L’ancien ôzeki Kotoshogiku a fait son intai

Kotoshogiku
Kotoshogiku a été le premier lutteur japonais a remporter un tournoi en 10 ans.

L’ancien ôzeki Kotoshogiku a fait son intai

L’ancien ôzeki Kotoshogiku, qui avait chuté dans le banzuke pour être classé en juryo pour la première fois en 15 ans lors de ce tournoi de novembre, a décidé de se retirer du sumo, ont indiqué samedi des sources.

Des sources au sein de l’Association japonaise de sumo ont déclaré que le lutteur de l’écurie Sadogatake, âgé de 36 ans, de son vrai nom Kazuhiro Kikutsugi, exercera le rôle d’ancien « toshiyori » sous le nom de Hidenoyama une fois que sa décision sera approuvée par le conseil de l’association.

Kotoshogiku s’est retiré au milieu du tournoi de septembre après s’être blessé au mollet gauche. Il combattait en tant que maegashira 11.

Il s’est retiré de la rencontre samedi avec un score finale de 1-5.

Le plus ancien sekitori actif, ou membre des deux divisions supérieures du sumo, Kotoshogiku a fait ses débuts dans le sumo en janvier 2002 et a été promu ôzeki en 2011. Il a perdu son statut d’ôzeki en 2017 après 32 tournois.

Il a remporté son seul championnat lors du tournoi de janvier 2016, où il est devenu le premier lutteur japonais à remporter la Coupe de l’Empereur en une décénie.

>> Kotoshogiku remporte le tournoi le hatsu basho

Kotoshogiku a conservé sa place en makuuchi pendant 92 basho, septième sur la liste de tous les temps du sumo, et a remporté 718 victoires en makuuchi au cours de carrière, soit la sixième meilleure performance de l’histoire.

en Click on the title bellow for article in English : 

Ex-ozeki Kotoshogiku to retire from sumo

Former ozeki Kotoshogiku, who dropped down the banzuke rankings to juryo for the first time in 15 years for the ongoing November Grand Sumo Tournament, has decided to retire from sumo, sources said Saturday.

Sources within the Japan Sumo Association said the 36-year-old Sadogatake stable wrestler, whose real name is Kazuhiro Kikutsugi, will take on the role of a « toshiyori » elder under the name Hidenoyama once the move is approved by the association board.

Kotoshogiku withdrew midway through the September tournament after he injured his left calf. He was fighting as an 11th-ranked maegashira, a rank-and-file wrestler in the top makuuchi division.

He pulled out of the 15-day meet at Tokyo’s Ryogoku Kokugikan, the final basho of the year, on Saturday with a 1-5 record.

The oldest active sekitori, or a member of the two upper divisions in sumo, Kotoshogiku made his sumo debut in January 2002 and earned promotion to ozeki in 2011. He lost his ozeki status in 2017 after 32 tournaments.

He won his only championship at the New Year meet in 2016, where he became the first Japanese-born wrestler in a decade to claim the Emperor’s Cup.

Kotoshogiku has kept his makuuchi spot for 92 basho, seventh on sumo’s all-time list, and had 718 career makuuchi wins, the sixth-best record in history.

Written by Kyodo

Crédits photo : Asahi

A lire également :

Aminishiki

Aminishiki prend sa retraite

Aminishiki prend sa retraite L’ancien sekiwake Aminishiki a déclaré qu’il était sur le point de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *