J7 – Le non-combat de Tobizaru n’a pas perturbé Hakuhô

Hakuhô expulse Tobizaru
Hakuhô expulse Tobizaru

J7 – Le non-combat de Tobizaru n’a pas perturbé Hakuhô

Pour ce septième jour de combat du tournoi de Nagoya, nous avons assisté à un évènement inédit mais qui n’a finalement pas eu d’effets sur les résultats des lutteurs.

Alors que les deux favoris caracolent en tête avec un quasi sentiment d’impunité, tellement ils dominent leurs adversaires, l’un de ces derniers a tenté une manœuvre destinée probablement à surprendre l’un des deux et profiter ensuite de cet effet de surprise.

Tout s’est passé lors du dernier combat de la journée, qui voyait s’affronter le légendaire Hakuhô, seul yokozuna en lice, et coleader du tournoi avec l’ôzeki Terunofuji, et le maegashira 3 Tobizaru, jeune lutteur plein d’ambition, mais clairement en dessous du mongol techniquement.

Dès la mise en place juste avant le tachi-ai, alors que le gyoji indiquait avec son gunbai que le combat pouvait commencer, Tobizaru, au lieu de se mettre en position d’éjection derrière sa ligne de départ, est resté assez éloigné, et dès que les mains des deux lutteurs ont touché le sol indiquant le début du combat, il s’est relevé sans attaquer, comme s’il attendait qu’Hakuhô fasse le premier pas. Le yokozuna, surpris, a stoppé son attaque, relayé par le gyoji qui arrêta le combat, et obligea les deux lutteurs à se remettre en position pour effectuer un vrai tachi-ai. Alors que chacun reprenait les positions, Tobizaru a soudain reculé presqu’au bord de la corde délimitant le cercle sacré, restant ensuite en position d’attente. Surpris, Hakuhô ne s’est pas lui non plus mis en position. Ce coup-ci, l’arbitre a laissé filer, et c’est Hakuhô qui s’est précipité sur le maegashira, et le bourra de gifles et autres manchettes. Mais non, Tobizaru refusait le combat et reculait pour se séparer du corps à corps. Hakuhô se rapprocha de lui, et tenta de le saisir, mais de son côté, Tobizaru se défilait, et restait à courte distance sans une tentative de prise. Finalement, excédé, Hakuhô s’approcha, saisit le mawashi du maegashira et d’une projection sans fard le projeta à terre.

Personne n’a compris ni l’attitude de Tobizaru, ni même sa stratégie de combat, qui n’a sûrement pas déstabilisé Hakuhô, et ne lui a de toutes façons pas permis de remporter ce combat. Recherchait-il une faille dans la position du yokozuna ? Avait-il en tête une technique rare qui lui aurait permis de briller sur le dohyô ? Nous ne le saurons jamais, car il a tenté mais manqué son coup…

De son côté, le coleader Terunofuji a tranquillement déroulé contre le maegashira 4 Kotoeko qui n’a jamais réussi à le déborder. Pas de surprise, et avec cette septième victoire, tout se déroule de la meilleure des façons pour l’ôzeki.

Derrière les deux hommes de tête, le jeune Kotonowaka, qui  a défait Hidenoumi (M9), a continué sa belle progression au contact. Il est suivi à la culotte par six lutteurs dont le sekiwake Mitakeumi qui rencontrait Daieishô (M1). Après avoir été durement secoué en début de combat, le sekiwake a réussi à contrer Daieishô, un peu contre le cours du jeu, et à l’étendre à terre. Autre poursuivant, le mongol Hoshoryu, qui s’est remis de sa défaite d’hier : très vif à l’attaque, le jeune lutteur a su déséquilibrer le maegashira 8 Takarafuji sans contestation.

A noter enfin la nouvelle défaite de l’ôzeki Shodai contre le golgoth Ichinojo. Shodai reste à 3 victoires seulement pour le moment, ce qui lui promet une semaine prochaine compliquée. Les deux komusubi s’affrontaient entre eux aujourd’hui, et c’est Wakatakakage qui a confirmé le bien qu’on pensait de lui en battant son collègue de rang.

  • Makuuchi
  • Juryô
Rikishis
Score
Kimarites
Score
Rikishis
Chiyonokuni
千代の国

(Maegashira 16)
5-2
3-4
Kyokutaisei
旭大星

(Juryo 2)
Daiamami
大奄美

(Maegashira 14)
2-5
5-2
Ichiyamamoto
一山本

(Maegashira 17)
Tsurugisho
剣翔

(Maegashira 15)
4-3
4-3
Ura
剣翔

(Maegashira 13)
Tokushoryu
徳勝龍

(Maegashira 15)
3-4
4-3
Kagayaki

(Maegashira 12)
Kaisei
魁聖

(Maegashira 11)
3-4
4-3
Ishiura
石浦
(Maegashira 16)
Chiyomaru
千代丸

(Maegashira 13)
3-4
2-5
Terutsuyoshi
照強

(Maegashira 10)
Tamawashi
玉鷲

(Maegashira 10)
5-2
2-5
Chiyonoo
千代ノ皇

(Maegashira 14)
Tochinoshin
栃ノ心

(Maegashira 12)
2-5
4-3
Shimanoumi
志摩ノ海

(Maegashira 9)
Hidenoumi
英乃海

(Maegashira 9)
3-4
6-1
Kotonowaka
琴ノ若

(Maegashira 11)
Aoiyama
碧山

(Maegashira 8)
3-4
5-2
Kiribayama
貴ノ富士

(Maegashira 6)
Onosho
阿武咲

(Maegashira 6)
2-5
4-3
Chiyoshoma
千代翔馬

(Maegashira 7)
Takarafuji
宝富士

(Maegashira 8)
4-3
5-2
Hoshoryu
遠藤
(Maegashira 5)
Okinoumi
隠岐の海
(Maegashira 5)
4-3
1-6
Myogiryu
妙義龍

(Maegashira 7)
Hokutofuji
北勝富士

(Maegashira 3)
4-3
2-5
Chiyotairyû
千代大龍

(Maegashira 4)
Wakatakakage
若隆景

(Komusubi)
3-4
3-4
Meisei
明生

(Komusubi)
Daieisho
大栄翔

(Maegashira 1)
1-6
5-2
Mitakeumi
御嶽海
(Sekiwake)
Takayasu
高安

(Sekiwake)
3-2-2
3-4
Takanosho
隆の勝

(Maegashira 2)
Terunofuji
照ノ富士

(Ozeki)
7-0
2-5
Kotoeko
琴恵光

(Maegashira 4)
Shodai
正代

(Ozeki)
3-4
4-3
Ichinojo
逸ノ城

(Maegashira 2)
Hakuhô
白鵬

(Yokozuna)
7-0
3-4
Tobizaru
翔猿

(Maegashira 3)
Rikishis
Score
Kimarites
Score
Rikishis
Shiba

(Makushita 2)
3-1
2-5
Kotokuzan

(Juryo 13)
Abi
阿炎

(Juryo 14)
7-0
2-5
Daishomaru
大翔丸

(Juryo 11)
Yago
矢後

(Juryo 14)
4-3
3-4
Kyokushuho
旭秀鵬

(Juryo 10)
Nishikigi
錦木

(Juryo 10)
3-4
5-2
Oho
王鵬
(Juryo 12)
Bushozan

(Juryo 8)
3-4
6-1
Kaisho
魁勝

(Juryo 13)
Nishikifuji
錦富士

(Juryo 11)
2-5
4-3
Azumaryu
東龍

(Juryo 7)
Daishoho
大翔鵬

(Juryo 12)
2-5
5-2
Mitoryu
水戸龍

(Juryo 10)
Takagenji
貴源治

(Juryo 6)
3-4
2-5
Midorifuji
翠富士

(Juryo 9)
Sadanoumi
佐田の海

(Juryo 8)
5-2
2-5
Kotoshoho
琴勝峰
(Juryo 5)
Wakamotoharu

(Juryo 3)
4-3
2-5
Enho
炎鵬

(Juryo 5)
Hakuyozan
白鷹山

(Juryo 3)
5-2
Fusen
4-3
Akua
荒鷲

(Juryo 2)
Takakento

(Juryo 4)
3-4
1-6
Shôhôzan
松鳳山

(Juryo 1)
Yutakayama
豊山

(Juryo 1)
6-1
2-5
Tohakuryu
東白龍

(Juryo 4)

A lire également :

Terunofuji contre Metakeumi

J11 – Victoires faciles pour les leaders

Victoires faciles pour les leaders La onzième journée s’est achevée sans bouleverser l’ordre des leaders …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *