A la une :
Accueil » Actualités » Lutteurs » Cérémonies » Kisenosato est officiellement promu 72e yokozuna

Kisenosato est officiellement promu 72e yokozuna

Kisenosato est officiellement promu 72e yokozuna
Kisenosato lors de sa promotion officielle au rang suprême de yokozuna.

Kisenosato est officiellement promu 72e yokozuna

Kisenosato est officiellement devenu le 72e grand champion de l’histoire du sumo mercredi après que l’Association Japonaise de Sumo (NSK) ait finalisé sa promotion lors d’une réunion du comité exécutif.

Les cadres de la NSK ont approuvé la promotion de Kisenosato, âgé de 30 ans, sur la recommandation faite à l’unanimité lundi par les membres du Conseil de délibération des Yokozuna, un organe consultatif de l’association, après avoir remporté son premier tournoi dimanche dernier .

« J’accepte (la promotion) avec une grande humilité. Je vais me consacrer et essayer de ne pas déshonorer le titre de yokozuna« , a déclaré Kisenosato dans une cérémonie officielle pour l’informer de sa promotion.

« Je veux être encore plus concentré, » a-t-il dit après la cérémonie. « J’ai grandi aussi en tant que personne et je veux devenir un yokozuna respecté.« 

« Je dois être conscient (de ma position) et gagner le titre de champion au prochain tournoi (est mon prochain but)« , a-t-il dit.

Kisenosato devient le premier lutteur japonais à être promu au rang de grand champion du sumo depuis Wakanohana en 1998.

Kisenosato a remporté son premier titre de champion dimanche avec un score final de 14-1.

Huit des neuf derniers yokozuna promus ont remporté deux tournois consécutifs à l’exception de Kakuryu qui avait perdu en finale est terminé avec 14 victoires avant de remporter le basho suivant.

Souvent accusé d’être mentalement fragile, Kisenosato a terminé à la seconde place à 12 reprises. Après Kotoshokigu et Goeido qui ont chacun remporté leur premier titre l’année dernière, Kisenosato était devenu le seul ôzeki japonais à n’avoir jamais mis la main sur le trophée. L’année dernière pourtant, Kisenosato était le lutteur ayant remporté le plus de victoires.

Le mongol Kakuryu a été le dernier lutteur promu yokozuna en 2014. Il y aura désormais quatre yokozuna à partir du championnat de mars, une première depuis 17 ans.

en Click on the title bellow for article in English : 

Kisenosato formally promoted as sumo's 72nd yokozuna

Kisenosato formally promoted as sumo's 72nd yokozuna

Kisenosato officially became the 72nd grand champion in sumo history on Wednesday after the Japan Sumo Association finalized his promotion at its executive committee meeting.

JSA executives rubber-stamped the promotion of the 30-year-old Kisenosato based on the recommendation unanimously made Monday by members of the Yokozuna Deliberation Council, an advisory body to the association, after he won his maiden title at the New Year Grand Sumo Tournament.

« I accept (the promotion) with great humility. I will devote myself and try not to disgrace the yokozuna name, » Kisenosato said in a formal ceremony to notify him of his promotion.

« I want to be even more focused, » he said after the ceremony. « I have grown also as a person and I want to become a yokozuna that is respected. »

« I have to be conscious (of my position) and winning the championship title at the next tournament (is my next goal), » he said.

Kisenosato becomes the first Japanese wrestler to be promoted to sumo’s top rank of grand champion since Wakanohana in 1998.

Kisenosato won his first championship title on Sunday with a 14-1 mark.

Eight of the last nine yokozuna secured promotion by winning their preceding two tournaments. Mongolian Kakuryu, the last to be promoted to yokozuna ahead of the May 2014 meet, lost in a playoff that January despite finishing 14-1, but won the title in March.

So often accused of being mentally fragile, Kisenosato has finished second-best at a meet 12 times. After Kotoshokigu and Goeido captured their first titles last year, Kisenosato had become the only Japanese ozeki not to have won a trophy.

But Kisenosato found consistency and finally came into his own in 2016, becoming the first wrestler to win the most bouts in a season without winning a single title.

Mongolian Kakuryu was the last wrestler promoted to yokozuna in 2014.

There will now be four wrestlers fighting as yokozuna for the first time in 17 years at the Spring meet in March.

Written by Kyodo

Crédits photo : Asahi

A lire également :

Goeido est promu ozeki officiellement

Gôeidô est promu ôzeki

Gôeidô est promu ôzeki pour le tournoi de septembre  L’Association Japonaise de Sumo a officiellement …

Un commentaire

  1. Je lui souhaite de tout Coeur de gagner le prochain basho, qu’il se sente et soit un vrai Yokozuna. En attendant, bravo, mais il a encore des choses à prouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *