A la une :
Accueil » Actualités » Shibatayama oyakata (ex Onokuni) condamné

Shibatayama oyakata (ex Onokuni) condamné

Shibatayama oyakata (ex Onokuni) condamné
Shibatayama oyakata (ancien yokozuna Onokuni) a été condamné pour négligence dans sa heya. L’un de ses ancien lutteur à perdu la vue d’un œil à cause des violences répétées.

Shibatayama oyakata (ex Onokuni) condamné

Le tribunal du district de Tokyo a ordonné jeudi au maître Shibatayama oyakata, l’ancien yokozuna Onokuni (大乃国), ainsi qu’à l’un de ses lutteurs des rangs supérieurs de payer 32 millions de yens (plus de 253.000 €) de dédommagement pour avoir négligé de protéger un lutteur plus jeune qui a souffert de violences physiques.

Le verdict a été confirmé pour comportement violent par le lutteur principal inculpé contre le demandeur qui exigeait 68,9 millions de yens quand il a déposé plainte en décembre 2013 en dédommagement de la perte de la vue d’un œil à cause du décollement de la rétine.

Selon le tribunal, le demandeur a rejoint le sumo professionnel après avoir terminé l’école secondaire, mais avait dû rentrer chez lui en avril 2011 après l’incident qui l’a forcé à prendre sa retraite en 2013.

Basé sur le témoignage du plaignant, le président de la cour Kenkichi Sakuma, a jugé que le jeune lutteur avait été agressé par son aîné quotidiennement pendant plus d’un an et qu’il avait été frappé encore cinq ou six fois en mars et avril 2011 alors qu’il souffrait déjà d’autres actes de violences ayant causé des lésions oculaires irréversibles.

Pendant le procès, le lutteur accusé de mauvais traitements a attesté qu’il n’avait jamais agressé physiquement la victime, tandis que Shibatayama a déclaré : « Je l’aurais remarqué immédiatement s’il y avait eu des problèmes, nous vivions tous ensemble dans le même bâtiment. »

L’oyakata a aussitôt fait appel de la décision en reprochant dans un communiqué que c’était « clairement un jugement injuste« .

Shibatayama oyakata avait déjà été poursuivi par l’ancien jûryô mongol Daiyubu en 2011 pour blessure qui avait été conclu par un arrangement financier.

en English article by Kyodo : 

Stablemaster Shibatayama ordered compensation for neglecting violence

Stablemaster Shibatayama ordered compensation for neglecting violence

The Tokyo District Court ordered stablemaster Shibatayama, former yokozuna Onokuni, and one of his senior wrestlers to pay 32 million yen (roughly $284,000) in compensation on Thursday for neglecting to protect a younger wrestler, who suffered from physical violence.

The verdict confirmed violent conduct by the senior wrestler against the plaintiff, who was demanding 68.9 million yen when he filed the lawsuit in December 2013 for losing eye sight due to retinal detachment.

According to the court, the plaintiff turned pro after graduating from junior high school but had to return home in April 2011 following the incident and was forced to retire in 2013.

Based on testimony from the plaintiff, presiding Judge Kenkichi Sakuma ruled the junior wrestler had been assaulted by his senior on a daily basis for over a year, getting punched five or six times in March and April 2011, while suffering other acts of violence that exasperated eye injuries.

During the trial, the senior wrestler attested he never physically assaulted the plaintiff, while Shibatayama remarked « I’d have noticed immediately had there been troubles as we lived in the same building. »

The stablemaster appealed the ruling immediately, calling it « clearly an unfair judgment » in a statement.

Shibatayama was sued by former Mongolian juryo division Daiyubu for injuring him in 2011 and reached a settlement.

Written by Kyodo

A lire également :

Fin de l’ère Asashoryu

Fin de l’ère Asashoryu Le dernier vestige de l’ancien yokozuna Asashoryu, l’un des lutteurs les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *