A la une :
Accueil » Tournois » Tournoi de Nagoya : Nagoya basho » Finale – Hakuho remporte son 35ème tournoi

Finale – Hakuho remporte son 35ème tournoi

Nagoya basho 2045 : résultats de la finale

Hakuho remporte son 35ème tournoi
Hakuho parade avec Kyokutenho pour célébrer son 35ème yûshô

Hakuho a pris le dessus sur son compatriote mongol Kakuryu dans le combat final dimanche à Nagoya et obtient le meilleur record de tous les temps avec ce 35ème titre.

Hakuho n’a laissé aucun espoir à Kakuryu pour qui les chances de remporter son premier titre en tant que yokozuna étaient réelles même si elles étaient minces. Pour Kakuryu, deux victoires consécutives étaient nécessaires pour s’emparer du titre mais Hakuho ne lui pas laissé cette opportunité. Pourtant Kakuryu a rapidement pu repousser le champion sur les rebords du dohyô avant que ce dernier ne réussisse à le contrer.

« J’étais serein parce que je savais que si je perdais, j’avais encore une chance dans le match éliminatoire »

Après qu’un analyste ait laissé entendre que la suprématie mongole pourrait être sur le déclin, Hakuho à déclaré :

« Au début, une personne – je ne dirai pas qui – a laissé entendre que j’étais en train de m’affaiblir mais maintenant que je suis champion, j’espère avoir un soutien plus chaleureux. »

Interrogé pour savoir si cette victoire était une déclaration comme quoi il était toujours le n° 1, Hakuho a répondu :

 « Je pense que je l’ai montré assez pour le prouver. »

Hakuho remporte son 35ème tournoi

Hakuho est toujours le plus grand yokozuna et le prouve encore une fois! Des records à chaque tournoi, une légende du sumo et du sport en général!

C’est la troisième fois consécutives que Hakuho remporte le tournoi de Nagoya, 6 sur 9 depuis qu’il a été promu yokozuna en 2007.

LutteurNom en japonaisNombre de yûshô
Hakuho白鵬35
Taiho大鵬32
Chiyonofuji千代の富士31
Asashoryu朝青龍25

Nombre de yûshô en makuuchi après le Nagoya basho 2015

Il était temps mais c’est enfin arrivé, Kotoshogiku est parvenu à se sauver en décrochant la huitième victoire dont il avait tant besoin pour se maintenir comme ôzeki en septembre. Kotoshogiku a vaincu Terunofuji dans ce qui paraissait être en théorie quasi impossible. En se déplaçant sur la gauche au moment de la charge, Kotoshogiku n’avait plus qu’à appuyer vers le sol pour que le mongol tombe. Le nouvel ôzeki termine sur un score très respectable de 11-4.

Goeido termine avec un score tout juste acceptable pour un ôzeki (9-6) après avoir battu Kisenosato.

Le maegashira 8 Yoshikaze affrontait le sekiwake Tochiozan pour une douzième victoire. Yoshikaze a également remporté son quatrième kantô shô, le prix qui récompense l’esprit de combativité.

Tochiozan, qui a battu Hakuho et Kakuryu durant cette quinzaine, termine sur un score de 10-5 et a reçu son deuxième shukun shô pour ses performances.

Tochiozan et Yoshikaze remportent l'un des trois prix spéciaux
Tochiozan et Yoshikaze remportent l’un des trois prix spéciaux

Ichinojo et Ikioi qui ont fait tout les deux un parcours médiocre, se sont rencontrés  dans un match musclé où le sekiwake mongol est parvenu à décrocher sa quatrième victoire tant dis que Ikioi termine sur un lamentable 2-12.

Osunaarashi, malgré une épaule douloureuse réalise un beau tournoi avec un score de 11-4 contre le bulgare Aoiyama tout juste kachi koshi.

Le mongol Kagamio, qui avait été en tête du championnat en première semaine avec d’autres rivaux, fini sur un score de 9-6.

Dans le combat d’ouverture de la division makuuchi, Endo (10-5) a gagné contre le russe Amuru (8-7).

Kyokutenho et Wakanosato, l’heure de la retraite à sonné

Kyokutenho après son dernier combat
Kyokutenho après son dernier combat

Le vétéran Kyokutenho a quitté le dohyô en larmes après avoir perdu pour ce qui semblait être le dernier combat de sa carrière. A 40 ans, Kyokutenho s’est fait sortir par Tochinoshin qui obtient le kachi koshi alors que mongol termine sur un score de 3-12.

Si l’annonce de son intai n’a pas encore été officialisée, la conférence de presse annonçant son retrait du sumo devrait se tenir très prochainement

Lors de l’interview Hakuho a déclaré à propos de Kyokutenho :

« Mon collègue que j’estime va annoncer qu’il arrête après ce tournoi, il va m’accompagner dans le défilé de la victoire »

En jûryô, même tristesse pour Wakanosato qui quitte le tournoi sur une dernière défaite, les yeux en larmes et le cœur serré. Son annonce devrait aussi se confirmer dans les prochains jours.

Les lutteurs kachi koshi du jour sont :

Makuuchi : Kotoshogiku, Myogiryu, Tochinoshin et Kotoyuki
Jûryô : Tamaasuka

Les lutteurs make koshi du jour sont :

Makuuchi : Tokushoryu et Seiro
Jûryô : Jokoryu et Abi

en English article by Kyodo : 

Hakuho beats Kakuryu to wins 35th career title in Nagoya

Hakuho beats Kakuryu to wins 35th career title in Nagoya

Hakuho outlasted fellow Mongolian grand champion Kakuryu in the final bout of regulation to extend his all-time record of career titles to 35 on Sunday at the Nagoya Grand Sumo Tournament.

Hakuho (14-1) had spurned the chance to win a seventh consecutive title when he fell in a final-day defeat to another grand champion Harumafuji at the last tournament in May, but there was to be no repeat of that slip-up at Aichi Prefectural Gymnasium.

Needing a win to force a playoff, Kakuryu had Hakuho up against the bales but Hakuho came back to counter and lifted his opponent over the ridge to secure the championship.

« I was relaxed because I knew if I had lost, I still had a chance in the playoff, » said Hakuho, who got in a dig after an analyst hinted the Mongolian’s power might be on the decline.

« In the early stages, someone — I’m not saying who — said I might be slipping. But perhaps now that I’m champion, I can expect some warmer support. »

Asked if the victory was a statement that he was still the No. 1, Hakuho said, « I think I’ve showed enough to prove that. »

In other bouts of note, Kotoshogiku left it late but secured his ozeki status with an eighth win against summer meet champion Terunofuji, who posted a respectable 11-4 record on his ozeki debut.

Kotoshogiku, who came into the tournament with his rank on the line for the fifth time after a « makekoshi » 6-9 record in May, moved left at the charge and as Terunofuji surged forward, he slapped him down to the sandy surface.

In another all-ozeki matchup, Goeido (9-6) set the stage for the final bout of the tournament between the yokozuna pair by thrusting out Kisenosato (10-4).

No. 8 maegashira Yoshikaze outsmarted sekiwake Tochiozan for a 12th win and also won the Fighting Spirit Prize, one of three prizes given to makuuchi wrestlers by the Japan Sumo Association on the last of a grand tournament.

Tochiozan, who beat both Hakuho and Kakuryu here and finished with a 10-5 mark, was awarded the Outstanding Performance Prize.

In a match between two wrestlers who have badly underperformed at this tournament, Mongolian sekiwake Ichinojo muscled out third-ranked maegashira Ikioi for just his fourth win. Ikioi closed with a 2-12 record.

No. 5 maegashira Okinoumi scored an 11th win in barging out 14th-ranked Kagamio, who had been tied for the lead for much of the tournament before fading and finishing at 9-6.

Eighth-ranked Egyptian Osunaarashi also finished with a flourish, railroading Bulgarian No. 2 maegashira Aoiyama (8-4) for an 11-4 mark.

In the day’s opening makuuchi bout, Endo (10-5) closed with double-digit wins, the popular No. 12 maegashira getting the better of 10th-ranked Russian Amuru (8-7).

Veteran Mongolian grappler Kyokutenho left the dohyo in tears after losing what looks to be the last bout of his career.

The 40-year-old got lifted over the ring by top-ranked Tochinoshin (8-7) and finished with a 3-12 mark.

If he does go out, it will be in style — if countryman Hakuho has anything to say about it.

« My esteemed colleague who is going to call it quits after this tournament, is going to ride with me at my victory parade, » Hakuho said.

Written by Kyodo

Crédits photos : Asahi

NAGOYA BASHO 2015
15ème journée
JURYÔ
Rikishis
Kimarite
Rikishis

Shôtenrô
翔天狼 大士
(Juryô 13)
7-8

oshidashi
押し出し
Kizenryu

(
Makushita 3)
4-6

Sakigake

(
Makushita 3)
3-4

yorikiri
寄り切り
Nishikigi
錦木 徹也
(Juryô 9)
5-10
Onosho
阿武咲 奎也
(Juryô 8)
7-8
oshidashi
押し出し
Ishiura
石浦 将勝
(Juryô 9)
6-9

Wakanosato
若の里 忍
(Juryô 11)
4-11

yorikiri
寄り切り
Tenkaiho
天鎧鵬 貴由輝
(Juryô 6)
7-8
Kitaharima
北はり磨 聖也
(Juryô 6)
9-6
tenkaiho
oshidashi
押し出し
Takaryu
高立
(Juryô 13)
5-10
Abi
阿炎
(Juryô 10)
7-8
oshidashi
押し出し
chiyomaru
Chiyomaru
千代丸
(Juryô 5)
9-6
Fujiazuma
富士東 和佳
(Juryô 5)
10-5
yorikiri
寄り切り
Tokushinho
徳真鵬
(Juryô 14)
9-6

Amakaze
天風
(Juryô 7)
6-9

hikiotoshi
引き落とし
Shôhôzan
松鳳山 裕也
(Juryô 4)
6-9

Asasekiryû
朝赤龍 太郎
(Juryô 4)
10-5

katasukashi
肩透かし
Akiseyama
明瀬山 光彦
(Juryô 14)
8-7
Daido
大道 健二
(
Juryô 11)
4-11
hatakikomi
叩き込み
Asahishô
旭日松 広太
(Juryô 3)
6-9
Jôkôryû
常幸龍 貴之
(Juryô 3)
7-8
yorikiri
寄り切り
Tamaasuka
玉飛鳥 大輔
(Juryô 10)
8-7
Chiyoo
千代皇

(Juryô 8)
6-9
oshidashi
押し出し
Kagayaki
輝 大士
(Juryô 2)
6-9

Sokokurai
蒼国来 栄吉
(Juryô 2)
9-6

uwate hineri
上手捻り
Wakanoshima
若乃島 史也
(Juryô 12)
9-6
Arawashi
荒鷲 毅
(Juryô 7)
9-6
oshidashi
押し出し
Daieisho
大栄翔 勇人
(Juryô 1)
9-6
Chiyootori
千代鳳 祐樹
(Juryô 1)
9-6
yorikiri
寄り切り
Mitakeumi
御嶽海
(Juryô 12)
11-4

MAKUUCHI

Rikishis
Kimarites
Rikishis
Endo
遠藤 聖大
(Maegashira 12)
10-5
yorikiri
寄り切り
Amuru
阿夢露 光大

(Maegashira 10)
8-7
Kitataiki
北太樹 明義
(Maegashira 10)
5-10
shitatenage
下手投げ
Takanoiwa
貴ノ岩 義司
(Maegashira 16)
6-9

Seiro
青狼 武士
(Maegashira 15)
7-8

oshidashi
押し出し
Homarefuji
誉富士 歓之
(Maegashira 9)
6-9
Sadanofuji
佐田の富士 哲博
(Maegashira 9)
10-5
oshidashi
押し出し
Satoyama
里山 浩作
(Maegashira 15)
5-10
Toyohibiki
豊響 隆太
(Maegashira 14)
5-10
tsukiotoshi
突き落とし
Toyonoshima
豊ノ島 大樹
(Maegashira 7)
7-8
Tamawashi
玉鷲 一朗
(Maegashira 7)
8-7
tsukidashi
突き出し
Kotoyuki
琴勇輝 一巖

(Maegashira 12)
8-7
Kyokushuho
旭秀鵬 滉規

(Maegashira 6)
5-10
yorikiri
寄り切り
Hidenoumi
英乃海 拓也
(Maegashira 13)
6-9
Okinoumi
隠岐の海 歩
(Maegashira 5)
11-4
yorikiri
寄り切り
Kagamio
鏡桜 南二

(Maegashira 14)
9-6
Gagamaru
臥牙丸 勝

(Maegashira 6)
6-9
yorikiri
寄り切り
Takekaze
豪風 旭
(Maegashira 4)
5-10

Aminishiki
安美錦 竜児
(Maegashira 4)
6-9

oshidashi
押し出し
Tokitenkû
時天空 慶晃
(Maegashira 11)
6-9
Osunaarashi
大砂嵐 金太
(Maegashira 8)
11-4
yorikiri
寄り切り
Aoiyama
碧山 亘右
(Maegashira 2)
8-7
Takayasu
高安 晃
(Maegashira 2)
6-9
yorikiri
寄り切り

Sadanoumi
佐田の海 貴士
(Maegashira 1)
6-9

Tochinoshin
栃ノ心 剛
(Maegashira 1)
8-7
yorikiri
寄り切り
Kyokutenhô
旭天鵬 勝
(Maegashira 11)
3-12
Tokushôryû
徳勝龍 誠
(Maegashira 5)
7-8
yorikiri
寄り切り
Myogiryu
妙義龍 泰成
(Komusubi)
8-7
Takarafuji
宝富士 大輔
(Komusubi)
4-11
yorikiri
寄り切り
Kaisei
魁聖 一郎
(Maegashira 3)
6-9
Ikioi
勢 翔太
(Maegashira 3)
2-13
yorikiri
寄り切り
Ichinojo
逸ノ城 駿
(Sekiwake)
4-11
Tochiôzan
栃煌山 雄一郎
(Sekiwake)
10-5
oshidashi
押し出し
Yoshikaze
嘉風 雅継

(Maegashira 8)
12-3
Kotoshôgiku
琴奨菊 和弘
(Ozeki)
8-7
hatakikomi
叩き込み
Terunofuji
照ノ富士

(Ozeki)
11-4
Kisenosato
稀勢の里 寛
(Ozeki)
10-5
tsukiotoshi
突き落とし
Gôeidô
豪栄道 豪太郎

(ôzeki)
9-6
Hakuhô
白鵬 翔
(Yokozuna)
14-1
hakuho
yorikiri
寄り切り
Kakuryû
鶴竜 力三郎

(yokozuna)
12-3
Le site français du sumo

trophée de sumo
Champions par division : 

Makuuchi : Hakuho (14-1)
Yokozuna –  Miyagino beya

Jûryô : Mitakeumi (11-4)
Ouest 12 – Dewanoumi beya

Makushita : Daishomaru (7-0)
Est 2 – Oitekaze beya

Sandanme : Hishofuji (7-0)
Ouest 20 –Azumazeki beya

Jonidan : Daiki (7-0)
Est 36 – Hakkaku beya

Jonokuchi : Hamamachi (7-0)
Ouest 19 – Kokonoe beya

trophée de sumoPrix spéciaux : 

Kantô-shô 

Yoshikaze (M8)

Shukun-shô :

Tochiozan (sekiwake)

Ginô-shô :

non attribué

Bilan du Nagoya basho 2015 :

 

Les records durant cette quinzaine :

 Kyokutenho : égalise le nombre record de défaites (938) jusqu’à lors détenu par Terao (J7)
 Hakuho : record de historique de kachi kochi (51) (J8)
 Hakuho : 35ème yûshô (Finale)

Durant cette quinzaine aucun kinboshi n’a été remporté.

Mention à : 

  • Tochiôzan : le sekiwake a battu les deux yokozuna qui étaient invaincus jusqu’à lors.
  • Kakuryu : un retour sur le dohyô réussi après une longue convalescence.
  • Terunofuji : très bon premier tournoi comme ôzeki laissant présager un avenir prometteur.
  • OkinoumiYoshikaze et Osunaarashi : une belle performance globale.
  • Kagamio : très bon début de tournoi et premier kachi kochi en makuuchi.
  • Mitakeumi : premier tournoi chez les professionnels couronnés de succès.
  • Au public : la salle était complète tous les jours. Ça n’était pas arrivé depuis 17 ans (la dernière fois remonte à 1998).

 Déception pour :

  • Ichinojo : le géant mongol réalise son pire tournoi.
  • Kotoshogiku : attend le dernier jour pour sauver sa place.
  • Takarafuji : un premier tournoi comme komusubi désastreux.
  • Ikioi : ses résultats ressemblent de plus en plus aux montagnes russes!
  • Les vétérans : que ce soit Kyokutenhô, Wakanosato et même Aminishiki, l’âge les rattrape.

Prochain rendez-vous : Aki basho 2015

  • Parution du banzuke : 31 août
  • Début du tournoi : 13 septembre
  • Fin du tournoi : 27 septembre

Lieu : Tokyo (Ryogoku Kokugikan)

Merci à tous d’avoir suivi le tournoi jour après jour sur Dosukoi mais l’actualité du sumo continue même en dehors des basho. Toutes les informations des événements à venir sont sur notre site. N’oubliez pas de nous rejoindre sur les réseaux sociaux, suivez-nous sur Facebook Google + et Twitter et abonnez-vous à notre chaîne YouTube. N’hésitez pas à aussi partager les articles sur ces réseaux et à les commenter.

Merci à Kintamayama pour ses vidéos quotidienne et à tous nos lecteurs.

A lire également :

Hakuho 1047 victoires

J12 – Le record historique de 1047 victoires égalé !

Le record historique de 1047 victoires égalé Le grand champion Hakuho a remporté sa 1047ème …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *