J13 – Mais qui peut battre Terunofuji ?

Terunofuji maîtrise Ichinojo
Terunofuji maîtrise Ichinojo

J13 – Mais qui peut battre Terunofuji ?

A seulement trois jours de la fin du tournoi, on pouvait se demander encore ce matin avant les combats si le favori Terunofuji tiendrai la distance pour tenir dimanche la coupe de l’Empereur. Mais après les combats d’aujourd’hui, il n’y a semble-t-il plus aucune ambiguïté : l’ôzeki mongol est bien le rikishi le plus fort du tournoi et il l’a encore prouvé.

Son combat du jour ressemblait à la rencontre des géants : Terunofuji (1,92m, 177kg) affrontait le maegashira 6 Ichinojo (1,92m, 200kg), mongol comme lui. Ce dernier avait réussi un bon début de tournoi, et atteint le kachi-koshi. Mais il luttait aujourd’hui contre l’homme de tête et il n’a pas réussi à le tenir : l’ôzeki, après un tachi-ai intense, a laissé ensuite le maegashira reprendre son souffle avant de lui imposer une nouvelle poussée qui l’a envoyé à l’extérieur du cercle sacré.

Terunofuji a désormais deux victoires d’avance sur ses poursuivants, car l’autre ôzeki, Takakeishô, qui le talonnait, a lui perdu son combat contre le maegashira 8 Endo (10-3). Emporté par son élan et par sa fougue, Takakeishô s’est fait surprendre par un bel évitement d’Endo et s’est retrouvé sur les bancs du public, quasiment sur les genoux du juge !

Après le combat, Endo a déclaré qu’il « essayait toujours de comprendre » comment il avait remporté cette deuxième victoire consécutive sur Takakeishô, après celle de janvier.

« Mon corps a réagi instantanément, et j’ai pu faire ce geste rapidement. Je n’ai pas réfléchi au fait que mon adversaire était un ôzeki. Peu importe qui c’était, j’ai pensé qu’aujourd’hui, je devais juste gagner. Je suis juste content de l’avoir fait. »

Les trois lutteurs peuvent techniquement gagner le tournoi, mais Takakeishô et Endo, avec 10 victoires, ne peuvent compter que sur un double faux-pas de Terunofuji (12 victoires) pour disputer un kettei-sen (match de barrage) le dernier jour contre le quasi invincible mongol … L’ôzeki Terunofuji est donc dans une position privilégiée : avec une seule victoire supplémentaire, il est assuré de remporter sa quatrième Coupe de l’Empereur et la deuxième consécutivement.

Derrière le groupe de tête, l’ôzeki Shodai a remporté sa huitième victoire cruciale en éliminant le maegashira 7 Takarafuji (6-7), bousculant rapidement le maegashira par-dessus la paille malgré un tachi-ai un peu faiblard. Grâce à ce kachi-koshi atteint, Shodai restera donc ôzeki au prochain tournoi.

Le sekiwake Takayasu quant à lui, après un jour de repos dû à l’abandon d’Asanoyama, se frottait à Myogiryu (M4). Le combat fut fermé et dur, aucun des deux lutteurs n’ayant réussi à prendre un ascendant quelconque. Myogiryu tenta le premier l’attaque, mais la victoire revint à Takayasu qui profita de l’ouverture.

L’autre Sekiwake Takanosho, déjà make-koshi avec 8 défaites avant le combat d’aujourd’hui, est tombé à 4-9 après avoir été victime du maegashira 5 Hoshoryu (6-7), le neveu du grand yokozuna Asashoryu, qui, comme d’habitude, s’est réveillé en fin de tournoi et a battu deux ôzeki.

Le Komusubi Mitakeumi a atteint sa 8ème victoire en éliminant le M5 Onosho (6-7).

A noter enfin, le bon combat du maegashira 1 Wakatakakage qui a remporté sa huitième victoire très importante – et une possible première promotion en san’yaku en battant son compatriote M1 Hokutofuji.

« Je pense que j’ai pu me projeter en avant et mon corps a bien réagi. » a-t-il déclaré ensuite. «  Je ne regarde pas au-delà de la compétition en cours. Il reste quelques jours, et je vais juste appliquer mon style de sumo un jour à la fois. »

Les lutteurs kachi koshi du jour sont :

Makuuchi : Shodai, Mitakeumi, Wakatakakage, Chiyomaru
Jûryô : Kyokutaisei, Wakamotoharu, Takatenko, Nishikigi 

Les lutteurs make koshi du jour sont :

Makuuchi : Ishiura, Hokutofuji, Hidenoumi, Myogiryu
Jûryô : Kyokushuho, Takagenji, Sadanoumi

  • Makuuchi
  • Juryô
Rikishis
Score
Kimarites
Score
Rikishis
Kaisei
魁聖

(Maegashira 15)
7-6
6-7
Chiyoshoma
千代翔馬

(Maegashira 11)
Kotonowaka
琴ノ若

(Maegashira 11)
7-6
8-5
Chiyomaru
千代丸

(Maegashira 16)
Akua
荒鷲

(Maegashira 17)
4-9
6-7
Terutsuyoshi
照強

(Maegashira 10)
Tamawashi
玉鷲

(Maegashira 10)
6-7
9-4
Chiyotairyû
千代大龍

(Maegashira 14)
Ishiura
石浦
(Maegashira 16)
5-8
6-7
Kagayaki

(Maegashira 9)
Shimanoumi
志摩ノ海

(Maegashira 9)
7-6
8-5
Okinoumi
隠岐の海
(Maegashira 12)
Kiribayama
貴ノ富士

(Maegashira 4)
4-9
7-6
Kotoeko
琴恵光

(Maegashira 12)
Aoiyama
碧山

(Maegashira 3)
3-2-8
6-7
Daiamami
大奄美

(Maegashira 13)
Tochinoshin
栃ノ心

(Maegashira 7)
4-9
4-9
Tobizaru
翔猿

(Maegashira 2)
Meisei
明生

(Maegashira 2)
7-6
4-9
Tsurugisho
剣翔

(Maegashira 8)
Wakatakakage
若隆景

(Maegashira 1)
8-5
5-8
Hokutofuji
北勝富士

(Maegashira 1)
Hidenoumi
英乃海

(Maegashira 6)
5-8
5-8
Daieisho
大栄翔

(Komusubi)
Mitakeumi
御嶽海
(Komusubi)
8-5
6-7
Onosho
阿武咲

(Maegashira 5)
Hoshoryu
遠藤
(Maegashira 5)
6-7
4-9
Takanosho
隆の勝

(Sekiwake)
Takayasu
高安

(Sekiwake)
9-4
5-8
Myogiryu
妙義龍

(Maegashira 4)
Ichinojo
逸ノ城

(Maegashira 6)
8-5
12-1
Terunofuji
照ノ富士

(Ozeki)
Shodai
正代

(Ozeki)
8-5
6-7
Takarafuji
宝富士

(Maegashira 7)
Endo
遠藤
(Maegashira 8)
10-3
10-3
Takakeisho
貴景勝

(Ozeki)
Rikishis
Score
Kimarites
Score
Rikishis
Nishikigi
錦木

(Juryo 13)
8-5
8-5
Nishikifuji
錦富士

(Juryo 12)
Chiyonoumi
千代の海

(Juryo 12)
4-9
6-1
Kaisho
魁勝

(Makushita 2)
Oho
王鵬
(Juryo 14)
8-5
9-4
Mitoryu
水戸龍

(Juryo 10)
Takakento

Juryo 11)
8-5
2-11
Churanoumi
美ノ海

(Juryo 9)
Wakamotoharu

(Juryo 9)
8-5
9-4
Bushozan

(Juryo 14)
Jokoryu

Juryo 7)
3-10
7-6
Daishoho
大翔鵬

(Juryo 13)
Kotoshoho
琴勝峰
(Juryo 5)
7-6
8-5
Kyokutaisei
旭大星

(Juryo 8)
Yutakayama
豊山

(Juryo 4)
7-6
8-5
Ichiyamamoto
一山本

(Juryo 8)
Daishomaru
大翔丸

(Juryo 4)
4-9
4-9
Azumaryu
東龍

(Juryo 3)
Hakuyozan
白鷹山

(Juryo 3)
5-8
5-8
Kyokushuho
旭秀鵬

(Juryo 7)
Takagenji
貴源治

(Juryo 5)
5-8
10-3
Ura
剣翔

(Juryo 2)
Tokushoryu
徳勝龍

(Juryo 2)
9-4
5-8
Sadanoumi
佐田の海

(Juryo 6)
Tohakuryu
東白龍

(Juryo 11)
9-4
11-2
Chiyonoo
千代ノ皇

(Juryo 1)
Enho
炎鵬

(Juryo 1)
4-9
6-7
Shôhôzan
松鳳山

(Juryo 6)

A lire également :

Retournement de situation

J11 – Retournement de situation

Retournement de situation L’ôzeki Terunofuji a connu sa première défaite de manière inhabituelle mercredi, et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *