A la une :
Accueil » Actualités » Lutteurs » Terunofuji au centre des attentions

Terunofuji au centre des attentions

Terunofuji contre Hakuho
Terunofuji sera au centre des attentions lors du Nagoya basho 2015

Le nouvel ôzeki Terunofuji sous les projecteurs

NAGOYA – Terunofuji, nouvellement promu au rang d’ôzeki, sera là pour prouver pendant le tournoi de Nagoya qui débute ce dimanche que sa victoire obtenue lors du magnifique championnat de mai n’était pas le fruit du hasard.

A 23 ans, Terunofuji, de son vrai nom Gantulga Ganerdene, a été promu au second plus au rang du sumo après avoir remporté le précédent tournoi qui se tenait à Tokyo sur un score final de 12-3. Ce premier titre est en partie dû aux mauvais résultats de son compatriote mongol, le yokozuna Hakuho.

« Il s’est amélioré jour après jour grâce à un entraînement intensif et je pense qu’il va répondre aux attentes en réalisant un bon score (à Nagoya) » a déclaré son entraîneur Isegahama oyakata à propos de Terunofuji qui vient de récupérer d’un problème au mollet survenu mi-juin.

Terunofuji est le premier lutteur en 64 ans à être promu ôzeki après n’avoir passé que deux tournois comme komusubi ou comme sekiwake, et le premier depuis le système des six tournois annuel instauré en 1958.

Il devient le deuxième lutteur de l’écurie Isegahama à atteindre le rang d’ôzeki après Harumafuji  – dont la victoire époustouflante sur le yokozuna Hakuho lors du dernier jour a permis à Terunofuji de remporter le championnat.

Si Terunofuji parvenait à s’emparer du titre à Nagoya, il deviendrait le premier à réaliser cet exploit en tant que nouvel ôzeki depuis Hakuho en  mai 2006.

Malgré la victoire surprise de Terunofuji en mai, Hakuho, avec ses 34 titres à son actif, sera de nouveau le grand favori pour ce tournoi.

Harumafuji, qui a subi une intervention chirurgicale au coude droit après le tournoi de mai, n’a jamais vraiment été un challenger sérieux pour le titre face au grand champion Hakuho. Le yokozuna Kakuryu fera son retour après avoir manqué les deux précédents tournois suite à une blessure à l’épaule gauche.

« Tant que je ne suis pas de nouveau  gravement blessé (entre maintenant et le début du tournoi), tout ira bien » a déclaré Kakuryu. « La journée d’ouverture est très importante. Je veux profiter à nouveau du sumo« .

Quatre lutteurs sont en compétition au deuxième rang le plus élevé de ce sport en tant qu’ôzeki pour la première fois en 10 grands tournois.

Kisenosato, qui vient d’avoir 29 ans, était en lice pour le titre jusque dans les derniers jours en mai et a même battu Terunofuji pour terminer sur un score de 11-4. Il se pourrait que cette fois il ai une véritable chance de gagner.

« Je suis un vieux bonhomme maintenant« dit en riant Kisenosato, qui a été plusieurs fois proche de gagner le titre, et même s’il est considéré comme le meilleur lutteur japonais, n’a jamais réussi à toucher la Coupe de l’Empereur.

Sur une note plus sérieuse, il a ajouté : « je n’ai jamais senti que j’étais en train de m’affaiblir.  J’ai encore de l’avenir et chaque jour (du tournoi) est un combat qu’il faut remporter les uns après les autres« .

Kotoshogiku est en situation critique où il risque une rétrogradation, la cinquième de sa carrière après avoir été make koshi sur un score de 6-9 en mai. Il aura besoin de remporter au moins huit combats s’il veut éviter la chute.

Goeido avait dû quitter la compétition deux jours avant la fin en raison d’une fracture à l’épaule gauche. Il a déclaré mercredi qu’il n’était toujours pas en forme.

« Contempler le tournoi n’est pas une option mais je ne suis pas complètement remis » a-t-il dit avant d’ajouter « comme je fais partie du tournoi on va voir une fois que ça aura commencé« .

Source : Japan Times

A lire également :

Kisenosato blessé

Kisenosato aura besoin d’un mois de traitement

Kisenosato aura besoin d’un mois de traitement Le yokozuna Kisenosato, qui a remporté dimanche son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *