A la une :
Accueil » Actualités » Lutteurs » Interviews » Terutsuyoshi a de lourdes responsabilités

Terutsuyoshi a de lourdes responsabilités

Le nouveau jûryô Terutsuyoshi avec Isegahama oyakata
Le nouveau jûryô Terutsuyoshi avec Isegahama oyakata

Le nouveau jûryô Terutsuyoshi a de lourdes responsabilités

Le lutteur de sumo Terutsuyoshi, est né sur l’île d’Awaji le 17 janvier 1995, le même jour qu’un événement majeur qui a secoué l’île et déclenché l’une des plus grandes catastrophes de l’histoire récente du Japon : le tremblement de terre de Hanshin (Kobé) qui a détruit la préfecture de Hyogo et  secoué la région du Kansai.

« Je pense que c’est le destin« , a déclaré Terutsuyoshi, qui aura 22 ans le 10ème jour du Grand Tournoi du Nouvel An. Après sa performance exceptionnelle au tournoi de Kyûshû, le jeune homme qui a remporté le tournoi dans sa division, fera ses débuts en jûryô. « Je veux être explosif sur le dohyô et faire un sumo qui apportera le sourire aux gens« , a-t-il ajouté.

Après délibération du comité, sa promotion en division jûrô a été annoncée et Terutsuyoshi s’est exprimé lors d’une conférence de presse au sein de son écurie Isegahama à Dazaifu, dans la préfecture de Fukuoka.

>>> Terutsuyoshi, Rikishin et Daiamami et nouveaux jûryô

« Pour ma part, je pense que je suis arrivé (en division juryo) un peu en retard« , a-t-il dit en revenant sur les sept années qu’il lui a fallu pour atteindre ce niveau. « Je veux continuer à travailler dur à partir de maintenant, » a-t-il déclaré avec un regard heureux sur son visage.

Le 13ème jour du tournoi de Kyushu, alors qu’il était classé en makushita, Terutsuyoshi a affronté Kagamio, un ancien lutteur qui a fait partie de la division reine makuuchi. Le combat s’est déroulé exactement comme l’avait prévu Terutsuyoshi qui a battu son adversaire mongol avec un coup du bras droit, puis a forcé Kagamio à sortir du dohyô pour obtenir sa septième victoire du tournoi – un record parfait.

« Mon cœur s’est gonflé de sentiments« , a-t-il dit.

Terutsuyoshi pratiquait le judo lorsqu’il était enfant. Cependant, quand il était encore élève de quatrième année à l’école élémentaire, il a participé à une compétition ouverte de sumo à Awaji, et a fini deuxième. Dès lors, il s’est jeté dans le sumo. Il a parfois manqué les cours parce qu’il « détestait étudier », mais il a toujours participé à ses entraînements de sumo.

Terutsuyoshi a rejoint le monde du sumo professionnel à l’âge de 15 ans et a fait ses débuts au Tournoi de Printemps en 2010. A l’époque, il mesurait 168 centimètres et pesait 85 kg. Il a pris du poids en consommant trois bols de nouilles ramen et de riz à chaque repas pour aujourd’hui atteindre 112 kg. Pour compenser sa différence physique avec ses adversaires, Terutsuyoshi livrait jusqu’à 100 combats par jour lors des entraînements. Ses ambitions sont élevées puisqu’il dit viser le sommet comme son camarade de la Isegahama beya, le yokozuna Harumafuji pour être « rapide dans la charge initiale. »

Terutsuyoshi, dont le vrai nom est Shoki Fukuoka, est né dans un hôpital d’Awaji dans la nuit du 17 janvier 1995. Bien qu’il ne soit pas conscient de la destruction ce jour-là, il est maintenant conscient de la dévastation à travers les images et les vidéos.

« Je dois porter quelque chose avec moi que d’autres n’ont pas« , a-t-il dit en venant au monde ce jour-là. « Je voudrais donner de ma force à toutes les victimes de cette catastrophe. »

en Click on the title bellow for article in English : 

Born on day of 1995 Hanshin quake, sumo wrestler Terutsuyoshi feels heavy responsibility

Born on day of 1995 Hanshin quake, sumo wrestler Terutsuyoshi feels heavy responsibility

Sumo wrestler Terutsuyoshi was born on the island of Awaji on Jan. 17, 1995, the same day that a fault shift beneath that island sparked one of the most tragic events in recent Japanese history: the Great Hanshin Earthquake that shattered central Hyogo Prefecture and rolled through the Kansai region.

« I feel it is fate, » said the hard-charging Terutsuyoshi, who will turn 22 on the 10th day of the New Year’s Grand Sumo Tournament, his first after a promotion to the juryo division following an outstanding performance at the recent Kyushu tournament. « I want to heat up the ring and do sumo in a way that puts a smile on everyone’s face, » he added.

After the sumo promotions committee announced his rise to the juryo division, Terutsuyoshi held a news conference at the Isegahama stable dorm in Dazaifu, Fukuoka Prefecture.

« For my own part, I feel I got there (to the juryo division) a little late, » he said of the seven years it took him to reach this level. « I want to keep trying hard from now on, » he went on with a happy look on his face.

On the 13th day of the Kyushu tournament, the then makushita division-ranked Terutsuyoshi faced off against Kagamio, who has risen as high as sumo’s top makuuchi division. The bout went exactly to plan, as Terutsuyoshi bested his Mongolian opponent with a right arm throw, forcing Kagamio out of the ring and sealing his seventh win for the tournament — a perfect record.

« My heart swelled with feeling, » he said.

Terutsuyoshi practiced judo as a child. However, when he was an elementary school fourth-grader he entered an open sumo competition on Awaji, and came in second. From then on, he threw himself into sumo. He sometimes skipped school because he « hated to study, » but always made it to the practice ring.

Terutsuyoshi joined the professional sumo world when he was 15, and made his debut at the 2010 Spring Grand Sumo Tournament. He was 168 centimeters tall, and weighed in at 85 kilograms. He packed on more weight by consuming three ramen bowls of rice per meal, and now clocks in at 112 kilograms. To make up for the physical difference with his opponents, Terutsuyoshi put in 100-bout days in the practice ring. The sumo hopeful says he looks up to his fellow Isegahama stable rikishi Yokozuna Harumafuji for being « sharp in the initial charge. »

Terutsuyoshi, whose real name is Shoki Fukuoka, was born in a hospital on Awaji on the night of Jan. 17, 1995. Though he was oblivious to the destruction on that day, he is now well aware of the devastation through pictures and videos.

« I must carry something with me that others don’t, » he said of coming into the world on that day. « I’d like to lend my power to all disaster victims. »

Written by Mainichi

Interview d Terutsuyoshi après son yûshô :

A lire également :

Goeido vainqueur aki basho 2016

Goeido, prochain yokozuna japonais?

Goeido, prochain yokozuna japonais? Goeido est devenu le premier ôzeki kadoban de l’histoire à soulever …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *