Haru Banzuke 2022 : une nouvelle prise de pouvoir ?

Wakatakakage

Le nouveau banzuke est-il enfin celui de la mise en place de la nouvelle ère ?

Peut-être qu’enfin se dessine plus clairement le groupe de lutteurs qui va tenter de renverser les trois hommes du haut du classement. À savoir : Terunofuji, le Yokozuna, ainsi que Shodai, très critiqué, car ne faisant pas le poids et n’étant pas assez compétitif pour mériter le rang d’ozeki, et Takakeisho, trop souvent blessé et qui voit son image de futur Grand Champion Japonais s’éloigner peu à peu. Bien que ce dernier reste un des meilleurs de la première division et sait avoir de très bons résultats lorsqu’il combat, son rang est aujourd’hui en danger et il pourrait redescendre, après 3 ans et demi au plus haut. Mitakeumi est le nouvel ozeki et ravi bien plus les fans. Il est vu comme un réel danger face à Terunofuji et est celui qui pourra mieux le contrer, même s’il est une cible plus facile contrairement à Takakeisho. Ce qui est sûr, c’est que cette arrivée, déjà prévue grâce aux 33 victoires acquises pendant ses 3 derniers tournois, est celle d’une nouvelle étape. Mitakeumi n’arrive plus à faire bouger les lignes et sera davantage supporté que les autres ozeki. Reste à voir si ces derniers sauront se défendre, même si on imagine difficilement Shodai finir sa carrière en Yokozuna.

À part ce beau monde, on a vu dans ce banzuke beaucoup de lutteurs qui célébraient leur plus haut classement. C’est le cas de Wakatakakage, son frère Wakamotoharu, d’Abi, d’Ura, ou encore de Hoshoryu, pour la première fois san’yaku. Notons aussi Ishiura, désormais entraîné par Hakuho et qui pourrait bien avoir une forte évolution cette année. Tous les rikishis cités sont ceux qui ont le plus de fans, en plus d’être ceux régulièrement cités comme les prochains champions. Abi a fait une remontée spectaculaire, en redevenant san’yaku en seulement trois tournois, et a battu dernièrement Terunofuji. Wakatakakage a fait preuve d’un mental à toute épreuve et malgré des difficultés, il monte toujours plus haut que la fois précédente. Ce nouveau grade est un gage de belle carrière. Enfin, Hoshoryu atteint enfin ce qu’il avait manqué de peu et pourra alors continuer de montrer ses grandes qualités face à des adversaires encore plus puissants. À noter que ces nouvelles arrivées ne font pas non plus oublier Takanosho, Daieisho, Meisei ou Onosho. Tous ne sont pas loin et font partie des meilleurs de la division. S’ils sont moins classés ce mois-ci, ils continuent de peser et pèseront dans les débats. La descente de Meisei lui fera du bien et on ne peut s’empêcher de l’imaginer revenir en san’yaku, aux côtés de son compagnon d’écurie Hoshoryu.

Cette bande, bien que tous ne soient certainement pas amis, sont ceux sur qui le monde du sumo compte pour représenter la nouvelle ère post-Hakuho. Ils sont ceux qui doivent embêter Terunofuji, qui évidemment reste le meilleur sans débats, mais ne sera pas dans cette forme longtemps. Ce banzuke est l’occasion de les voir tous monter au plus haut, et nous avons hâte de voir comment ils vont assumer ce nouveau rôle. En tout cas, les fans sont majoritairement derrière eux.

Ce tournoi de mars s’annonce très excitant, et nous verrons ceux qui sauront en tirer le meilleur !

A lire également :

J7 – Une semaine sans défaite pour Terunofuji

J7 – Une semaine sans défaite pour Terunofuji Après une semaine de combat, le yokozuna …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.