A la une :
Accueil » Actualités » Lutteurs » Interviews » Yoshikaze veut honorer ses fans

Yoshikaze veut honorer ses fans

Yoshikaze veut honorer ses fans
A 33 ans, Yoshikaze vise une promotion possible comme ôzeki.

Yoshikaze veut honorer ses fans à domicile

Pour la première fois en neuf tournois, Yoshikaze retourne au rang de komusubi, le quatrième plus haut dans le sumo. Son objectif au Grand Tournoi de Sumo qui commence dimanche à Kyûshû, est « d’atteindre un nombre de victoires à deux chiffres pour la quatrième fois consécutives » a-t-il déclaré.

Au cours du précédent basho au tournoi d’automne, Yoshikaze a remporté deux kinboshi en récompense à ses victoires sur les deux yokozuna, après avoir battu Hakuho et Kakuryu, tout en battant deux ozeki. Ses exploits lui ont valu deux des trois prix spéciaux, l’un pour sa performance exceptionnelle, l’autre pour sa technique.

Il sera intéressant de voir si à 33 ans le lutteur de l’écurie Oguruma peut continuer son excellent parcours.

Né dans la préfecture d’Oita, Yoshikaze sera chez lui lors du tournoi de Kyûshû.

« C’est la première fois que je viens ici en étant classé parmi les meilleurs. Je suis content. » avant d’ajouter : « j’ai vraiment hâte d’y être et que le tournoi commence« .

La raison de son impatience est que Yoshikaze est en très grande forme et qu’il se sent plus fort aujourd’hui à son âge que lorsqu’il était dans la vingtaine, devenant meilleur avec le temps.

En 2002, alors qu’il était étudiant en troisième année à l’université de Nippon Science University Sport, il était yokozuna amateur mais après avoir été promu en makuuchi en 2006, il n’a cessé d’évoluer entre les extrémités allant du sommet de la division jusqu’aux derniers rangs .

Parfois, au cours de cet intervalle, Yoshikaze pensait « Il est préférable de se maintenir parmi les lutteurs classés d’une manière ou d’une autre« .

Le moment déterminant a été à l’approche de la trentaine. Quand de jeunes lutteurs montaient les uns après les autres dans le banzuke occupant des rangs élevés, sa femme lui demandait « tu ne ressens pas de regret?« .

Après cette réflexion, son enthousiasme s’est réveillé. Il a travaillé dur pour redessiner son corps et les fruits de ce travail ont fini par payer lorsqu’il est devenu komusubi en mai de l’année dernière.

Maintenant, en dépit d’être un lutteur étroitement surveillé par le monde du sumo, Yoshikaze va tout donner pour honorer ses fans à domicile.

« Je ne sais pas encore combien d’années je peux continuer dans le sumo » et d’ajouter : « dans ce cas, je veux lutter du mieux possible.« 

en English article by Yumiuri Shimbun : 

Yoshikaze aims for top form before home fans

Yoshikaze aims for top form before home fans

For the first time in nine tournaments, Yoshikaze returns to the rank of komusubi, the fourth highest in the sport. His goal at the Kyushu Grand Sumo Tournament, which starts Sunday, is to “record double digits in victories for the fourth straight tournament,” he said.

During the last basho, the Autumn Grand Sumo Tournament, Yoshikaze earned two kinboshi, or golden victory for wins over yokozuna, after defeating Hakuho and Kakuryu, while also beating two ozeki. His feats earned him two of the three special honors, the Outstanding Performance Award and Technique Award.

It will be interesting to see if the 33-year-old from the Oguruma stable can continue his excellent run.

Born in Oita Prefecture, Yoshikaze’s “home” basho is the Kyushu tournament.

“It’s the first time for me to come to this tournament at a high rank,” he said. “I can’t wait for the sumo to begin.”

The reason for his impatience is he truly feels he has more power now than when he was in his 20s.

Getting better with age

In 2002, while a third-year student at Nippon Sport Science University, he was an amateur yokozuna, but after being newly promoted to the top makuuchi division in 2006, he went up and down between the top and low ends of the division.

Sometime during that interval, he thought, “It would be best to somehow keep my place as a rank-and-file wrestler.”

The turning point was just about the time he was hitting 30. With younger wrestlers one after the other gaining higher positions on the banzuke rankings, his wife asked him, “You don’t feel any regret?”

After that exchange, his enthusiasm reawakened. He worked hard to retrain his body and the fruits of that labor were shown in his becoming a komusubi for last year’s summer tournament.

Now, despite being a wrestler closely watched by the sumo world, Yoshikaze is going to do everything in his power to perform well in front of the cheering home fans.

“I don’t know how many more years I can engage in sumo,” he said. “In this case, I want to wrestle understanding my situation.”

Written by Japan News

A lire également :

Hakuho

Hakuho jeûne trois jours pour retrouver la forme

Hakuho jeûne trois jours pour retrouver la forme C’est un fait extrêmement rare pour un lutteur de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *