A la une :
Accueil » Tournois » Tournoi de septembre : Aki basho » Finale – Kakuryu remporte son second yûshô

Finale – Kakuryu remporte son second yûshô

Aki basho 2015 : résultats de la finale (senshûraku)

Kakuryu remporte son second yûshô
Kakuryu remporte son second yûshô

Kakuryu remporte son second yûshô

Le yokozuna mongol Kakuryu a vaincu l’ôzeki Terunofuji dans un combat éliminatoire dimanche pour remporter le deuxième titre de sa carrière.

Terunofuji, pourtant blessé au genou droit, a remporté le premier combat contre Kakuryu conduisant à un kettei sen (play-off) entre les deux hommes que le yokozuna a finalement remporté.

Kakuryu a eu le dernier mot dans le match éliminatoire, en prenant en bas l’ôzeki et en le frappant par uwatedashinage pour sécuriser la victoire finale.

Je suis soulagé. Je n’ai pas été en mesure de gagner un championnat depuis que je suis yokozuna. C’était difficile et ça a joué dans mon esprit mais je suis heureux d’avoir continué à essayer.

J’ai pensé à un moment (avant le play off) « oh non, je ne pourrais pas le vaincre » mais j’ai réussi à lutteur encore une fois jusqu’à la fin.

C’est la première fois que Kakuryu remporte la Coupe de l’Empereur depuis qu’il a été promu au grade de yokozuna l’année dernière, bien que son chemin vers le titre a été facilité par l’absence des deux autres yokozuna, Hakuho et Harumafuji.

Terunofuji sort Kakuryu
Dans le premier combat, c’est Terunofuji qui l’a emporté sur Kakuryu

Harumafuji a été déclaré absent peu de temps avant le début du tournoi en raison d’une convalescence au coude droit, tandis que Hakuho, vainqueur de 35 titres, s’est retiré le troisième jour du championnat à cause d’une blessure au genou gauche.

Terunofuji a fait preuve de courage en préférant combattre malgré la douleur. Vainqueur du tournoi d’été en mai, il s’est brillamment imposé lors du premier combat contre Kakuryu alors qu’il venait de subir trois défaites consécutives. Sa blessure au genou nécessite un mois de traitement pour guérir complètement.

Terunofuji contre Kakuryu
Mais lors du combat suivant (play off), c’est le yokozuna qui s’est imposé

Le champion a répondu à quelques questions lors de sa victoire (merci My Sumo Corner)

Q : Vous avez remporté le tournoi à l’issue du combat subsidiaire. Félicitations.
Kakuryu : Merci.

Q : Après cette victoire, vous êtes vous senti plutôt heureux ou plutôt soulagé ?
Kakuryu : Soulagé.

Q : Il s’agit de votre première victoire en tant que yokozuna neuf tournois après votre promotion.
Kakuryu : Je me suis tourmenté, c’était pénible et vexant de ne pas pouvoir remporter de tournoi en tant que yokozuna. Mais, heureusement, je ne me suis pas découragé.

Q : Comment avez-vous abordé le combat subsidiaire après avoir perdu le combat régulier ?
Kakuryu : Pendant un insatnt je me suis dit que c’était encore raté. Mais finalement je me suis dit que j’allais pratiquer mon sumô. Je suis heureux d’y avoir pu le faire et d’avoir pris le meilleur.

Q : Terunofuji est blessé au genou.
Kakuryu : J’étais déterminé.

Q : Dans ce tournoi, vous étiez le seul yokozuna. C’était une lourde responsabilité.
Kakuryu : J’étais déterminé à combattre au jour le jour sans trop y penser mais finalement, vers la fin du tournoi, la pression s’est fait sentir. Mais j’ai pu gagner quand même.

Q : A un moment, vous vous êtes retrouvé en position d’outsider avec deux défaites de retard. Avez-vous ressenti une pression supplémentaire ?
Kakuryu : Je suis resté calme à ce moment-là et ça a sûrement été une bonne chose.

Q : Le tournoi a fait salle comble tous les jours.
Kakuryu : C’est grâce aux fans que nous sommes là. Merci pour ces quinze jours.

Q : Cette victoire vous conforte-t-elle dans la perspective du prochain tournoi ?
Kakuryu : Je crois que j’arrive mieux à me projeter vers l’avenir. Je vais travailler encore plus dur.

Kotoshogiku a marqué sa onzième victoire en faisant irruption sur le sekiwake Tochiozan, qui n’a pas réussi à renouveler son excellent résultat de Nagoya. Tochiozan qui avait l’opportunité d’être promu ôzeki s’il parvenait à un score à deux chiffres termine à 8-7.

Kisenosato a lui aussi conclu cette quinzaine avec un score de 11-4, sortant son homologue ôzeki Goeido dans l’avant dernier combat du jour. Goeido n’a pas réussi à atteindre une majorité de victoire et sera par conséquent kadoban lors du prochain tournoi de Kyushu en novembre.

Le maegashira 1 Yoshikaze a réalisé l’un de ses meilleurs tournois où il finit avec onze victoires. Durant cette quinzaine, Yoshikaze a battu deux yokozuna, deux ôzeki et deux sekiwake. Pour ses incroyables performances, il a été récompensé du prix de la performance (shukun shô) ainsi que celui de la technique (ginô shô), deux des trois prix spéciaux décernés au lutteur de makuuchi par l’Association Japonaise de Sumo.

Yoshikaze est le premier à remporter deux prix depuis Terunofuji où le mongol était reparti avec celui de la performance et de l’esprit de combativité en mars dernier. Le maegashira 1 a déclaré :

Je suis heureux (pour ces prix), mais je le suis encore plus de la façon dont j’ai lutté au cours de ces 15 derniers jours

C’est la première fois que Yoshikaze remporte ces prix.

« Battre tous ces grands lutteurs n’a pas toujours été simple mais j’ai donné mon maximum pour lutter le mieux possible, ce qui a conduit à des victoires. Si vous combattez avec l’esprit droit, ça vous donne confiance lorsque vous affrontez des adversaires très forts, même si vous êtes plus petit qu’eux. »

Le lutteur géorgien Tochinoshin, qui était de retour au rang de komusubi pour la première fois en trois ans, et le maegashira 12 Ikioi ont aussi été récompensé pour leur esprit de combativité.

Tochinoshin (10-5) a soulevé Toyonoshima (10-5) pour le conduire en dehors du cercle, tandis que Ikioi (11-4) a terminé le tournoi avec une victoire  sur le russe Amuru (8-7).

Tochinoshin contre Toyonoshima
Le komosubi Tochinoshin soulevant les 155 kilos de Toyonoshima

« Je savais en lisant la presse ce matin que je devais gagner aujourd’hui pour remporter le prix« , a déclaré Tochinoshin. « Ceci est le résultat d’efforts que j’ai fourni tout au long de cette quinzaine. Je suis heureux de remporter le kantô shô. »

Le vétéran Aminishiki a réussi à se frayer un chemin contre le sekiwake Myogiryu (8-7) atteignant in extremis de kachi koshi.

Les lutteurs kachi koshi du jour sont :

Makuuchi : Aminishiki, Endo et Sokokurai
Jûryô : Ishiura et Nishikigi

Les lutteurs make koshi du jour sont :

Makuuchi : Goeido, Tokitenku, Asasekiryu, Daieisho et Kitataiki
Jûryô : Arawashi, Amakaze et Chiyoo

en English article by Kyodo : 

Kakuryu ousts Terunofuji in playoff to win Autumn basho

Kakuryu ousts Terunofuji in playoff to win Autumn basho

Mongolian yokozuna Kakuryu defeated ozeki Terunofuji in a dramatic championship playoff on Sunday to capture his second title on the final day of the Autumn Grand Sumo Tournament.

Terunofuji forced a playoff when he outmuscled overnight leader Kakuryu in the final bout of regulation to leave both men with 12-3 records at Ryogoku Kokugikan.

But Kakuryu had the last word in the playoff, taking down the injury-hit Mongolian ozeki with an uwatedashinage pulling overarm throw to secure the tournament hardware.

« I’m relieved. I haven’t been able to win a championship since I became a yokozuna and it was tough and played on my mind but I am glad I kept on trying. »

« I was thought for a moment (before the playoff), ‘Oh no is it not going to be again,’ but I was able to wrestle my way in the end. »

Kakuryu’s Emperor’s Cup win is his first since he was promoted to grand champion last year, although his path to the title was eased by the absence of the other two yokozuna, Hakuho and Harumafuji.

Harumafuji pulled out shortly before the start of the tournament due to a troubled right elbow, while pre-tournament favorite Hakuho, with a record 35 titles the most successful wrestler in sumo history, withdrew on the third day of the tournament with an injured left knee.

Terunofuji battled through the pain barrier and put up a brave fight, however. The summer champion came into the final day one win behind Kakuryu on the back of three straight losses and nursing a knee injury that is expected to take a month to fully heal.

In other bouts at the top, ozeki Kotoshogiku scored his 11th win by barging out sekiwake Tochiozan, who was unable to improve on his 10-5 showing in Nagoya in July and finished at 8-7.

Kisenosato also closed at 11-4, coming out on top of an all-ozeki bout against Goeido, who finished with a 7-8 losing mark and as a result will be wrestling to save his rank at the Kyushu basho in November.

Top-ranked maegashira Yoshikaze capped a memorable tournament with an 11th win, shaking off a face grab from Kyokushuho (8-7) to ram the 10th-ranked Mongolian out of the dohyo.

Yoshikaze defeated two yokozuna and two ozeki here and was awarded the both the Outstanding Performance Prize and the Technique Prize, two of the three prizes the Japan Sumo Association gives to makuuchi wrestlers on the final day of a grand tournament.

Yoshikaze is the first to win two prizes in one meet since Terunofuji won the Outstanding Prize and the Fighting Spirit Prize at the spring tourney in March.

« I am pleased (to the win the prizes) but more pleased with the way I have wrestled over the last 15 days, » said Yoshikaze, who won the prizes for the first time.

« (Beating all the big guns) still hasn’t sunk in yet but I gave it my utmost, wrestled well and that led to wins. If you wrestle with the right spirit it gives you confidence when you face off against strong opponents, even if you are small. »

Georgian wrestler Tochinshin, back at sumo’s fourth-highest rank of komusubi for the first time in three years, and 12th-ranked maegashira Ikioi both won the Fighting Spirit Prize after final-day wins.

Tochinoshin (10-5) lifted Toyonoshima (10-5) off his feet before shunting him over the edge, while Ikioi (11-4) closed out the tournament with a clinical force-out victory over seventh-ranked Russian Amuru (8-7).

« I knew from reading the news this morning that I would need to win today (to earn the prize), » Tochinoshin said. « This is a result of effort I have put in over the 15 days. I am pleased to win the Fighting Sprit Prize. »

Veteran maegashira Aminshiki managed to battle his way past sekiwake Myogiryu (8-7) to finish with a majority of wins.

Written by Kyodo

Crédits photos : Asahi

trophée de sumo
Champions par division : 

Makuuchi : Kakuryu (12-3)
Yokozuna –  Izutsu beya

Jûryô : Shohozan (13-2)
Ouest 6 – Nishonoseki beya

Makushita : Chiyoshoma (6-1)
Est 11 – Kokonoe beya

Sandanme : Daiki (7-0)
Est 36 – Hakkaku beya

Jonidan : Hamamachi (7-0)
Ouest 10 – Kokonoe beya

Jonokuchi : Kurosawa (7-0)
Ouest 20 – Irumagawa beya

trophée de sumoPrix spéciaux : 

Kantô-shô 

Tochinoshin (Komusubi)

Ikioi (M12)

Shukun-shô :

Yoshikaze (M1)

Ginô-shô :

Yoshikaze (M1)

Bilan du Aki basho 2015 :

 

Kinboshi attribués à :

  • Yoshikaze (3ème) contre le yokozuna Hakuko (J2)
  • Yoshikaze (4ème) contre le yokozuna Kakuryu (J3)

Mention à : 

  • Yoshikaze : victoire sur deux yokozuna, deux ôzeki et deux sekiwake!
  • Ikioi : très en forme, il aura talonné les leaders jusque dans les derniers jours.
  • Au public : la salle était complète tous les jours.

 Déception pour :

  • Sadanofuji : douze défaites consécutives, un tournoi complètement manqué.
  • Goeido : le statut d’ôzeki ne lui va décidément pas.

Prochain rendez-vous : Kyûshû basho 2015

  • Parution du banzuke : 26 octobre
  • Début du tournoi : 8 novembre
  • Fin du tournoi : 22 novembre

Lieu : Fukuoka (Fukuoka Kokusai Center )

Merci à tous d’avoir suivi le tournoi jour après jour sur Dosukoi mais l’actualité du sumo continue même en dehors des basho. Toutes les informations des événements à venir sont sur notre site. N’oubliez pas de nous rejoindre sur les réseaux sociaux, suivez-nous sur Facebook Google + et Twitter et abonnez-vous à notre chaîne YouTube. N’hésitez pas à aussi partager les articles sur ces réseaux et à les commenter.

Merci à Kintamayama pour ses vidéos quotidienne et à tous nos lecteurs.

AKI BASHO 2015
Dernière journée
JURYÔ
Rikishis
Kimarite
Rikishis

Abiko

(Makushita 5)
5-2

yorikiri
寄り切り
Abi
阿炎
(Juryô 11)
5-10

Chiyoo
千代皇
(Juryô 11)
7-8

yorikiri
寄り切り
Nishikigi
錦木 徹也
(Juryô 14)
8-7
Amakaze
天風
(Juryô 10)
7-8
yorikiri
寄り切り

Asabenkei

(Makushita 1)
6-1

Shodai
正代

(Juryô 12)
11-4

yorikiri
寄り切り
Tokushinho
徳真鵬

(Juryô 9)
7-8
Kyokutaisei
旭大星 託也
(Juryô 13)
9-6
yorikiri
寄り切り
Wakanoshima
若乃島 史也
(Juryô 7)
7-8
Asahishô
旭日松 広太
(Juryô 6)
6-9
oshidashi
押し出し
Kizenryu
希善龍

(Juryô 14)
6-9
Akiseyama
明瀬山 光彦
(Juryô 10)
9-6
yorikiri
寄り切り
chiyomaru
Mitakeumi
御嶽海
(Juryô 5)
12-3
Kagayaki
輝 大士
(Juryô 5)
10-5
tsukiotoshi
突き落とし
Onosho
阿武咲 奎也
(Juryô 9)
9-6
Shôtenrô
翔天狼 大士
(Juryô 13)
3-12
uwate hineri
上手捻り
Satoyama
里山 浩作

(Juryô 4)
7-8
Ishiura
石浦 将勝
(Juryô 12)
8-7
yorikiri
寄り切り
Arawashi
荒鷲 毅
(Juryô 3)
7-8
Toyohibiki
豊響 隆太
(Juryô 3)
10-5

yoritaoshi
寄り倒し
Tamaasuka
玉飛鳥 大輔
(Juryô 8)
4-11
Shôhôzan
松鳳山 裕也

(Juryô 6)
13-2
hikiotoshi
引き落とし
Takanoiwa
貴ノ岩 義司
(Juryô 2)
9-6

Kitaharima
北はり磨 聖也
(Juryô 2)
7-8

oshidashi
押し出し

Daishomaru
大翔丸 翔伍
(Juryô 8)
6-9

Fujiazuma
富士東 和佳
(Juryô 1)
6-9

yoritaoshi
寄り倒し
tenkaiho

Tenkaiho
天鎧鵬 貴由輝
(Juryô 7)
5-10

MAKUUCHI

Rikishis
Kimarites
Rikishis
Seiro
青狼 武士
(Maegashira 16)
7-8
yorikiri
寄り切り
Jôkôryû
常幸龍 貴之
(Juryô 4)
8-7
Kitataiki
北太樹 明義
(Maegashira 14)
7-8
oshidashi
押し出し
Homarefuji
誉富士 歓之
(Maegashira 11)
9-6

Kotoyuki
琴勇輝 一巖
(Maegashira 10)
9-6

oshidashi
押し出し

Hidenoumi
英乃海 拓也

(Maegashira 15)
6-9

Gagamaru
臥牙丸 勝
(Maegashira 9)
6-9
yorikiri
寄り切り
Sokokurai
蒼国来 栄吉
(Maegashira 14)
8-7
Takekaze
豪風 旭
(Maegashira 8)
5-10
hikiotoshi
引き落とし

Daieisho
大栄翔 勇人
(Maegashira 13)
7-8

Ikioi
勢 翔太

(Maegashira 12)
11-4
yorikiri
寄り切り
Amuru
阿夢露 光大
(Maegashira 7)
8-7
Endo
遠藤 聖大
(Maegashira 7)
8-7
yorikiri
寄り切り
Asasekiryû
朝赤龍 太郎
(Maegashira 15)
7-8
Tokitenkû
時天空 慶晃
(Maegashira 13)
7-8
okuridashi
送り出し
Tokushôryû
徳勝龍 誠
(Maegashira 6)
6-9
Kagamio
鏡桜 南二

(Maegashira 9)
4-11
shitatenage
下手投げ
Kaisei
魁聖 一郎

(Maegashira 5)
6-9
Tamawashi
玉鷲 一朗
(Maegashira 5)
4-11
oshidashi
押し出し
Takarafuji
宝富士 大輔

(Maegashira 4)
4-11

Sadanoumi
佐田の海 貴士
(Maegashira 3)
6-9

hikkake
引っ掛け
Chiyotairyû
千代大龍 秀政
(Maegashira 11)
6-9
Chiyootori
千代鳳 祐樹

(Maegashira 12)
6-9
okuridashi
送り出し
Sadanofuji
佐田の富士 哲博

(Maegashira 2)

2-13
Kyokushuho
旭秀鵬 滉規
(Maegashira 10)
8-7
yorikiri
寄り切り
Yoshikaze
嘉風 雅継
(Maegashira 1)
11-4
Aoiyama
碧山 亘右
(Maegashira 1)
7-8
oshidashi
押し出し
Osunaarashi
大砂嵐 金太
(Maegashira 2)
8-7
Ichinojo
逸ノ城 駿
(Maegashira 4)
9-6
yorikiri
寄り切り
Okinoumi
隠岐の海 歩

(Komusubi)
6-9
Tochinoshin
栃ノ心 剛
(Komusubi)
10-5
yorikiri
寄り切り
Toyonoshima
豊ノ島 大樹
(Maegashira 8)

10-5

Aminishiki
安美錦 竜児
(Maegashira 6)
8-7

hatakikomi
叩き込み
Myogiryu
妙義龍 泰成

(Sekiwake)
8-7

Tochiôzan
栃煌山 雄一郎
(Sekiwake)
8-7

yorikiri
寄り切り
Kotoshôgiku
琴奨菊 和弘

(Ozeki)
11-4
Gôeidô
豪栄道 豪太郎

(Ozeki)
7-8
yorikiri
寄り切り
Kisenosato
稀勢の里 寛
(ôzeki)
11-4
Terunofuji
照ノ富士
(Ozeki)
12-3
yorikiri
寄り切り
Kakuryû
鶴竜 力三郎

(Yokozuna)
12-3
Le site français du sumo

Kettei-sen

Kakuryû
鶴竜 力三郎

(Yokozuna)
uwate dashinage
上手出し投げ
Terunofuji
照ノ富士
(Ozeki)

A lire également :

goeido

J9 – Goeido désormais seul en tête

Goeido désormais seul en tête Goeido a remporté son huitième combat consécutif ce lundi et …

Un commentaire

  1. Superbe tournoi et très belles chroniques quotidiennes. Merci.
    Je suis contente que Kakuryu ait gagné ce tournoi, même si Terunofuji le méritait aussi. Terunofuji sera, sauf accident, le futur Yokozuna et à mon avis de la tempe de Hakuho.
    Ce tournoi démontre également qu’avec ou sans la présence d’Hakuho, Kisenosato ne gagne pas de tournoi. CQFD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *