Le tournoi de Janvier 2021 aura-t-il lieu ?

Le tournoi de Janvier 2021 aura-t-il lieu ?

Le grand tournoi de sumo du Nouvel An pourrait être annulé si les lutteurs continuent d’être infectés par le nouveau coronavirus, a déclaré samedi le responsable de l’organisation du tournoi après que cinq autres lutteurs aient été testés positifs pour le virus.

Le tournoi de 15 jours devrait commencer dimanche au Ryogoku Kokugikan de Tokyo, où l’état d’urgence est en vigueur depuis vendredi. Jusqu’à présent, 65 lutteurs, soit environ 10% du nombre de concurrents actifs de l’Association japonaise de sumo (NSK), sont actuellement infectés.

Oguruma, ancien lutteur de Sumo, directeur de la NSK en charge de l’organisation du tournoi, a déclaré que l’association envisagerait d’annuler le tournoi si de nouveaux cas étaient signalés pendant la compétition et que les spécialistes des maladies infectieuses recommandent de le faire.

« C’est un scénario très probable … à moins qu’il n’y ait une raison forte de le rejeter », a déclaré Oguruma, l’ancien ôzeki Kotokaze, par téléphone.

Oguruma a déclaré qu’il n’y avait pas de seuil qui déclencherait l’annulation si un nombre fixe d’infections était atteint, et a déclaré que la NSK aurait annulé l’événement si le gouvernement avait demandé que des événements à grande échelle ne soient pas organisés.

Sur les cinq testés positifs samedi, quatre, dont le maegashira 13 mongol Chiyoshoma, viennent de l’écurie Kokonoe, tandis qu’un autre lutteur est à l’écurie Tomozuna. Les deux écuries, ainsi que l’écurie Miyagino du yokozuna Hakuho infecté et l’écurie Arashio, où se trouve un cluster infecté, ne participeront pas à la rencontre du Nouvel An.

Quinze lutteurs des deux meilleurs niveaux du sport, la division élite makuuchi et la division juryô de deuxième niveau, rateront le début du tournoi à cause du virus. Avec le grand champion d’origine mongole Kakuryu, 35 ans, forfait pour le quatrième tournoi consécutif en raison de problèmes dans le bas du dos, ce sera un record d’après-guerre avec 16 lutteurs mis à l’écart le premier jour.

Cette semaine, la NSK a ordonné à tous les lutteurs et maîtres d’écurie d’être testés pour garantir l’organisation sûre et sécurisée du tournoi.

L’arbitre de première division Motoki Kimura, affilié à l’écurie Minato, a également été testé positif et sera absent du tournoi. Il fait partie d’un total de 18 maîtres d’écurie, arbitres et coiffeurs à avoir été testés positifs.

Kokonoe aura 31 lutteurs et employés qui manqueront la compétition, suivis des 19 de Miyagino, 18 de Tomozuna, 14 d’Arashio et un de Minato.

Avec neuf lutteurs juryô manquants, la division n’aura que neuf combats dimanche.

« Les lutteurs qui ont été testés positifs ne devraient pas être pénalisés », a déclaré Oguruma. « J’espère que ceux qui participeront à la compétition produiront de bons combats au nom de ceux qui ne peuvent pas rivaliser et dynamiseront tous les fans de sumo. »

A lire également :

J15 – Daieishô confirme et remporte la coupe de l’Empereur

J15 – Daieishô confirme et remporte la coupe de l’Empereur En ce jour final du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *