A la une :
Accueil » Tournois » Tournoi de mai : Natsu basho » J14 – Le maegashira #8 Asanoyama remporte le tournoi !

J14 – Le maegashira #8 Asanoyama remporte le tournoi !

Asanoyama (maegashira 8) de la heya Takasago

Le maegashira #8 Asanoyama remporte le tournoi !

Si hier il n’était pas aisé de déterminer qui était le vainqueur lors du combat opposant Tochinoshin à Asanoyama, aujourd’hui on peut dire qu’ils sont tous les deux gagnants !

Asanoyama tout d’abord, parce que ce jeune rikishi d’à peine 25 ans vient de remporter son premier yusho, et Tochinoshin car il viens de remporter aujourd’hui sa dixième précieuse victoire synonyme d’un retour au rang d’ôzeki.

Alors que nous nous interrogions lors des précédents articles pour savoir si Asanoyama améliorerait son score de 11-4 obtenu lors du tournoi de juillet 2018, le voici qui, un jour avant la fin, l’améliore et emporte du même coup son premier titre de sa carrière !

Au terme d’un combat ardu contre Goeido, il remporte aujourd’hui une douzième victoire qui, couplée à la défaite de Kakuryu en suivant, lui a libéré l’accès au yûshô.

« Il y avait beaucoup de pression (pour gagner en tant que maegashira), mais j’étais toujours capable de combattre comme je le fais habituellement. C’était l’idée » a déclaré Asanoyama.

Ce lutteur de 1m87 et de 177kg a fait preuve de courage et de détermination chaque jour, ne se laissant pas déconcentrer quel que soit son adversaire (seuls Onosho et Tamawashi lors des 6ème et 12ème journée ont réussi à le faire chuter).

On apprécie son attitude humble et la variété des techniques qu’il déploie. On peut le voir à l’aide du graphique ci dessous (source : Nihon Sumo Kyokai )

Demain, il affrontera Mitakeumi, avec l’opportunité d’améliorer encore un peu plus son score à peut être 13-2.

Le plus difficile sera de maintenir ce niveau, mais nul doute que les regards seront fixés sur lui lors du prochain tournoi à Nagoya.

Demain, outre la coupe de l’Empereur, il recevra un trophée spécial remis en la présence du président américain Donald Trump qui assistera au tournoi.

Le sekiwake Tochinoshin a choisi le combat théoriquement le plus dur contre le yokozuna Kakuryu pour obtenir la 10ème victoire salutaire.

Le combat fut bref et surprenant, Tochinoshin esquivant la charge du yokozuna et l’envoyant au sol d’une poussée verticale de sa main droite.

Du côté des autres combattants….

Tamawashi, vainqueur de la compétition de janvier, a obtenu sa 10ème victoire en battant Kotoeko (8-6).

Le maegashira 7 Meisei (9-5) a vu sa série de sept victoires consécutives se terminer par une défaite face au n° 4 Abi (9-5).

Ryuden à tout donné pour l’emporter sur le géant mongol Ichinojo.

Les lutteurs kachi koshi du jour sont :

Makuuchi : Mitakeumi
Jûryô : Toyonoshima et Tsurugisho 

Les lutteurs make koshi du jour sont :

Makuuchi : Terutsuyoshi, Tochiozan et Aoiyama
Jûryô : Sokokurai, Akiseyama, Kyokushuho, Wakatakakage et Chiyonoumi

en Click on the title bellow for article in English : 

Rank-and-filer Asanoyama wins maiden championship

Rank-and-filer Asanoyama wins maiden championship

TOKYO (Kyodo) — Rank-and-filer Asanoyama clinched his maiden championship on Saturday by beating ozeki Goeido with one day remaining at the Summer Grand Sumo Tournament.

In addition to the Emperor’s Cup, the No. 8 maegashira Asanoyama will receive an American-made trophy from U.S. President Donald Trump, who will attend Sunday’s tournament at Tokyo’s Ryogoku Kokugikan along with Japanese Prime Minister Shinzo Abe.

« There was a lot of pressure (to win as a maegashira), but I was still able to wrestle the way I ordinarily do the whole time. That was the big thing, » Asanoyama said.

Asanoyama’s 12th victory came in a hard-fought bout against Goeido (9-5). Goeido seemed to have the advantage after the initial clash, seizing a left-handed over-arm hold.

The ozeki bulldozed Asanoyama toward the edge, but lacked the final touch. The maegashira, however, was able to seize a hold of his own and shoved the ozeki from the raised ring to become the first rank-and-file wrestler to win a grand tournament since Tochinoshin in January 2018.

« I’m glad to have won the match, but as for the championship, it hasn’t sunk in yet, » the 25-year-old Asanoyama said.

« I wanted to get to him first, but I remained calm and didn’t do anything rash, when he got the first hold. Once I got a belt hold, I was able to execute my kind of sumo. »

Grand champion Kakuryu, who opened the day a win behind Asanoyama, failed to win his sixth grand tournament after suffering a quick loss to sekiwake Tochinoshin (10-4).

Tochinoshin sealed his victory in 0.8 second, dodging the yokozuna’s charge and slapping him down with his right hand.

With his 10th win, Tochinoshin, demoted to sekiwake for this tournament, secured his return to the ozeki rank, sumo’s second-highest.

The Georgian, who was promoted to ozeki in July 2018, was unable to hold onto his rank after pulling out of the January meet without a single win and finishing 7-8 in March.

While wrestlers at the elite makuuchi division competed in front of a packed crowd on Saturday, many seats will be kept empty on Sunday to ensure tight security.

Ozeki Takayasu (8-6), who secured his winning record the previous day, lost to No. 7 Shodai (9-5). Takayasu slapped his opponent’s chest and face several times, but Shodai resisted and pushed the ozeki down for his fifth win against Takayasu in 13 bouts.

Tamawashi, who won the January meet, picked up his 10th by beating Kotoeko (8-6). Tamawashi is competing at this tournament as a No. 3 maegashira wrestler after going 5-10 in March, when he competed as a sekiwake, the sport’s third-highest rank.

No. 7 Meisei (9-5) saw his seven-match win streak end with a loss to No. 4 Abi (9-5).

Later in the day, No. 5 Ryuden (9-5) defeated Mongolian big-gun Ichinojo for his ninth win. The 227-kilogram Ichinojo (4-7-3) started out strong for the majority of the bout by stopping Ryuden’s charge and pushing him toward the edge.

However, Ichinojo lost his momentum and stepped out of the ring helplessly as Ryuden came out strong.

Written by Kyodo

  • Makuuchi
  • Juryô
Rikishis
Score
Kimarites
Score
Rikishis
Toyonoshima
豊ノ島

(Juryo 1)
8-6
5-9
Ishiura
石浦
(Maegashira 16)
Shimanaoumi
志摩ノ海

(Maegashira 12)
9-5
7-7
Enho
炎鵬

(Maegashira 14)
Shôhôzan
松鳳山

(Maegashira 11)
7-7
6-8
Terutsuyoshi
照強

(Maegashira 15)
Daishoho
大翔鵬

(Maegashira 16)
9-5
6-8
Tochiôzan
栃煌山

(Maegashira 11)
Kagayaki

(Maegashira 10)
4-10
7-7
Sadanoumi
佐田の海

(Maegashira 13)
Nishikigi
錦木

(Maegashira 9)
5-9
6-8
Yago
矢後

(Maegashira 12)
Chiyoshoma
千代翔馬

(Maegashira 17)
4-10
7-7
Tomokaze
友風
(Maegashira 9)
Meisei
明生

(Maegashira 7)
9-5
9-5
Abi
阿炎

(Maegashira 4)
Chiyotairyû
千代大龍

(Maegashira 3)
5-9
3-11
Tokushoryu
徳勝龍

(Maegashira 14)
Kotoeko
琴恵光

(Maegashira 15)
8-6
10-4
Tamawashi
玉鷲

(Maegashira 3)
Endo
遠藤
(Maegashira 2)
6-8
7-7
Onosho
阿武咲

(Maegashira 10)
Chiyomaru
千代丸

(Maegashira 13)
7-7
6-8
Daieisho
大栄翔

(Maegashira 2)
Hokutofuji
北勝富士

(Maegashira 1)
6-8
4-10
Yoshikaze
嘉風

(Maegashira 6)
Myogiryu
妙義龍

(Maegashira 5)
6-8
9-5
Kotoshôgiku
琴奨菊

(Maegashira 1)
Aoiyama
碧山

(Komusubi)
6-8
5-9
Okinoumi
隠岐の海
(Maegashira 4)
Takarafuji
宝富士

(Maegashira 6)
8-6
8-6
Mitakeumi
御嶽海
(Komusubi)
Ichinojo
逸ノ城

(Sekiwake)
4-7-3
9-5
Ryuden
竜電

(Maegashira 5)
Shodai
正代

(Maegashira 7)
9-5
8-6
Takayasu
高安

(Ozeki)
Gôeidô
豪栄道

(Ozeki)
9-5
12-2
Asanoyama
朝乃山

(Maegashira 8)
Tochinoshin
栃ノ心

(Sekiwake)
10-4
10-4
Kakuryû
鶴竜

(Yokozuna)
Rikishis
Score
Kimarites
Score
Rikishis
Irodori

(Juryo 13)
6-8
5-2
Kizakiumi

(Makushita 3)
Gagamaru
臥牙丸

(Juryo 7)
8-6
8-6
Tsurugisho
剣翔

(Juryo 10)
Kotoyuki
琴勇輝

(Juryo 6)
10-4
7-7
Seiro
青狼

(Juryo 14)
Kiribayama

(Juryo 11)
8-6
7-7
Hidenoumi
英乃海

(Juryo 6)
Yutakayama
豊山

(Juryo 5)
7-7
7-7
Mitoryu
水戸龍

(Juryo 9)
Tobizaru
翔猿

(Juryo 12)
9-5
6-8
Sokokurai
蒼国来

(Juryo 5)
Takanosho
隆の勝

(Juryo 4)
7-7
5-9
Churanoumi
美ノ海

(Juryo 14)
Akiseyama
明瀬山

(Juryo 13)
6-8
7-7
Azumaryu
東龍

(Juryo 4)
Kyokushuho
旭秀鵬

(Juryo 3)
6-8
7-7
Arawashi
荒鷲

(Juryo 12)
Aminishiki
安美錦

(Juryo 10)
7-7
5-9
Daiamami
大奄美

(Juryo 3)
Takagenji
貴源治

(Juryo 2)
13-1
7-7
Daishomaru
大翔丸

(Juryo 8)
Kyokutaisei
旭大星

(Juryo 8)
5-9
6-8
Wakatakakage
若隆景

(Juryo 2)
Chiyonoumi
千代の海

(Juryo 9)
6-8
4-10
Ikioi

(Juryo 1)

A lire également :

J11 – Écrémage en tête : Asanoyama reste seul.

J11 – Écrémage en tête : Asanoyama reste seul.   Après deux journées avec un …

5 commentaires

  1. Le commentateur du live NHK world viens de dire en direct que beaucoup de gens pensent que Tochinoshin s’est fait voler sa victoire contre Asanoyama, et qu’il le pense aussi XD

    On est bien d’accord…

  2. Pour moi asanoyama doit gagner son combat de demain sinon son trophée ne sera pas mérité. Car sa victoire contre tochinoshin est illégitime, donc si il pert demain il aurait normalement eu possibilité d’avoir des play off.

  3. Décision incompréhensible de la part des juges : ils accordent à Abi ce qu’ils ont refusé hier à Tochinoshin !!

    Beau pied de nez de la part du géorgien qui gagne avec un henka peu glorieux mais sans contestation possible, il reprend son titre d’ozeki et offre le titre à Asanoyama.

    Asanoyama, qui n’aura pas démérité sur ce tournoi, aura l’honneur (ou l’horreur) serrer la main à Trump, lui offrant ainsi une exposition mondiale. En espérant que sa carrière ne se résumera pas qu’a ce seul geste.

    • Comme je l’ai dit hier Tochinoshin n’est pas Japonais, je pense que ça explique le jugement des arbitres. Je te rejoint sur le Henka, autant je n’aime vraiment pas ça, autant là au moins il assure sans contestation cette 10e victoire.

      Tant mieux pour Asanoyama mais ce tournoi de mai ne me laissera pas un bon souvenir.

      • c’est vrai qu’un maegashira #8 qui gagne un tournoi alors qu’il n’a affronté que deux sanyaku, dont une victoire plus que litigieuse …, ça n’a rien de sensationnel. J’ai l’impression de revoir la saison 8 de Game of Thrones !!! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *