A la une :
Accueil » Tournois » Tournoi de janvier : Hatsu basho » Finale – Hakuhô remporte son 28ème yûshô

Finale – Hakuhô remporte son 28ème yûshô

Hatsu basho 2014 : senshuraku (finale) – quinzième journée 

Hakuhô avec le trophée

Hakuhô remporte son 28ème yûshô

Quel tournoi! La finale vient de s’achever et les surprises ont été nombreuses nous offrant de grands moments. Le suspens nous aura tenu en haleine jusqu’à la dernière seconde car il y a eu un kettei-sen avant que le nom du vainqueur de l’hatsu basho 2014 ne soit connu.

L’ôzeki Kakuryû a fait preuve tout au long de ce tournoi de maîtrise lui ouvrant les portes d’une finale très attendue avec Hakuhô. Pour remporter son premier yûshô, Kakuryû handicapé par une défaite devait vaincre à deux reprises le yokozuna. Le premier combat a été très impressionnant puisque l’ôzeki a réussi à propulser Hakuhô hors du dohyô lui infligeant sa première défaite et mettant à portée de main sa vraie première chance d’accéder à la coupe de l’empereur. Après quelques minutes de repos et un passage obligé avec le tokoyama, les deux finalistes se sont à nouveau fait face pour le moment de vérité afin de les départager. Dans un Kokugikan survolté, le deuxième affrontement a été  tout aussi intense que le premier mais Hakuhô a su prendre le dessus ne laissant pour ainsi dire aucune chance à Kakuryû. Avec ce 28ème titre, Hakuhô démarre bien l’année!

La confirmation pour Endo

Endo avec son kanto sho

Endô a prouvé tout au long de ce tournoi qu’il faisait partie de la relève, cette nouvelle génération de lutteurs que beaucoup attendent. Avec un score incroyable et des performances tout à fait remarquables, le jeune homme s’est vu remettre le kantô shô qui récompense l’esprit de combativité. Il lui était même possible de remporter un second titre, le ginô shô pour la technique mais il lui fallait remporter son dernier combat qui l’opposait au maegashira mongol Takanoiwa. Malheureusement pour Endô, cette défaite le prive d’un second prix spécial.

Hakuhô a déclaré lors de l’interview qu’il a observé la montée rapide de Endô et de Osunaarashi mais qu’il serait là comme un mur, ne voulant pas faciliter la tâche à ces deux lutteurs. Malgré sa détermination à ne pas se laisser couper l’herbe sous le pied, Hakuhô a choisi Endô pendant la parade qui conclue chaque fin de tournoi.

Kisenosato, une absence qui lui vaut un make koshi

La Kyokai a sans doute voulu encourager Endô peut être pour ôter des esprits les contres performances de Kisenosato. L’ôzeki était porté pour la première fois de sa carrière kyûjô (absent) suite à son combat hier contre Kakuryû qui s’est terminé par une blessure à la cheville. C’est une fois de plus Kotoshogiku qui bénéficie de cette absence après celle de Myôgiryû. Comme le veut le règlement, cette convalescence est comptabilisée comme une défaite et du coup, le grand héros de Fukuoka se retrouve make koshi !

Satoyama contre Takayasu

Pour Satoyama c’est passé à un cheveu!

Takayasu rencontrait Satoyama dans un duel où les enjeux étaient double pour ce dernier. Si Satoyama gagnait en plus d’atteindre le kachi koshi, il se serait vu attribuer un ginô shô. L’affrontement entre les deux rikishi a été long et épuisant mais au final c’est Satoyama qui a touché le sol en dernier, le gyôji lui accordant la victoire. Tout s’est parfaitement passé pour Satoyama à un détail près, les shinpan se sont réunis pour un mono-ii déclarant qu’il s’était agrippé au chignon de Takayasu, prise interdite et qui compte comme une faute. Sur les images il est clair que les shinpan avaient raison et c’est donc Takayasu qui s’est vu remporter le match.

Les lutteurs kachi koshi du jour sont :

Makuuchi : Tokushoryû, Kaisei, Toyonoshima et Gôeidô
Jûryô : Higonojo et Tokushinhô

Les lutteurs make koshi du jour sont :

Makuuchi : Satoyama, Masunoyama, Kitataiki et Kisenosato
Jûryô : Tochihiryû et Yoshiazuma

Crédits photos : Asahi

trophée de sumo
Liste des champions par division : 

Makuuchi : Hakuhô (14-1)
Yokozuna –  Miyagino beya

Jûryô : Chiyomaru (13-2)
Est 6 – Kokonoe beya

Makushita : Higoarashi (7-0)
Est 21 – Kise beya

Sandanme : Horikiri (7-0)
Oust 23 – Shikoroyama beya

Jonidan : Kotoninsei (7-0)
Ouest 10 – Sadogakate beya

Jonokuchi : Tokkoriki (6-1)
Ouest 15 – Arashio beya

trophée de sumoPrix spéciaux : 

Kantô-shô : Endô (maegashira 10)

Ginô-shô : non attribué

Shukun-shô : non attribué

Informations concernant le Haru basho 2014 :

  • Parution du banzuke : 24 février
  • Début du tournoi : 9 mars
  • Fin du tournoi : 23 mars

Lieu : Osaka (Osaka Prefectural Gmnasium)

Merci à tous d’avoir suivi le tournoi jour après jour sur Dosukoi mais l’actualité du sumo continue même en dehors des basho. Toutes les informations des événements à venir sont sur notre site. N’oubliez pas de nous rejoindre sur les réseaux sociaux si cela n’est pas déjà fait et merci à tous ceux qui ont répondu à notre sondage ainsi qu’au Sumo Quiz!

HATSU BASHO 2014
15ème et dernière journée
JURYÔ
Rikishis
Kimarite
Rikishis
Sakigake
魁 猛
(Juryô 13)
5-10
oshidashi
押し出し
higonojo
Higonojo
肥後ノ城 政和

(Juryô 14)
8-7
Tochihiryu
栃飛龍 幸也
(Juryô 12)
7-8
yorikiri
寄り切り
Akiseyama
明瀬山
(Juryô 9)
6-9

Tokushinho
徳真鵬 元久
(Juryô 9)
8-7

kotenage
小手投げ
Arawashi
荒鷲 毅

(Juryô 10)
8-7
Takanoyama
隆の山 俊太郎

(Juryô 12)
4-11
tsukiotoshi
突き落とし
Wakakôyû
若荒雄 匡也

(Juryô 8)
6-9

Chiyomaru
千代丸
(Juryô 6)
13-2

chiyomaru
oshidashi
押し出し
Sokokurai
蒼国来 栄吉

(Juryô 11)
8-7
Daido
大道 健二
(Juryô 6)
8-7
tsukiotoshi
突き落とし
Tamaasuka
玉飛鳥 大輔
(Juryô 5)
9-6
Chiyonokuni
千代の国 憲

(Juryô 5)
7-8
yorikiri
寄り切り
Seiro
青狼 武士

(Juryô 14)
8-7

Sadanoumi
佐田の海 貴士
(Juryô 13)
11-4

isamiashi
勇み足
Wakanosato
若の里 忍

(Juryô 4)
5-10
Homarefuji
誉富士 歓之
(Juryô 4)
6-9
tsukiotoshi
突き落とし
Sotairyû
双大竜 亮三
(Juryô 8)
8-7
Daikihô
大喜鵬 将大
(Juryô 7)
5-10
yoritaoshi
寄り倒し
Chiyoo
千代皇

(Juryô 2)
5-10
Tenkaiho
天鎧鵬 貴由輝
(Juryô 2)
8-7
tenkaiho
sukuinage
掬い投げ
Asasekiryû
朝赤龍 太郎
(Juryô 7)
9-6
Yoshiazuma
芳東 洋
(Juryô 10)
7-8
kotenage
小手投げ
Terunofuji
照ノ富士
(Juryô 1)
12-3
Asahishô
旭日松 広太
(Juryô 1)
7-8
ABANDON
Kimurayama
木村山 守

(Juryô 11)
4-11

MAKUUCHI

Rikishis
Kimarites
Rikishis
Kagamio
鏡桜 南二
(Maegashira 14)
6-9
yorikiri
寄り切り
Azumaryu
東龍 強

(Juryô 3)
10-5
Jôkôryû
常幸龍 貴之
(Juryô3)
10-5
yorikiri
寄り切り
Tokitenkû
時天空 慶晃
(Maegashira 13)
4-11
Chiyootori
千代鳳 祐樹
(Maegashira 12)
10-5
oshidashi
押し出し
Yoshikaze
嘉風 雅継

(Maegashira 11)
10-5
Takanoiwa
貴ノ岩 義司
(Maegashira 15)
7-8
shitate dashinage
下手出し投げ
Endo
遠藤 聖大

(Maegashira 10)
11-4

Sadanofuji
佐田の富士 哲博
(Maegashira 10)
6-9

sukuinage
掬い投げ
Osunaarashi
大砂嵐 金太
(Maegashira 16)
9-6
Takayasu
高安 晃
(Maegashira 9)
9-6
FAUTE
Satoyama
里山 浩作
(Maegashira 16)
7-8
Masunoyama
舛ノ山 大晴

(Maegashira 14)
7-8
yorikiri
寄り切り
Tochinowaka
栃乃若 導大
(Maegashira 8)
9-6
Kitataiki
北太樹 明義
(Maegashira 8)
7-8
yoritaoshi
寄り倒し
Tokushôryû
徳勝龍 誠
(Maegashira 15)
8-7
Takarafuji
宝富士 大輔
(Maegashira 7)
7-8
yorikiri
寄り切り
Shôtenrô
翔天狼 大士
(Maegashira 11)
2-13
Gagamaru
臥牙丸 勝
(Maegashira 12)
8-7
yorikiri
寄り切り
Kaisei
魁聖 一郎
(Maegashira 6)
8-7
Aminishiki
安美錦 竜児
(Maegashira 4)
6-9
oshidashi
押し出し
Fujiazuma
富士東 和佳

(Maegashira 9)
5-10
Aoiyama
碧山 亘右
(Maegashira 3)
6-9
shitatenage
下手投げ
Kyokushuho
旭秀鵬 滉規
(Maegashira 13)
5-10
Kyokutenhô
旭天鵬 勝
(Maegashira 5)
6-9
yorikiri
寄り切り
Ikioi
勢 翔

(Maegashira 2)
6-9
Chiyotairyû
千代大龍 秀政
(Maegashira2)
4-11
tsukiotoshi
突き落とし
Takekaze
豪風 旭

(Maegashira 4)
6-9
Toyohibiki
豊響 隆太
(Maegashira 3)
5-10
yorikiri
寄り切り
Okinoumi
隠岐の海 歩
(Maegashira 1)
7-8
Toyonoshima
豊ノ島 大樹
(Maegashira 1)
8-7
okuridashi
送り出し
Shôhôzan
松谷 裕也
(Maegashira 5)
9-6
Tamawashi
玉鷲 一朗
(Maegashira 6)
8-7
katasukashi
肩透かし
Tochiôzan
栃煌山 雄一郎
(Komusubi)
11-4
Gôeidô
豪栄道 豪太郎

(Sekiwake)
8-7
hatakikomi
叩き込み
Kotoôshû
琴欧洲 勝紀
(Sekiwake)
8-7
Kisenosato
稀勢の里 寛
(ôzeki)
7-8
kisenosato
ABANDON
Kotoshôgiku
琴奨菊 和弘
(ôzeki)
9-6
Hakuhô
白鵬 翔

(Yokozuna)
14-1
hakuho
yoritaoshi
寄り倒し
Kakuryû
鶴竜 力三郎
(ôzeki)
14-1

KETTEI-SEN

Rikishis
Kimarites
Rikishis
Hakuhô
白鵬 翔

(Yokozuna)
14-1
hakuho
yorikiri
寄り切り
Kakuryû
鶴竜 力三郎
(ôzeki)
14-1
Le site français du sumo

A lire également :

Tamawashi contre Kotoshogiku

J12 – Kotoshogiku sera rétrogradé sekiwake

Hatsu basho 2017 : résultats de la douzième journée Kotoshogiku sera rétrogradé sekiwake L’ôzeki Kisenosato …

Un commentaire

  1. Un grand bravo à Kakuryu pour son courage, et également bien sûr à Hakuho qui ne va, on l’espère, pas tarder à se retrouver en tête du livre des records de la NSK… Si la relève arrive, elle prend à nouveau la forme d’un Mongol, et non d’un Japonais… Encore une fois, la NSK s’est bien ridiculisée…. va-t-elle maintenant proposer à Endo de devenir Yokozuna s’il aligne le même nombre de victoires au prochain tournoi ?? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *