Accueil » Actualités » scandale » Osunaarashi est sommé de démissionner

Osunaarashi est sommé de démissionner

Osunaarashi
L’égyptien Osunaarashi, premier lutteur originaire d’Afrique, devra quitter le sumo après avoir eu un accident de la route sans permis de conduire.

Osunaarashi est sommé de démissionner

L’association japonaise de sumo a demandé au lutteur égyptien Osunaarashi de mettre fin à sa carrière en guise de punition pour avoir été impliqué dans une collision de voiture alors qu’il conduisait sans permis.

Osunaarashi, 26 ans, dont le vrai nom est Abdelrahman Shalan, a indiqué qu’il avait l’intention de se conformer à la demande. La seule punition plus sévère aurait été l’expulsion de ce sport .

Le conseil d’administration de la JSA s’est réuni à Osaka pour déterminer de la punition pour Osunaarashi, le premier lutteur de sumo professionnel originaire d’Afrique. Il avait déjà été condamné pour cet incident survenu dans la préfecture de Nagano à une amende de 500 000 yens (3 800 euros) par un tribunal .

La JSA interdit aux lutteurs de sumo de conduire suite à plusieurs accidents de la route les impliquant.

Selon des sources de l’enquête, Osunaarashi, qui a récemment participé au tournoi en division juryo et qui devait participer au prochain tournoi en makushita, a heurté un autre véhicule le 3 janvier dans la ville de Yamanouchi.

Il a d’abord dit à l’association que sa femme conduisait mais il a admis plus tard à la police qu’il était derrière le volant, alors que les images de la caméra de sécurité ont également confirmé qu’il était le conducteur.

>> Osunaarashi est accusé d’avoir causé un accident de la route

Osunaarashi a fait ses débuts en division makuuchi en 2013 et a atteint le premier rang en tant que maegashira en 2015.

Le sumo a été en proie à des scandales au cours de ces derniers mois. En novembre, le yokozuna Harumafuji a pris sa retraite après avoir agressé un autre lutteur, tandis que son oyakata Takanohana a perdu son siège au conseil d’administration en janvier pour avoir ostensiblement omis de signaler l’agression.

En janvier également, l’arbitre le plus élevé du sumo a été suspendu et démissionnera prochainement pour avoir harcelé sexuellement un arbitre adolescent.

en Click on the title bellow for article in English : 

Egyptian Osunaarashi asked to quit over unlicensed driving

Egyptian Osunaarashi asked to quit over unlicensed driving

OSAKA (Kyodo) — The Japan Sumo Association has asked Egyptian wrestler Osunaarashi to retire from the sport as punishment for being involved in a vehicle collision while driving unlicensed earlier this year, an official with the governing body revealed Friday.

The 26-year-old Osunaarashi, whose real name is Abdelrahman Shalan, has indicated he intends to comply with the request. The only punishment more severe would have been expulsion from the sport altogether.

The JSA’s board of directors met in Osaka to determine punishment for Osunaarashi, the first professional sumo wrestler from Africa. He had had already been fined 500,000 yen ($4,700) by a court over the incident in central Japan’s Nagano Prefecture in January.

The JSA has banned sumo wrestlers from driving following past traffic accidents involving them.

Investigative sources said Osunaarashi, who most recently competed in sumo’s second-tier juryo division and was scheduled to compete in the upcoming Spring Grand Sumo Tournament in the third tier, hit another vehicle on Jan. 3 in the town of Yamanouchi.

He initially told the association that his wife was driving but later admitted to police he was behind the wheel, while security camera footage also confirmed he was the driver, the sources said.

Osunaarashi made his elite makuuchi division debut in 2013 and reached No. 1 maegashira, the sport’s fifth-highest rank, in 2015.

Sumo has been plagued by issues outside of the ring in recent months. In November, yokozuna Harumafuji retired for assaulting another wrestler, while stablemaster Takanohana lost his seat on the board of directors in January, ostensibly for failing to report the assault.

Also in January, sumo’s senior referee was suspended and will resign for sexually harassing a teenage referee.

Written by Kyodo

Crédits photo : Asahi

A lire également :

Osunaarashi

Osunaarashi est accusé d’avoir causé un accident de la route

Osunaarashi est accusé d’avoir causé un accident de la route Le lutteur de sumo égyptien …

2 commentaires

  1. Quel gâchis… c’est en me documentant sur sa vie et sa heya que m’est venue l’envie de passer à la pratique… je le suivais dans tous ses combats même en juryò et l’admirais pour le morceau vivant d’abnégation qu’il paraissait être… qu’est ce qui lui a pris de prendre le volant… à 26 ans tout était encore possible y compris un retour au grade de Maegashira… mais non… il a fallu qu’il fasse n’importe quoi… déception…

  2. Les règles sont les règles, les sanctions sont les sanctions, c’est aussi pour ça qu’on aime tant ce sport et ce spectacle, ce côté sacré millénaire du Sumo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.