Onze lutteurs positifs une semaine avant le tournoi de Janvier

Onze lutteurs positifs une semaine avant le tournoi de Janvier

Onze membres de l’écurie de sumo Arashio ont été testés positifs au coronavirus suite à l’infection du lutteur de première division Wakatakakage, a annoncé vendredi l’Association japonaise de sumo (NSK).

Les 11 cas nouvellement confirmés incluent son maître d’écurie Arashio, un coiffeur, et huit lutteurs de la division makushita et au-dessous.

Après que Wakatakakage, 26 ans, ait été testé positif au virus jeudi, 24 membres de l’écurie ont subi des tests : trois des 12 infectés avaient de la fièvre, mais leurs symptômes auraient été légers. Les autres membres de l’écurie suivent les instructions d’un centre de santé.

Dix lutteurs de l’écurie doivent participer au Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An à partir du 10 janvier au Ryogoku Kokugikan de Tokyo, mais on ne sait pas s’ils pourront y participer.

« C’est une situation difficile, parce que le grand tournoi est si proche« , a déclaré Shibatayama, responsable des relations publiques de la NSK.

Toute l’écurie de Tamanoi est resté au vestiaire au tournoi d’automne en septembre dernier après que 18 lutteurs aient été testés positifs pour le virus. La NSK a permis à ceux qui ont été contraints de sauter le tournoi de conserver le classement qu’ils détenaient auparavant.

Onze lutteurs de l’écurie Tatsunami ont également été infectés le mois dernier. Shibatayama a déclaré qu’il enverrait un autre avertissement aux membres de la NSK concernant le virus.

A lire également :

Kakuryû ne prendra pas sa retraite malgré un cinquième retrait consécutif en tournoi

Kakuryû ne prendra pas sa retraite malgré un cinquième retrait consécutif en tournoi Le yokozuna …

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *