Le nouveau champion Onosato vise haut après son record

Onosato
Onosato au lendemain de sa victoire historique

Onosato veut continuer d’aller plus haut

Le champion du tournoi d’Été, Onosato, a assuré lundi qu’il vise des objectifs encore plus grands après que le nouveau komusubi a remporté sa première Coupe de l’Empereur à un rythme record de sept tournois professionnels.

Le jeune homme de 23 ans a décroché le titre historique dimanche après avoir obtenu un score de 12-3, provoquant des larmes chez son père présent parmi la foule au Ryogoku Kokugikan de Tokyo, battant ainsi le précédent record de 10 tournois établi en mars par Takerufuji.

« Le fait que j’ai gagné commence à me rentrer dans la tête. La Coupe de l’Empereur était lourde« , a déclaré Onosato lors d’une conférence de presse à son écurie Nishonoseki.

« Je suis heureux d’avoir remporté le championnat, mais mon objectif final n’est pas ici. Je veux continuer à monter et aller plus haut.« 

Onosato a commencé sa carrière professionnelle de sumo en mai 2023 en division makushita, un coup de pouce accordé aux nouveaux entrants avec de solides antécédents amateurs. Takerufuji a commencé sa carrière professionnelle tout en bas de la pyramide comme jonukuchi en septembre 2022.

Le maître d’écurie d’Onosato, l’ancien yokozuna Kisenosato, a déclaré lors de la fête de célébration de dimanche que la montée en flèche du prodige est quelque chose « d’impensable », tout en ajoutant qu’il était « encore en cours de progression avec plus à venir« .

Onosato, qui a obtenu les scores de 11-4, 11-4 et 12-3 lors de ses trois tournois en makuuchi, a porté le chignon traditionnel pour la première fois ce mois-ci.

Il a révélé que son maître l’a aidé à rester calme en lui disant « le titre est parti » après sa troisième défaite le 11ᵉ jour, puis, à l’approche de son dernier combat dimanche, « ne célèbre pas même si tu gagnes, ton objectif n’est pas ici« .

« Ça m’a vraiment permis de me sentir moins stressé« , a déclaré Onosato, qui est sur le point de monter au rang de sekiwake avant le tournoi de Nagoya en juillet. « J’ai renouvelé mon sentiment de gratitude en rejoignant l’écurie Nishonoseki. »

L’Association Japonaise de Sumo a déclaré que seules les 12 dernières victoires compteront pour la promotion habituelle au rang d’ozeki nécessitant 33 victoires sur trois tournois consécutifs en tant que komusubi ou sekiwake, refroidissant les spéculations selon lesquelles il pourrait l’obtenir dès juillet avec un autre solide bilan.

Néanmoins, le natif d’Ishikawa s’est fixé des objectifs clairs alors qu’il cherche à apporter plus de bonnes nouvelles, notamment aux habitants de sa préfecture d’origine, qui a été frappée par un énorme tremblement de terre le jour de l’An.

« Ça a été une période difficile à cause du tremblement de terre en janvier, mais j’ai réussi à leur remporter le titre« , a déclaré Onosato. « Nagoya est proche d’Ishikawa et je suis sûr qu’il y aura beaucoup de gens qui viendront me soutenir. J’espère à nouveau réaliser de bonnes performances pour eux.« 

« Je veux ensuite gagner 13, 14 et tous les combats, travailler à élever encore mon niveau… et être un lutteur de sumo acclamé et aimé par les gens à travers le Japon.« 

A lire également :

Kirishima interview

Kirishima rend hommage à son homonyme en lui décernant le titre

Kirishima rend hommage à son homonyme en lui décernant le titreL’ozeki Kirishima a déclaré lundi …

Laisser un commentaire