A la une :
Accueil » Actualités » Expositions » Les comparaisons dans le sumo

Les comparaisons dans le sumo

Affiche exposition sur les comparaisons dans le sumoLa semaine dernière je me suis rendu au musée du sumo pour y découvrir la nouvelle exposition. Pour ceux qui ne connaissent toujours pas ce musée, il est dans l’enceinte même  du Kokugikan et son entrée est gratuite. Il y a 6 nouvelles expositions par an et celle du moment a pour thème les comparaisons dans le sumo.

On pense souvent à tord que ce sport est gravé dans le marbre, qu’il est anachronique et qu’il n’a jamais vraiment évolué. C’est en partie vrai si on le compare à d’autres sports mais en tant que tel, on s’aperçoit que cette vision est erronée et l’exposition actuelle le prouve !

Tout d’abord, on peut y voir une impressionnante collection de banzuke (classement) qui pour le plus ancien remonte à 1757. La forme et les informations présentes sont assez différentes de ceux utilisés aujourd’hui.

On y voit aussi l’évolution des kesho mawashi (tablier de cérémonie). Ici encore c’est assez surprenant de voir à quel point ça a évolué. La comparaison se fait entre un ancien qui date de 1751 avec un plus récent ayant appartenu à Dejima (1999). La consistance, la matière et l’épaisseur n’on rien à voir. Par contre, l’esthétique reste toujours aussi soignée !

Une autre pièce maîtresse de cette exposition est la tsuna du 7ème yokozuna Inazuma (1818~1843) posée à côté de celle du 68ème yokozuna Asashoryû. Là encore, les différences sont frappantes surtout les dimensions qui ont considérablement augmentées !

La visite s’achève par des photos de lutteurs actuels très différents en taille et en poids : Toyonoshima 169cm et Kotoôshû 202 cm mais aussi Harumafuji 134kg et Gagamaru 206kg. Il y a des tegata (empreinte de main) absolument gigantesques dont une atteignant les 27cm ! Voila pour l’essentiel mais il y a encore d’autres surprises que je vous laisse le soin de découvrir par vous-même. L’exposition se tiendra jusqu’au 23 août. Bonne visite !

Site officiel

Crédits photos : nihon smo kyokai

A lire également :

expo tournoi janvier 1965

Tournoi de janvier 1965

Tournoi de janvier 1965 : le grand changement Dans le sumo, le système actuel n’autorise …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *