A la une :
Accueil » Actualités » Lutteurs » Terunofuji le prochain yokozuna?

Terunofuji le prochain yokozuna?

Terunofuji le prochain yokozuna?
L’ascension rapide de Terunofuji le menera-t-il vers le rang suprême de yokozuna?

Terunofuji le prochain yokozuna?

Avec  sa première victoire en remportant dimanche la Coupe de l’Empereur, mercredi matin Terunofuji a été promu ôzeki, le second plus haut rang dans le sumo.

Âgé de 23 ans, Terunofuji a en seulement 25 tournois obtenu la promotion comme ôzeki, un record puisqu’il est le premier sekitori né dans l’ère actuelle Heisei (1989 -) à y parvenir. Il est également le troisième vainqueur le plus rapide à s’emparer du titre après les anciens yokozuna Takanohana et Asashoryu qui avaient remporté leur premier yusho après 23 tournois.

Contrairement à la fois où Takanohana avait en 1992 remporté le titre (il luttait encore sous le nom de Takahanada) et Asashoryu une décennie plus tard, Terunofuji a décroché son premier yusho dans un tournoi où les deux yokozuna et un ôzeki étaient toujours en lice jusqu’à la finale pour s’emparer du trophée.

Par comparaison, Takahanada dans son propre 23ème tournoi n’avait fait face à aucun yokozuna actif de l’époque – Hokutoumi et Asahifuji étaient kyujo – et avait rencontré des san’yaku aux résultats plus que décevants.

Dans le cas d’Asashoryu les deux yokozuna du moment – Musashiramu et Takanohana – avaient eu aussi jeté l’éponge pour cause de blessure ce qui avait grandement facilité au mongol la conquête du titre.

L’histoire bien sûr nous dit maintenant que Takanohana (Takahanada) et que Asashoryu sont devenus deux des meilleurs yokozuna que le sport n’ai jamais vu avec un total combiné de 47 championnats entre eux.

Certes Terunofuji a bénéficié de l’absence du yokozuna Kakuryu blessé à l’épaule, et du fait que Harumafuji et lui font partie de la même heya interdisant toute rencontre en championnat entre les deux hommes. Les rikishi d’une même écurie ne sont autorisés à se battre qu’en cas de play-offs après avoir obtenu un score égale au cours d’un basho.

Cette semaine la question est sur de nombreuses lèvres dans le monde du sumo qui se demande si Terunofuji suivra les traces de Takahanada, d’Asashoryu, ou peut-être même celles du plus grand champion de tous les temps – Hakuho – dans les années à venir.

Un autre point à prendre en considération : l’âge. Terunofuji approche de son 24ème anniversaire alors que Takanohana n’avait que 19 ans au moment de son premier titre et Asashoryu à peine 22 ans, Hakuho lui tout juste 21.

Contrairement à ses prédécesseurs qui ont remporté leur première Coupe de l’Empereur, Terunofuji l’a conquise en seulement huit participations dans la division reine makuuchi ce qui en fait le plus rapide. Il semble avoir déjà atteint un niveau à partir duquel il peut figurer à l’avenir comme l’un des rikishi les plus forts de la division supérieure.

Hakuho se rapproche de la fin d’une carrière exceptionnelle. Harumafuji et Kakuryu, malgré leur rang de yokozuna ont été plusieurs fois vaincu pour le premier et absent pour le second pour le tournoi qui vient de s’achever. Au cours des dernières années, les trois ôzeki, Kisenosato, Kotoshogiku et Goeido n’ont jamais vraiment été capable d’obtenir des résultats convaincants qui mettrait la tsuna à leur porté pour devenir yokozuna.

Pour la plupart des fans et quelques initiés pensent que seulement Terunofuji serait un champion crédible dans les années à venir remplaçant la domination post-Hakuho dans ce sport et qu’il pourrait être concurrencé par le komusubi Ichinojo.

Comme Terunofuji, Ichinojo est mongol. Les deux font la même taille, un peu plus de 190 cm, mais Ichinojo est plus lourd que Terunofuji de 25 kg

Et il n’y a rien de mieux pour les fans de sumo que des rivaux qui se disputent au sommet du classement.

A partir du 12 juillet commencera le tournoi de Nagoya et la pression débutera vraiment à ce moment là.

Les fans du monde entier vont observer pour voir s’il parvient à atteindre le rang de yokozuna que seulement 71 hommes ont été capables d’obtenir au cours des 258 dernières années.

Pour l’instant, sauf blessure grave, Terunofuji conserve ses chances d’y arriver.

Source : Japan Times

A lire également :

Kisenosato interview

Pour Kisenosato, ce tournoi restera mémorable

Pour Kisenosato, ce tournoi restera mémorable Le yokozuna Kisenosato a déclaré lundi que le tournoi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *