 mais en terminant sur un score de 4-11 le bulgare était redescendu en maegashira.

Ils sont de retour en makuuchi

Les rikishi mongols Kagamiô et Asumaryû ainsi que le lutteur Wakanosato rejoignent la division reine de makuuchi.

Ils débutent en jûryô 

Trois nouveaux lutteurs feront à Nagoya basho 2014 leurs premiers pas en tant que lutteurs professionnels en division jûryô : Kyokutaisei, Wakanoshima et Daieishô. Pour plus de détails sur ces trois nouveaux promus lisez l’article Jûryô, trois nouveaux promus.

Ils reviennent en jûryô

Bonne saison pour les lutteurs de la Kasugano beya puisque Tochinoshin (qui a remporté pour la seconde fois consécutive le tournoi en makushita) et Tochihiryû  retrouvent une place en jûryô. Kizenryû de la Kise beya revient après un bref passage en makushita. Pour plus de détails sur ces trois nouveaux promus lisez l’article Jûryô, trois nouveaux promus.

Le Nagoya basho 2014 est à suivre sur Dosukoi.

 

L’actualité de Dosukoi

Depuis le dernier tournoi le site a été très actif en livrant une actualité réactive sur le sumo avec toujours plus de dossiers et d’interviews.

Araibira, l’interview d’un passionné

araibiraAraibira nous a parlé de sumo dans une interview publiée en français et en anglais. Celui qui couvre les tournois en publiant les vidéos sur Internet livre sa vision de la politique de la Kyokai après la fermeture de sa chaîne en janvier 2014. Araibira, l’interview

kombat sportLe sumo est de retour en France sur Kombat Sport

Dosukoi est fier d’être désormais partenaire de la chaîne Kombat Sport qui rediffuse les tournois de sumo à la télévision. Après des années de disparition d’antenne le sumo revient enfin sur le satellite. Le sumo revient en France

Les expositions sur le sumo

Affiche de l'exposition Entre deux tournoi de sumo"Deux expositions à Tokyo sur le sumo se sont tenues. La première qui vient de se terminer il y a quelques jours à Shibuya exposait une centaine d’estampes en relations avec le sport national. Estampes de sumo à Shibuya

La seconde a débuté la semaine dernière au musée du sumo du Kokugikan avec pour thème la préparation d’entre tournois. Passionnante avec de nombreuses pièces exceptionnelles exposées, Doskoi vous dit tout sur cet événement :L’exposition entre deux tournois de sumo

En vrac :

Pour plus d’informations sur les achats de billets rendez-vous sur le site de la Kyokai : site officiel

Bon Nagoya basho 2014 à tous!

A lire également :

Kisenosato banzuke

Banzuke du Natsu basho 2017

Natsu basho 2017 : banzuke du tournoi de mai Le nouveau banzuke qui classe les lutteurs pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *