yûshô | Dosukoi, le site du sumo https://www.dosukoi.fr/tag/yusho/ Sumo : actualités, résultats, dossiers, vidéos... toute la passion du sumo est sur Dosukoi! Mon, 28 Nov 2022 08:32:36 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=6.1.1 https://www.dosukoi.fr/wp-content/uploads/2021/09/cropped-Dosukoi-logo-32x32.png yûshô | Dosukoi, le site du sumo https://www.dosukoi.fr/tag/yusho/ 32 32 37501974 Abi heureux de remporter son premier championnat https://www.dosukoi.fr/abi-heureux-de-remporter-son-premier-championnat/ https://www.dosukoi.fr/abi-heureux-de-remporter-son-premier-championnat/#respond Mon, 28 Nov 2022 08:32:36 +0000 https://www.dosukoi.fr/?p=33460 Abi heureux de remporter son premier championnat #sumo

Abi heureux de remporter son premier championnat Lundi, le vainqueur du tournoi de Kyushu, Abi, a décrit son premier titre en division makuuchi comme étant long à venir. Remporter un championnat « était un rêve quand j’étais un lutteur débutant« , a déclaré l’ancien sekiwake de 28 ans lors d’une conférence de presse en ligne au lendemain …

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
Abi heureux de remporter son premier championnat #sumo

Abi interview

Abi heureux de remporter son premier championnat

Lundi, le vainqueur du tournoi de Kyushu, Abi, a décrit son premier titre en division makuuchi comme étant long à venir.

Remporter un championnat « était un rêve quand j’étais un lutteur débutant« , a déclaré l’ancien sekiwake de 28 ans lors d’une conférence de presse en ligne au lendemain de sa victoire à Fukuoka lors d’une rare série éliminatoire à trois.

« J’ai commencé à réaliser à quel point il est agréable de gagner un tournoi lorsque je suis retourné dans ma confrérie et que j’ai pris des photos avec mes camarades d’écurie.« 

Abi, classé maegashira 9, a remporté les séries éliminatoires en battant le leader du jour Takayasu et amélioré son score à 12-3 avant de le battre à nouveau. Abi a ensuite vaincu l’ozeki Takakeisho, c’était la première série éliminatoire à trois depuis le tournoi de mars 1994.

Son maître d’écurie, Shikoroyama oyakata, n’a cependant pas pu se rendre à Fukuoka pour assister à la victoire d’Abi à cause de problèmes de santé.

« J’ai obtenu ce résultat après avoir suivi ce que mon maître m’a dit : concentre-toi sur un combat à la fois », a déclaré Abi. « Je veux rentrer à la maison et le voir bientôt. »

Cette année, le sumo de la division makuuchi a vu différents champions dans les six tournois : Mitakeumi, Wakatakakage, Terunofuji, Ichinojo, Tamawashi et Abi.

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
https://www.dosukoi.fr/abi-heureux-de-remporter-son-premier-championnat/feed/ 0 33460
Le champion le plus âgé, Tamawashi, impatient de continuer après sa victoire https://www.dosukoi.fr/le-champion-le-plus-age-tamawashi-impatient-de-continuer-apres-sa-victoire/ https://www.dosukoi.fr/le-champion-le-plus-age-tamawashi-impatient-de-continuer-apres-sa-victoire/#respond Mon, 26 Sep 2022 08:18:28 +0000 https://www.dosukoi.fr/?p=32983 Le champion le plus âgé, Tamawashi, impatient de continuer après sa victoire #sumo

Le champion le plus âgé, Tamawashi, impatient de continuer après sa victoire Le vainqueur du tournoi de septembre, Tamawashi, a promis de continuer à défier les pronostics lundi après être devenu le vainqueur le plus âgé à l’âge de 37 ans et 10 mois. Le maegashira n ° 3 a terminé sur un score final …

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
Le champion le plus âgé, Tamawashi, impatient de continuer après sa victoire #sumo

Tamawashi interview

Le champion le plus âgé, Tamawashi, impatient de continuer après sa victoire

Le vainqueur du tournoi de septembre, Tamawashi, a promis de continuer à défier les pronostics lundi après être devenu le vainqueur le plus âgé à l’âge de 37 ans et 10 mois.

Le maegashira n ° 3 a terminé sur un score final de 13-2, démontrant à nouveau sa puissante poussée dimanche en ne laissant aucune chance à son rival le plus proche, le n ° 4 Takayasu, remportant une victoire décisive pour le titre le dernier jour.

Le Mongol Tamawashi a remporté son premier titre en janvier 2019 en combattant comme sekiwake. Il est devenu le vainqueur le plus âgé depuis l’introduction du format actuel de six grands tournois par an en 1958.

« Je vais continuer d’être fort. J’avais en tête qu’un jour, un jour (le deuxième titre) arriverait« , a déclaré Tamawashi lors d’une conférence de presse en ligne depuis son écurie Kataonami.

« Je savais que je devais l’emporter dans ce combat (et éviter les séries éliminatoires avec Takayasu). J’ai dû pousser fort tout de suite… J’ai essayé d’éviter l’hésitation ou de lui donner de la place à exploiter.« 

Le vétéran a crédité une méthode d’entraînement inhabituelle consistant à affronter simultanément deux jeunes lutteurs de son écurie, tous deux combattant dans la division makushita de troisième niveau ou en dessous, pour son dernier succès.

« Cela a eu un effet immédiat. Je suis vraiment reconnaissant« , a déclaré Tamawashi.

Tamawashi a battu le yokozuna Terunofuji et les trois ozeki pendant cette quinzaine.

« En fin de compte, je ne veux pas perdre contre des lutteurs plus jeunes. J’ai la chance d’aller sur le dohyo et je veux lutter avec fougue, même si mon visage vieillit« , a déclaré en plaisantant Tamawashi.

« Je ne changerai pas où que je sois dans le classement. Je veux satisfaire les fans. »

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
https://www.dosukoi.fr/le-champion-le-plus-age-tamawashi-impatient-de-continuer-apres-sa-victoire/feed/ 0 32983
Ichinojo vise la promotion d’ozeki https://www.dosukoi.fr/ichinojo-vise-la-promotion-ozeki/ https://www.dosukoi.fr/ichinojo-vise-la-promotion-ozeki/#respond Mon, 25 Jul 2022 09:04:07 +0000 https://www.dosukoi.fr/?p=32562 Ichinojo vise la promotion d’ozeki #sumo

Ichinojo vise la promotion d’ozeki Ichinojo, vainqueur du tournoi de Nagoya, a déclaré qu’il visait une promotion au rang d’ôzeki. Le lutteur le plus grand de la première division avec ses 1,92 m et ses 211 kg, natif de Mongolie, a remporté sa première Coupe de l’Empereur en terminant la compétition avec un score de …

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
Ichinojo vise la promotion d’ozeki #sumo

Ichinojo interview
Ichinojo, vainqueur du tournoi de Nagoya lors de la conférence de presse à Iwakura, préfecture d’Aichi, le 25 juillet 2022.

Ichinojo vise la promotion d’ozeki

Ichinojo, vainqueur du tournoi de Nagoya, a déclaré qu’il visait une promotion au rang d’ôzeki.

Le lutteur le plus grand de la première division avec ses 1,92 m et ses 211 kg, natif de Mongolie, a remporté sa première Coupe de l’Empereur en terminant la compétition avec un score de 12-3.

Le maegashira n° 2 a débuté la dernière journée à égalité en tête avec Terunofuji et a décroché le titre en battant le n° 3 Ura avant que le yokozuna ne perde face à l’ôzeki Takakeisho.

Lors de la conférence de presse en ligne, Ichinojo a déclaré qu’il avait commencé à penser au titre le sixième jour après avoir atteint un score parfait de 6-0 avec une victoire sur l’ôzeki Mitakeumi.

« Après avoir remporté six victoires consécutives dès le premier jour, j’ai pensé qu’il y avait peut-être une chance que je puisse le faire« , a déclaré Ichinojo, dont le classement le plus élevé de sa carrière est sekiwake.

Le géant de 29 ans veut revenir dans les rangs san’yaku pour finalement atteindre celui d’ôzeki.

« Je veux utiliser ce championnat comme motivation pour revenir chez les san’yaku et viser le grade d’ôzeki« , a-t-il déclaré.

Ichinojo a fait ses débuts professionnels en 2014 avec une superbe performance de 13-2 lors du tournoi d’automne cette année-là.

Mais sa progression a été entravée par des problèmes de dos qui l’ont empêché de participer et l’ont rétrogradé dans la division juryô en janvier 2020.

Le colosse de l’écurie Minato a déclaré que l’attente de huit ans pour un titre était « très longue », mais que sa confiance en lui était restée tout au long.

« Aujourd’hui, même les lutteurs maegashira peuvent gagner des championnats« , a-t-il déclaré. « Je pensais que je serais capable de gagner à un moment donné.« 

Ichinojo a été contraint de ne pas participer au grand tournoi de mai en raison d’un test COVID-19 positif, et le virus a continué de faire des ravages lors de la rencontre qui vient de se terminer à Nagoya.

La division makuuchi a vu 16 lutteurs se retirer sur un total de 42. Les règles de l’Association japonaise de sumo exigent que chaque membre d’une écurie avec un cas de coronavirus signalé se retire de la compétition.

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
https://www.dosukoi.fr/ichinojo-vise-la-promotion-ozeki/feed/ 0 32562
Terunofuji vise des championnats à deux chiffres https://www.dosukoi.fr/terunofuji-vise-des-championnats-a-deux-chiffres/ https://www.dosukoi.fr/terunofuji-vise-des-championnats-a-deux-chiffres/#comments Mon, 29 Nov 2021 14:45:36 +0000 https://www.dosukoi.fr/?p=30586 Terunofuji vise des championnats à deux chiffres #sumo

Terunofuji vise des championnats à deux chiffres Le yokozuna Terunofuji a déclaré lundi qu’il n’avait pas l’intention d’abandonner après avoir remporté son sixième championnat à Kyushu sur un score final parfait de 15-0. Célébrant son 30e anniversaire au lendemain de sa victoire, le grand champion d’origine mongole a déclaré qu’il souhaitait égaler son palmarès de …

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
Terunofuji vise des championnats à deux chiffres #sumo

Interview de Terunofuji
Interview de Terunofuji après son sixième titre

Terunofuji vise des championnats à deux chiffres

Le yokozuna Terunofuji a déclaré lundi qu’il n’avait pas l’intention d’abandonner après avoir remporté son sixième championnat à Kyushu sur un score final parfait de 15-0.

Célébrant son 30e anniversaire au lendemain de sa victoire, le grand champion d’origine mongole a déclaré qu’il souhaitait égaler son palmarès de 2021 en remportant quatre tournois l’année prochaine.

« Mon objectif est de lutter avec un sumo imbattable. Je ferai de mon mieux pour atteindre des scores à deux chiffres« , a déclaré Terunofuji lors d’une conférence de presse en ligne.

Le champion de l’écurie Isegahama a couronné une année mouvementée en s’imposant pour la première fois de sa carrière avec un score sans défaite.

Promu au plus haut rang du sumo après le tournoi de juillet, il est devenu le seul yokozuna en activité après le départ à la retraite de Hakuho fin septembre.

Terunofuji est également devenu citoyen japonais au cours de l’année, ouvrant la voie à un titre comme maître d’écurie le jour où il annoncera sa retraite de lutteur.

Avec sa victoire à Fukuoka, il est devenu le cinquième lutteur à remporter deux titres consécutifs en tant que nouveau yokozuna, et le premier depuis Taiho en 1962.

Le combat marquant a eu lieu l’avant-dernier jour, lorsqu’il a remporté une bataille passionnante contre son plus proche challenger pour le titre, le maegashira 15 Abi, remportant ainsi le championnat.

Après avoir retrouvé le chemin vers la première division alors que de graves blessures et maladies avaient menacées sa carrière, Terunofuji a pris un air d’invincibilité sur le dohyô depuis son retour de convalescence.

« J’ai peut-être progressivement pris l’habitude de gagner. J’avais l’impression que seule la victoire était acceptable cette fois« , a-t-il déclaré.

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
https://www.dosukoi.fr/terunofuji-vise-des-championnats-a-deux-chiffres/feed/ 1 30586
Terunofuji soulagé d’avoir été à la hauteur de son rang https://www.dosukoi.fr/terunofuji-soulage-davoir-ete-a-la-hauteur-de-son-rang/ https://www.dosukoi.fr/terunofuji-soulage-davoir-ete-a-la-hauteur-de-son-rang/#respond Mon, 27 Sep 2021 07:05:03 +0000 https://www.dosukoi.fr/?p=30000 Terunofuji soulagé d’avoir été à la hauteur de son rang #sumo

Terunofuji soulagé d’avoir été à la hauteur de son rang Terunofuji, qui a remporté le tournoi d’automne pour ses débuts au rang de yokozuna, a déclaré lundi qu’il ressentait un mélange de joie et de soulagement d’avoir été à la hauteur des attentes liées au fait d’être au sommet de la hiérarchie du sumo. Lors …

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
Terunofuji soulagé d’avoir été à la hauteur de son rang #sumo

Terunofuji interview
Le nouveau yokozuna Terunofuji a remporté dimanche son 5e titre

Terunofuji soulagé d’avoir été à la hauteur de son rang

Terunofuji, qui a remporté le tournoi d’automne pour ses débuts au rang de yokozuna, a déclaré lundi qu’il ressentait un mélange de joie et de soulagement d’avoir été à la hauteur des attentes liées au fait d’être au sommet de la hiérarchie du sumo.

Lors de la conférence de presse, Terunofuji a admis qu’il ressentait la pression accrue qui accompagne la promotion au rang de yokozuna. Il a progressé en juillet avant le tournoi qui s’est déroulé au Ryogoku Kokugikan de Tokyo.

« Je suis soulagé. Étant classé tout en haut, j’ai senti qu’il y avait une responsabilité que je devais assumer« , a-t-il déclaré.

Le lutteur de l’écurie Isegahama, âgé de 29 ans, dont le nom de naissance est Gantulga Ganerdene, a terminé avec un score de 13-2, il manquait les 18 lutteurs de l’écurie Miyagino, y compris le yokozuna Hakuho, qui n’a pas concouru en raison de plusieurs cas de COVID-19 dans l’écurie.

En tant qu’unique yokozuna du tournoi, Terunofuji a pris un départ parfait de 8-0 et a terminé en beauté avec une victoire facile sur l’ozeki Shodai dimanche. C’était le cinquième titre de sa carrière, et son troisième titre dans les cinq tournois de cette année.

Terunofuji est le 73e yokozuna et le cinquième yokozuna originaire de Mongolie après Asashoryu, Hakuho, Harumafuji et Kakuryu.

Dans le banzuke de septembre, Terunofuji a pris la place de l’Ouest tandis que Hakuho a été classé à l’Est, le côté le plus prestigieux.

Lundi, la nouvelle de la retraite prévue de Hakuho a éclaté dans les médias. S’il est confirmé, sa retraite laissera Terunofuji seul grand champion en activité lors du dernier basho de l’année qui se tiendra à Fukuoka du 14 au 28 novembre.

Que Hakuho continue ou non, Terunofuji s’engage à tirer le meilleur parti de son statut de yokozuna.

« Je vais chérir chaque jour et travailler dur pour obtenir de bons résultats lors du prochain basho également« , a-t-il déclaré.

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
https://www.dosukoi.fr/terunofuji-soulage-davoir-ete-a-la-hauteur-de-son-rang/feed/ 0 30000
La peur de la retraite a conduit Hakuho à gagner son 45e titre https://www.dosukoi.fr/la-peur-de-la-retraite-a-conduit-hakuho-a-gagner-son-45e-titre/ https://www.dosukoi.fr/la-peur-de-la-retraite-a-conduit-hakuho-a-gagner-son-45e-titre/#comments Mon, 19 Jul 2021 08:59:58 +0000 https://www.dosukoi.fr/?p=29521 La peur de la retraite a conduit Hakuho à gagner son 45e titre #sumo

La peur de la retraite a conduit Hakuho à gagner son 45e titre Au lendemain de sa victoire au tournoi de Nagoya avec un score parfait de 15-0, le yokozuna Hakuho a déclaré lundi que la peur d’être contraint à la retraite avait alimenté l’une de ses victoires les plus mémorables. Le grand champion de …

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
La peur de la retraite a conduit Hakuho à gagner son 45e titre #sumo

Hakuho interview

La peur de la retraite a conduit Hakuho à gagner son 45e titre

Au lendemain de sa victoire au tournoi de Nagoya avec un score parfait de 15-0, le yokozuna Hakuho a déclaré lundi que la peur d’être contraint à la retraite avait alimenté l’une de ses victoires les plus mémorables.

Le grand champion de 36 ans a porté son nombre de titres à 45, un nouveau record, en battant l’ozeki Terunofuji lors dune finale tendue au Dolphins Arena de Nagoya.

Les deux lutteurs originaires de Mongolie étaient la dernière journée au coude à coude avec 14-0, et c’est l’unique yokozuna de la compétition qui a triomphé en battant son plus jeune rival.

« C’est merveilleux. C’est quelque chose dont je me souviendrai vraiment, un grand moment dans ma carrière« , a déclaré Hakuho lors d’une conférence de presse en ligne.

Cette victoire a marqué un retour impressionnant après une blessure pour Hakuho, qui a subi une opération au genou en mars après avoir manqué tout ou en partie les six tournois précédents.

Après avoir été réprimandé par l’Association japonaise de sumo pour ses absences répétées, Hakuho a misé sa carrière sur sa performance à Nagoya, jurant de prendre sa retraite s’il ne répondait pas aux attentes.

« J’ai senti la pression. Je pouvais imaginer les idéogrammes « retraite » s’approcher de moi. Cela m’a donc motivé plus que jamais « , a déclaré Hakuho

Son championnat à 36 ans et quatre mois fait de lui le deuxième plus vieux vainqueur depuis 1958, date à laquelle ce sport a adopté le système actuel de six grands tournois par an.

Seul yokozuna en activité depuis la retraite de Kakuryu en mars, Hakuho devrait prochainement être rejoint par Terunofuji, qui a remporté deux championnats consécutifs avant la rencontre de Nagoya.

« Terunofuji s’est battu avec un sumo très constant. Je m’attends à ce qu’il continue en tant que nouveau yokozuna« , a déclaré Hakuho.

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
https://www.dosukoi.fr/la-peur-de-la-retraite-a-conduit-hakuho-a-gagner-son-45e-titre/feed/ 1 29521
Terunofuji avait besoin d’un « effort désespéré » pour remporter le tournoi de mai https://www.dosukoi.fr/terunofuji-avait-besoin-dun-effort-desespere-pour-remporter-le-tournoi-de-mai/ https://www.dosukoi.fr/terunofuji-avait-besoin-dun-effort-desespere-pour-remporter-le-tournoi-de-mai/#respond Mon, 24 May 2021 14:23:13 +0000 https://www.dosukoi.fr/?p=29167 Terunofuji avait besoin d’un « effort désespéré » pour remporter le tournoi de mai #sumo

Terunofuji avait besoin d’un « effort désespéré ‘ pour remporter le tournoi de mai Un jour après avoir remporté le tournoi de mai, l’ozeki Terunofuji a déclaré lundi qu’il avait fallu chaque once d’efforts pour remporter son deuxième championnat consécutif. Le Mongol de 29 ans a été vaincu par son camarade ozeki Takakeisho lors du dernier …

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
Terunofuji avait besoin d’un « effort désespéré » pour remporter le tournoi de mai #sumo

Terunofuji interview
Terunofuji interview

Terunofuji avait besoin d’un « effort désespéré ‘ pour remporter le tournoi de mai

Un jour après avoir remporté le tournoi de mai, l’ozeki Terunofuji a déclaré lundi qu’il avait fallu chaque once d’efforts pour remporter son deuxième championnat consécutif.

Le Mongol de 29 ans a été vaincu par son camarade ozeki Takakeisho lors du dernier combat amenant les hommes à égalité sur un score de 12-3, nécessitant une série éliminatoire pour déterminer le champion.

La victoire a valu à Terunofuji sa quatrième Coupe de l’Empereur et sa troisième depuis son retour remarquable dans la division makuuchi après avoir chuté jusqu’en division jonidan en raison de nombreux problèmes de santé, notamment une chirurgie aux deux genoux.

« L’effort désespéré que j’avais déployé a conduit au résultat. J’ai fait tout ce que j’ai pu« , a déclaré Terunofuji.

Son apparition à la rencontre de mai en tant qu’ozeki était sa première depuis septembre 2017, une période englobant 21 tournois.

Alors que le yokozuna Hakuho se remettait d’une opération au genou, le tournoi a débuté avec quatre ozeki partageant la tête d’affiche. Terunofuji a clairement surpassé les autres au début de la compétition, remportant ses 10 premiers combats.

Mais il s’est heurté à un obstacle le jour 11 quand il a été sanctionné pour avoir attrapé les cheveux de son adversaire – geste interdit dans le sumo – subissant ainsi sa première défaite.

Il a subi sa deuxième défaite dans un combat très disputé contre la maegashira Endo le quatorzième jour, les juges annulant la victoire initiale de Terunofuji après que les deux lutteurs aient chuté au même moment.

La dernière journée était tendue avec un score de 12-2, seulement une victoire devant Takakeisho et Endo.

« J’avais senti que je ne pouvais pas me hisser au prochain rang à moins de gagner un championnat en tant qu’ozeki, donc c’était bien (de remporter le titre à la fin) », a déclaré Terunofuji. « J’ai juste fait confiance à mon corps dans le combat éliminatoire. »

Terunofuji est devenu le premier ozeki à remporter un championnat à son retour au rang depuis l’introduction en juillet 1969 du système de classement actuel, selon lequel les ozeki sont rétrogradés s’ils affichent deux majorités de défaites consécutives.

Terunofuji se dirige désormais vers la rencontre de juillet avec une chance d’être promu yokozuna. Pour atteindre ce rang, un ozeki doit remporter deux championnats consécutifs ou obtenir des résultats jugés équivalents.

« J’ai travaillé pour atteindre ce (rang), et je suis à un pas. Je vais donner tout ce que j’ai », a-t-il déclaré.

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
https://www.dosukoi.fr/terunofuji-avait-besoin-dun-effort-desespere-pour-remporter-le-tournoi-de-mai/feed/ 0 29167
Finale : Terunofuji remporte son 3e titre https://www.dosukoi.fr/finale-terunofuji-remporte-son-3e-titre/ https://www.dosukoi.fr/finale-terunofuji-remporte-son-3e-titre/#comments Sun, 28 Mar 2021 10:25:02 +0000 https://www.dosukoi.fr/?p=28735 Finale : Terunofuji remporte son 3e titre #sumo

Terunofuji remporte son 3e titre Le sekiwake Terunofuji a remporté son troisième championnat ce dimanche en battant l’ozeki Takakeisho. Le champion termine sur un score final de 12-3. L’ancien ôzeki Terunofuji avait débuté la journée avec une avance d’une victoire sur trois lutteurs à 10-4. Terunofuji va pouvoir reconquérir son rang d’ôzeki et est même …

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
Finale : Terunofuji remporte son 3e titre #sumo

Terunofuji 3e yusho
Terunofuji a remporté le 3e championnat de sa carrière.

Terunofuji remporte son 3e titre

Le sekiwake Terunofuji a remporté son troisième championnat ce dimanche en battant l’ozeki Takakeisho. Le champion termine sur un score final de 12-3.

L’ancien ôzeki Terunofuji avait débuté la journée avec une avance d’une victoire sur trois lutteurs à 10-4.

Terunofuji va pouvoir reconquérir son rang d’ôzeki et est même allé bien au-delà que les 33 victoires  requises. Il a reçu un prix spécial pour le troisième tournoi consécutif, remportant son troisième prix de performance exceptionnelle.

« Je suis soulagé« , a déclaré Terunofuji. « Je prenais les jours comme ils venaient (lors de mon retour), je m’entraînais dur chaque jour. Ce faisant, je croyais que ce jour viendrait, alors je suis vraiment heureux ».

« Je me suis concentré sur la confiance sur le dohyo, et c’était mon objectif principal. Le sumo ne se déroule pas toujours comme vous le souhaitez.« 

« Sans le soutien des fans. Je ne serais pas ici aujourd’hui. Ce soutien a rendu cela possible. Les lutteurs s’entraînent dur et se battent dur, et c’est une façon dont nous pouvons montrer notre appréciation pour ce soutien. »

Le bulgare Aoiyama termine sur un score de 11-4 en remportant son match contre Takayasu (10-5). Le komusubi a subi sa troisième défaite consécutive.

Même si la victoire de Terunofuji a mis fin aux minces espoirs d’Aoiyama de remporter la coupe, le Bulgare a reçu son quatrième prix pour son esprit combatif.

Asanoyama (10-5) a vaincu son camarade ozeki Shodai, qui subi sa huitième défaite, et aura besoin d’un minimum de huit victoires lors du prochain tournoi en mai pour maintenir son rang.

Combattant ensemble en makuuchi pour la première fois, les frères Hidenoumi et Tobizaru, ont chacun remporté leur 10e combat.

Wakatakakage (10-5) a repoussé le dangereux Hokutofuji (9-6) qui a remporté son premier prix spécial pour sa technique.

Meisei (10-5) a battu Tsurugisho (10-5) et gagne un prix pour son esprit combatif.

Terunofuji, qui a combattu pour la dernière fois en tant qu’ozeki en septembre 2017, a subi des opérations chirurgicales deux genoux le 25 juin 2018 et a raté quatre tournois consécutifs. Lorsqu’il est revenu sur le dohyo le 10 mars 2019 en division jonidan, il est devenu le premier ancien ozeki à participer dans l’une des trois divisions les plus basses du sumo.

Après avoir remporté la division juryo en janvier 2020 et terminé sur un score de 10-5 il y a un an, Terunofuji est devenu le premier lutteur à revenir en makuuchi après être descendu en jonidan.

Son retour a été retardé jusqu’en juillet dernier après l’annulation du tournoi de mai en raison du coronavirus. Son résultat de 13-2 fait de lui le troisième lutteur de l’histoire à remporter un championnat tout en combattant depuis l’échelon le plus bas de la division makuuchi.

Champions par division : 

Makuuchi : Terunofuji (13-2)
Sekiwake – Isegahama beya

Jûryô : Hakuyozan (11-4)
Ouest 9 – Takadagawa beya

Makushita : Abi (6-1)
Ouest 56 – Shikoroyama beya

Sandanme : Komanokuni (7-0)
Ouest 43 – Shibatayama beya

Jonidan : Atamifuji (7-0)
Ouest 48 – Isegahama beya

Jonokuchi : Murayama (7-0)
Ouest 21– Naruto beya

Prix spéciaux (sanshô) : 

Prix spéciaux (sanshô)

Shukun-shô : Terunofuji (3e)
Performance exceptionnelle

Kantô-shô : Meisei (1er)
Aoiyama (4e)
Meilleur esprit combatif

Ginô-shô : Wakatakakage (1er)
Prix de la technique

Les lutteurs kachi koshi du jour sont :

Makuuchi : Takanosho, Mitakeumi, Daieisho, Chiyoshoma et Terutsuyoshi
Jûryô : Chiyonoo et Shohozan

Les lutteurs make koshi du jour sont :

Makuuchi : Shodai, Tochinoshin, Ichinojo, Akiseyama.
Jûryô : Kyokutaisei et Takakento

Prochain rendez-vous : Natsu basho 2021

  • Parution du banzuke : 26 avril 2021
  • Début du tournoi :  9 mai 2021
  • Fin du tournoi : 23 mai 2021

Lieu : Tokyo (Kokugikan)

Merci à tous d’avoir suivi le tournoi jour après jour sur Dosukoi mais l’actualité du sumo continue même en dehors des basho. Toutes les informations des événements à venir sont sur notre site. N’oubliez pas de nous rejoindre sur les réseaux sociaux, suivez-nous sur Facebook et Twitter et abonnez-vous à notre chaîne YouTube. N’hésitez pas à partager les articles sur ces réseaux et à les commenter.

Enfin, merci à Sumo Natto et Kintamayama pour leurs vidéos quotidiennes ainsi qu’à tous nos lecteurs.

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
https://www.dosukoi.fr/finale-terunofuji-remporte-son-3e-titre/feed/ 1 28735
Tokushoryu très ému, entre larmes et rires https://www.dosukoi.fr/tokushoryu-tres-emu-entre-larmes-et-rires/ https://www.dosukoi.fr/tokushoryu-tres-emu-entre-larmes-et-rires/#respond Mon, 27 Jan 2020 04:46:14 +0000 http://www.dosukoi.fr/?p=26159 Tokushoryu très ému, entre larmes et rires #sumo

Tokushoryu très ému, entre larmes et rires Après une victoire que personne n’aurait osé prédire, Tokushoryu a prouvé qu’il pouvait être un champion dimanche après-midi. Après avoir passé 12 des 13 tournois précédents en division juryo, le lutteur de 33 ans a dynamisé le monde du sumo en remportant son premier titre avec un score …

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
Tokushoryu très ému, entre larmes et rires #sumo

Tokushoryu interview
Tokushoryu pendant la conférence de presse au lendemain de sa victoire.

Tokushoryu très ému, entre larmes et rires

Après une victoire que personne n’aurait osé prédire, Tokushoryu a prouvé qu’il pouvait être un champion dimanche après-midi.

Après avoir passé 12 des 13 tournois précédents en division juryo, le lutteur de 33 ans a dynamisé le monde du sumo en remportant son premier titre avec un score final de 14-1. Après avoir vaincu l’ozeki Takakeisho, le champion de 1m 81 pour 188 kg s’est effondré en larmes de joie.

Lorsqu’il est revenu sur le dohyo pour la cérémonie de remise de prix ainsi que pour l’interview, Tokushoryu a montré qu’il pouvait tenir le coup sous les projecteurs. Lorsqu’on lui a demandé comment il répondait aux gens qui lui parlaient de remporter le championnat alors qu’il n’avait qu’une seule défaite au milieu du tournoi, Tokushoryu a offert la réponse que les lutteurs doivent donner :

« Je n’y pense pas« , a-t-il dit, avant de changer rapidement de version.

« D’accord. C’est un mensonge. J’ai été réellement absorbé par l’idée (d’un championnat). »

Tokushoryu a combattu tout en bas de la division makuuchi comme maegashira 17 à l’ouest, le côté le moins prestigieux. Après s’être emparé de la tête du tournoi samedi, il a récité le mantra du sumo : « Je ne suis pas concentré sur le championnat. »

« Je l’ai dit parce que je m’étais entraîné à maintes reprises pour des entretiens« , a-t-il plaisanté.

Tokushoryu, qui est resté prêt et ingénieux tout au long du tournoi, a permis à son physique – y compris à son abdomen prononcé – d’être utile, selon son ami et entraîneur Araiso.

« Nous sommes amis depuis huit ans. C’est un être humain délicieux« , a déclaré Araiso, l’ancien yokozuna Kisenosato récemment retraité.

« Les gens lui disent toujours de perdre du poids, mais le poids qui avait été un défaut est maintenant un atout.« 

Si tel est le cas, cela peut être dû en partie au calme positif affiché par Tokushoryu.

« Depuis le début (du tournoi), je pensais que si je donnais tout ce que j’avais, ce serait suffisant« , a-t-il déclaré. « Si je fais de mon mieux sur la charge d’ouverture, je peux avoir les résultats qui suivent. Je l’ai fait tout le temps, et la dernière journée était la même. »

Araiso a dit qu’il était ému par le championnat de son ami en ajoutant que c’était une récompense bien méritée.

« Il est l’image d’un lutteur de sumo (de haut niveau)« , a déclaré Araiso. « C’est le point culminant de ses efforts dans le sumo depuis qu’il est petit. »

Tokushoryu, cependant, n’était pas pressé d’étiqueter ce triomphe comme le point culminant de sa carrière.

Interrogé sur son avenir dans ce sport, où les lutteurs prometteurs ont remporté un tournoi après l’autre, Tokushoryu a déclaré: « Plutôt que de dire que j’ai déjà 33 ans, je préfère me considérer comme n’ayant que 33 ans.« 

en Click on the title bellow for article in English : 

Amid tears and laughter, underdog Tokushoryu brings down house

After a victory no one would have dared predict, Tokushoryu also proved to be a champion in the afterglow on Sunday.

After spending 12 of sumo’s previous 13 grand tournaments in the second-tier juryo division, the rotund 33-year-old energized the sumo world by winning his first title with a 14-1 record. After completing his victory with a win over ozeki Takakeisho, the 1.81-meter, 188-kilogram wrestler broke down in tears of joy.

When he returned to the ring for the award ceremony and the interview that comes with it, the journeyman wrestler showed he could hold his own in the spotlight. Asked how he dealt with people around him talking about a championship when he had only one defeat midway through the 15-day tourney, Tokushoryu offered the answer wrestlers are expected to give.

« I didn’t think about it, » he said, before quickly changing his tune.

« OK. That’s a lie. I was actually absorbed by the idea (of a championship). »

Tokushoryu fought at the very bottom of the elite makuuchi division, on the less prestigious west side, in the lowest rank, No. 17 maegashira. After seizing the tournament lead on Saturday, he’d recited the sumo mantra: « I’m not focused on the championship. »

« I said that because I had been practicing over and over for interviews, » he quipped.

Tokushoryu, who remained poised and resourceful throughout the 15-day tourney, allowed his physique — including a pronounced abdomen — to come in handy, according to his friend, sumo elder Araiso.

« We’ve been friends for eight years. He’s a delightful human being, » said Araiso, the recently retired yokozuna Kisenosato.

« People are always telling him to lose weight, but the weight that had been a shortcoming is now an asset. »

If so, it may have been partly due to the positive calm Tokushoryu exhibited.

« Since the start (of the tournament), I’d been thinking if I give it all I have, that will be plenty, » he said. « If I do my best on the opening charge, I can live with the results that follow. I’d done it my way all along, and the final day was the same. »

Araiso said he was moved by his friend’s championship and said it was a well-earned reward.

« He’s the picture of a (top-level) sumo wrestler, » Araiso said. « This is the culmination of his efforts in sumo since he was little. »

Tokushoryu, however, was in no hurry to label this triumph as his high-water mark in the sport.

Asked about his future in the ring, where up-and-coming wrestlers have been winning one tournament after another, Tokushoryu said, « Rather than say I’m already 33, I prefer to think of myself as being only 33. »

Written by Kyodo

Crédits photo : Asahi

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
https://www.dosukoi.fr/tokushoryu-tres-emu-entre-larmes-et-rires/feed/ 0 26159
Hakuho est motivé pour atteindre les 50 yûshô https://www.dosukoi.fr/hakuho-est-motive-pour-atteindre-les-50-yusho/ https://www.dosukoi.fr/hakuho-est-motive-pour-atteindre-les-50-yusho/#respond Mon, 25 Nov 2019 12:14:29 +0000 http://www.dosukoi.fr/?p=25857 Hakuho est motivé pour atteindre les 50 yûshô #sumo

Hakuho est motivé pour atteindre les 50 yûshô Au lendemain de son 43ème titre à Kyushu, Hakuho a annoncé son intention de poursuivre son combat, et souhaite maintenant remporter 50 championnats. Alors que le yokozuna de 34 ans a déjà annoncé son intention de poursuivre sa carrière jusqu’aux Jeux olympiques de Tokyo de l’été prochain, …

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
Hakuho est motivé pour atteindre les 50 yûshô #sumo

Hakuho est motivé pour atteindre les 50 yûshô
Hakuho vise désormais les 50 victoires

Hakuho est motivé pour atteindre les 50 yûshô

Au lendemain de son 43ème titre à Kyushu, Hakuho a annoncé son intention de poursuivre son combat, et souhaite maintenant remporter 50 championnats.

Alors que le yokozuna de 34 ans a déjà annoncé son intention de poursuivre sa carrière jusqu’aux Jeux olympiques de Tokyo de l’été prochain, il a montré une ambition encore plus grande lors de la conférence de presse à Fukuoka lundi.

« Je ne suis pas sûr (quand je pourrai le faire), cela pourrait être dans deux ou trois ans« , a déclaré Hakuho, qui détient le record absolu du plus grand nombre de titres en division makuuchi.

Hakuho, promu au plus haut rang en 2007, a remporté son dernier championnat avec une victoire sur le sekiwake Mitakeumi samedi.

Il a battu le dernier jour l’ôzeki Takakeisho et a terminé le championnat sur un score de 14-1.

Il a ajouté que gagner la Coupe de l’Empereur lors du dernier tournoi de l’année était d’autant plus spécial compte tenu de ses récentes blessures.

Il a manqué le tournoi de mai pour soigner une déchirure musculaire dans le haut du bras survenue en mars. Il s’est également retiré du tournoi de septembre, son premier basho depuis qu’il est citoyen japonais, en raison d’une fracture à l’auriculaire droit.

«J’ai eu une blessure le dernier jour (du tournoi de mars) et mon médecin m’a dit que je ne pourrais pas me rétablir complètement. Je pensais que je ne pourrais plus jamais gagner (remporter un championnat) », a-t-il déclaré.

La seule défaite de Hakuho à Fukuoka a été contre le maegashira Daieisho. Le yokozuna a rebondi avec 13 victoires consécutives dans une compétition où manquait plusieurs des lutteurs les mieux classés.

«(Leur absence) m’a fait penser que je devais rester», a-t-il déclaré.

Hakuho devrait participer au tournoi de janvier qui s’ouvrira le 12 janvier au Ryogoku Kokugikan à Tokyo.

en Click on the title bellow for article in English : 

Hakuho motivated by quest to reach 50 championships

A day after claiming his 43rd career title with a win at the Kyushu Grand Sumo Tournament, yokozuna Hakuho said he intends to fight on in pursuit of his 50th championship.

While the 34-year-old has already said he plans to continue wrestling until next summer’s Tokyo Olympics, he revealed an even bigger ambition at a news conference in Fukuoka on Monday.

“I’m not sure (when I can accomplish it), it may be two years or three years from now,” said Hakuho, who holds the all-time record for the most titles in sumo’s top makuuchi division.

Hakuho, who was promoted to the sport’s highest rank in 2007, secured his latest championship with a win over sekiwake Mitakeumi on Saturday.

The Mongolian-born wrestler beat ozeki Takakeisho on the final day to finish the 15-day meet at Fukuoka Kokusai Center with a 14-1 record.

He said winning the Emperor’s Cup in the final tournament of the year was all the more special considering his recent battles with injuries.

He skipped the May tournament in Tokyo to treat a muscle tear in his upper arm which he sustained in March. He also withdrew from the September tournament, his first basho since becoming a Japanese citizen, due to a fracture to his right little finger.

“I suffered an injury on the final day (of the March tournament) and my doctor said I wouldn’t be able to completely recover. I thought I would never be able to accomplish (winning a championship) again,” he said.

Hakuho’s only loss in Fukuoka was against top-ranked maegashira Daieisho on Day 2. The yokozuna bounced back with 13 straight convincing wins in a competition that was missing some of the sport’s highest-ranked wrestlers.

“(Their absence) made me think that I need to keep myself together,” he said.

Hakuho made his debut in the makuuchi division in May 2004, and became the sole owner of the all-time championship record when he won his 33rd Emperor’s Cup in January 2015.

He is expected to compete at the New Year Grand Sumo Tournament, which opens on Jan. 12 at Tokyo’s Ryogoku Kokugikan.

Written by Kyodo

Crédits photo : Asahi

Dosukoi, le site du sumo #sumo

]]>
https://www.dosukoi.fr/hakuho-est-motive-pour-atteindre-les-50-yusho/feed/ 0 25857