Accueil » Entraînement des lutteurs de sumo

Entraînement des lutteurs de sumo

Le combat (entrainement)

L’entrainement
Les exercices d’endurance
Les exercices de souplesse
Les exercices de force
L’entrainement spécifique au combat

L’entrainement spécifique au combat

(de 8h environ à 11h)Exercice de butsukari

Une fois les rikishi titulaires présents dans l’aire d’entrainement, c’est sur le dohyô, essentiellement, que se concentre l’entrainement et son extrême dureté. Les scènes d’humiliations sur les apprentis sont alors légions.

Pendant tout ce temps, l’exercice principal est donc le combat, à proprement parler. L’exercice essentiel, en dehors du combat, mais qui prépare bien à celui-ci, est le « butsukari-keiko » : il consiste, pour un rikishi, à pousser son partenaire, d’une limite à l’autre du dohyô, avec sa tête et ses mains (le partenaire est en position de résistance, et se contente de présenter son torse) ; cet exercice est poussé jusqu’à l’épuisement des lutteurs.

Exercices de butsukari-keiko à Tokitsukaze beya

article de Damien Martinez (« Musashimaru » sur info-sumo)