A la une :
Accueil » Tournois » Tournoi de janvier : Hatsu basho » Finale – Tokushoryu remporte son premier tournoi

Finale – Tokushoryu remporte son premier tournoi

Tokushoryu remporte son premier tournoi
A 33 ans, le maegashira 17 Tokushoryu a remporté son premier titre.

Tokushoryu remporte son premier tournoi

Le maegashira 17 Tokushoryu a défié toutes les probabilités lors du tournoi, et a battu l’ozeki Takakeisho lors du dernier combat et ainsi remporter son premier championnat en makuuchi.

Le natif de la préfecture de Nara, âgé de 33 ans, a livré la performance de sa carrière pour couronner une série de 13 victoires consécutives, et terminer avec un score final de 14-1.

« Au fond, je me suis demandé :  Est-ce que je peux gagner le championnat ? « , a plaisanté Tokushoryu dans son interview après le combat.

Le maegashira 17 est devenu le premier lutteur le plus bas à remporter un titre en première division depuis Takatoriki en mars 2000, et a décrocher le premier championnat en makuuchi pour son écurie, la Kise beya.

« J’étais le lutteur le plus bas, je n’avais rien à craindre. Je devais juste donner tout ce que j’avais. »

Ayant besoin d’une victoire pour éviter les éliminatoires avec son rival le plus proche, le maegashira 4 Shodai, Tokushoryu a dû faire livrer une bataille sans merci contre Takakeisho (11-4). Il a repoussé l’ozeki en arrière après avoir obtenu une prise droite à la ceinture, mais a failli être balancé lorsque Takakeisho a semblé reprendre le dessus.

« J’ai attrapé la ceinture par la droite, et j’ai chargé en avant, puis je me suis fait balancer par lui et j’ai pensé que c’était fini, mais j’ai persévéré« , a déclaré Tokushoryu.

Après avoir retrouvé son équilibre, Tokushoryu a repris du poil de la bête pour  ensuite conduire Takakeisho de l’autre côté du dohyo, le forçant à sortir pendant que les deux lutteurs s’effondraient.

Tokushoryu, qui a passé 12 des 13 derniers grands tournois en division juryo, est le premier lutteur originaire de Nara à remporter la Coupe de l’Empereur en près de 100 ans.

Il a également remporté un prix pour sa performance exceptionnelle, et un autre pour son esprit combatif. Ce sont ses deux premiers prix en 12 ans de carrière.

Les vainqueurs des prix spéciaux
Les vainqueurs des prix spéciaux

Shodai (13-2) a gardé ses espoirs de titre en battant Mitakeumi (7-8). Shodai a instantanément repoussé l’ancien sekiwake sur le bord du dohyo, et a donné une dernière poussée alors que Mitakeumi vacillait sur le bord.

Tokushoryu et Shodai ont tous les deux remporté des prix spéciaux pour leur esprit combatif.

« Cela aurait été formidable si j’avais pu (aller en séries éliminatoires)« , a déclaré Shodai. « J’étais prêt et j’attendais, mais ça ne s’est pas produit. »

Endo a facilement vaincu Shohozan (7-8), et a terminé la rencontre sur un score de 9-6. Le populaire maegashira, qui a battu les deux yokozuna, a remporté son premier prix pour sa performance exceptionnelle.

Hokutofuji (11-4) semblait sur le point de remporter sa 12e victoire, mais a été repoussé au dernier moment par Yutakayama (11-4).

Hokutofuji a remporté son deuxième prix qui récompense la technique grâce à son impressionnant style de sumo tout en poussé et qui l’a aidé à battre à la fois les ozeki, mais aussi le yokozuna Kakuryu au début de la compétition.

Pour ses débuts comme sekiwake, Asanoyama a obtenu une 10e victoire après avoir battu Ryuden (10-5).

L’ozeki Goeido (5-10), qui sera rétrogradé, a été renversé par Onosho (9-6), tandis que le sekiwake Takayasu (6-9) s’est imposé face à Aoiyama (4-11). .

Le nouveau komusubi Daieisho a battu son homologue Abi (5-10), et finit sur un score de 7-8.

Dans les rangs inférieurs, le débutant en makuuchi Kiribayama a terminé à 11-4, et a été récompensé d’un prix spécial.

Enho (8-7) était en lice pour un prix technique mais n’a pas réussi à obtenir une neuvième victoire, condition sine qua non pour son obtention, lorsqu’il a été expulsé par Kagayaki (10-5).

Okinoumi, Ikioi et Kaisei ont obtenu une victoire salvatrive qui leur permet de terminer le tournoi sur un score de 8-7

Les lutteurs kachi koshi du jour sont :

Makuuchi : Okinoumi, Ikioi et Kaisei
Jûryô : Kotonowaka, Hidenoumi et Churanoumi

Les lutteurs make koshi du jour sont :

Makuuchi : Mitakeumi, Shohozan, Chiyotairyu, Takanosho, et Azumaryu
Jûryô : Kyokutaisei,Asagyokusei 

en Clic on the title bellow for article in English :

Tokushoryu defies odds to claim maiden title at New Year meet

Tokushoryu defies odds to claim maiden title at New Year meet

Rank-and-filer Tokushoryu overcame all odds at the New Year Grand Sumo Tournament and beat ozeki Takakeisho in the final bout on Sunday to win his first top-division championship.

The 33-year-old Nara native delivered the performance of his career at Tokyo’s Ryogoku Kokugikan to cap off a streak of 13 straight wins and finish with a 14-1 record over 15 days of improbable sumo.

« Deep down I’m feeling like, ‘Is it okay for me to win the championship?' » Tokushoryu joked in his post-bout interview.

The No. 17 maegashira became the first bottom-ranked wrestler to win a top-division title since Takatoriki in March 2000 and delivered the first makuuchi championship for his Kise stable.

« I was the lowest-ranking fighter, I had nothing to fear. I just had to give it everything I had. »

Needing a win to avoid a playoff with his closest pursuer, No. 4 Shodai, Tokushoryu faced an uphill battle against Takakeisho (11-4). He muscled the ozeki back after securing a right-handed belt hold, but was nearly swung out when Takakeisho rallied at the straw.

« I got the right-handed belt grip and I charged forward, then I got swung around by him and I thought that it was over, but I just kept going, » Tokushoryu said.

After regaining his balance, Tokushoryu stepped on the gas and drove Takakeisho to the other side of the ring, forcing him to step out as both wrestlers tumbled down.

Tokushoryu, who spent 12 of the last 13 grand tournaments in the second-tier juryo division, is the first Nara-born wrestler to lift the Emperor’s Cup in nearly 100 years.

He also won an Outstanding Performance Prize for his efforts, one of two special prizes earned here, and the first two of his 12-year career.

Earlier, No. 4 Shodai (13-2) kept his title hopes alive by steamrolling No. 2 Mitakeumi (7-8). Shodai instantly drove the former sekiwake back to the edge, and delivered a final shove as Mitakeumi teetered on the straw.

Both Tokushoryu and Shodai earned Fighting Spirit Prizes for their domination as co-leaders during the second half of the tournament.

« It would have been great if I could have (had a playoff), » Shodai said. « I was ready and waiting, but it just didn’t happen. »

The other stars of the year’s first meet had mixed fates.

No. 1 Endo easily dispatched No. 7 Shohozan (7-8) and ended the meet at 9-6. The popular top-ranked maegashira, who beat both yokozuna before they pulled out with injuries, won his first Outstanding Performance Prize.

No. 2 Hokutofuji (11-4) looked on the verge of claiming his 12th win, but was pushed out at the last moment by No. 9 Yutakayama (11-4).

Hokutofuji won his second Technique Prize for his impressive pusher-thruster style of sumo that helped him beat both ozeki and grand champion Kakuryu in the early days of the meet.

Asanoyama clinched a 10th win in his sekiwake debut after driving No. 8 Ryuden (10-5) to the edge and flattening him on the dohyo.

Among the struggling elite, soon-to-be demoted ozeki Goeido (5-10) was thrown down by No. 7 Onosho (9-6), while sekiwake Takayasu (6-9) outmaneuvered No. 8 Aoiyama (4-11).

New komusubi Daieisho beat his colleague Abi (5-10) to salvage a 7-8 record in his first appearance in the « sanyaku » ranks, the three below yokozuna.

In the lower ranks, makuuchi debutant Kiribayama finished with an 11-4 record to earn a Fighting Spirit Prize.

No. 5 Enho (8-7) had been in the running for a Technique Prize but fell short in getting a conditional ninth win when he was pushed out by No. 11 Kagayaki (10-5).

No. 4 Okinoumi, No. 15 Ikioi and No. 16 Kaisei all collected winning 8-7 records on the final day.

Source : The Mainichi

Champions par division : 

Makuuchi : Tokushoryu (14-1)
Maegashira 17 – Kise beya

Jûryô : Terunofuji (13-2)
Ouest 13 – Isegahama beya

Makushita : Kaito (7-0)
Ouest 51 – Asakayama beya

Sandanme : Yuma (7-0)
Est 16 – Onomatsu beya

Jonidan : Ura (7-0)
Est 28 – Kise beya

Jonokuchi : Nihonyanagi (7-0)
Est 26 – Onomatsu beya

Prix spéciaux (sanshô) : 

Shukun-shô : Endo (1er) et Tokushoryu (1er)
Performance exceptionnelle

Kantô-shô : Shodai (4e), Tokushoryu (1er) et Kiribayama (1er)
Meilleur esprit combatif

Ginô-shô : Hokutofuji (2e)
Prix de la technique

Prochain rendez-vous : Osaka basho 2020

  • Parution du banzuke : 24 février
  • Début du tournoi : 8 mars
  • Fin du tournoi : 22 mars

Lieu : Osaka (EDION Arena)

Merci à tous d’avoir suivi le tournoi jour après jour sur Dosukoi mais l’actualité du sumo continue même en dehors des basho. Toutes les informations des événements à venir sont sur notre site. N’oubliez pas de nous rejoindre sur les réseaux sociaux, suivez-nous sur Facebook et Twitter et abonnez-vous à notre chaîne YouTube. N’hésitez pas à partager les articles sur ces réseaux et à les commenter.

Enfin, merci à Kintamayama ainsi qu’à Natto sumo pour leurs vidéos quotidiennes ainsi qu’à tous nos lecteurs.

  • Makuuchi
  • Juryô
Rikishis
Score
Kimarites
Score
Rikishis
Kotoshôgiku
琴奨菊

(Maegashira 13)
7-8
9-6
Tochiôzan
栃煌山

(Maegashira 16)
Kiribayama
貴ノ富士

(Maegashira 17)
11-4
6-9
Chiyomaru
千代丸

(Maegashira 12)
Tsurugisho
剣翔

(Maegashira 12)
6-9
8-7
Terutsuyoshi
照強

(Maegashira 14)
Chiyotairyû
千代大龍

(Maegashira 11)
7-8
8-7
Kaisei
魁聖

(Maegashira 16)
Sadanoumi
佐田の海

(Maegashira 10)
7-8
2-13
Kotoeko
琴恵光

(Maegashira 13)
Takanosho
隆の勝

(Maegashira 9)
7-8
8-7
Ikioi

(Maegashira 15)
Takarafuji
宝富士

(Maegashira 6)
7-8
6-9
Shimanoumi
志摩ノ海

(Maegashira 14)
Kagayaki

(Maegashira 11)
10-5
8-7
Enho
炎鵬

(Maegashira 5)
Okinoumi
隠岐の海
(Maegashira 4)
8-7
7-8
Azumaryu
東龍

(Maegashira 15)
Tamawashi
玉鷲

(Maegashira 3)
5-10
6-9
Ishiura
石浦
(Maegashira 10)
Shodai
正代

(Maegashira 4)
13-2
7-8
Mitakeumi
御嶽海
(Maegashira 2)
Hokutofuji
北勝富士

(Maegashira 2)
11-4
11-4
Yutakayama
豊山

(Maegashira 9)
Tochinoshin
栃ノ心

(Maegashira 6)
5-10
5-10
Myogiryu
妙義龍

(Maegashira 1)
Endo
遠藤
(Maegashira 1)
9-6
7-8
Shôhôzan
松鳳山

(Maegashira 7)
Abi
阿炎

(Komusubi)
5-10
7-8
Daieisho
大栄翔

(Komusubi)
Aoiyama
碧山

(Maegashira 8)
4-11
6-9
Takayasu
高安

(Sekiwake)
Asanoyama
朝乃山

(Sekiwake)
10-5
10-5
Ryuden
竜電

(Maegashira 8)
Onosho
阿武咲

(Maegashira 7)
9-6
5-10
Gôeidô
豪栄道

(Ozeki)
Takakeisho
貴景勝

(Ozeki)
11-4
14-1
Tokushoryu
徳勝龍

(Maegashira 17)
Rikishis
Score
Kimarites
Score
Rikishis
Takagenji
貴源治

(Juryo 10)
7-8
4-11
Yago
矢後

(Juryo 7)
Ichinojo
逸ノ城

(Juryo 7)
6-9
8-7
Churanoumi
美ノ海

(Juryo 12)
Hoshoryu
遠藤
(Juryo 14)
8-7
9-6
Tobizaru
翔猿

(Juryo 6)
Daiamami
大奄美

(Juryo 6)
11-4
13-2
Terunofuji
照ノ富士

(Juryo 13)
Akua
天空海

(Juryo 9)
9-6
9-6
Daishoho
大翔鵬

(Juryo 5)
Wakatakakage
若隆景

(Juryo 5)
9-6
10-5
Kyokushuho
旭秀鵬

(Juryo 9)
Chiyootori
千代鳳

(Juryo 13)
6-9
6-9
Mitoryu
水戸龍

(Juryo 4)
Nishikigi
錦木

(Juryo 4)
11-4
9-6
Kotoshoho
琴勝峰
(Juryo 8)
Sakigake

(Juryo 14)
6-9
3-12
Kizakiumi
木崎海

(Juryo 3)
Daishomaru
大翔丸

(Juryo 3)
7-8
4-11
Toyonoshima
豊ノ島

(Juryo 11)
Asagyokusei
朝玉勢

(Juryo 12)
7-8
8-7
Hidenoumi
英乃海

(Juryo 2)
Kotonowaka
琴ノ若

(Juryo 2)
8-7
7-8
Kyokutaisei
旭大星

(Juryo 8)
Sokokurai
蒼国来

(Juryo 10)
4-11
7-8
Chiyoshoma
千代翔馬

(Juryo 1)

A lire également :

J11 – Goeidô s’offre un sursis

J11 – Goeidô s’offre un sursis En cette deuxième semaine de tournoi, l’ôzeki kadoban Goeidô …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *