Accueil » Tournois » Tournoi de janvier : Hatsu basho » J9 – Hakuho creuse l’écart

J9 – Hakuho creuse l’écart

Hakuhô fait chuter Kotoshogiku
Hakuhô fait chuter Kotoshogiku

Hakuho creuse l’écart

En cette 9ème journée du Hatsu Bashô à Tokyô, nous avons eu la confirmation que Hakuhô était encore le meilleur lutteur du sumô professionnel.

Lors du dernier combat de la journée, le yokozuna affrontait l’ancien ôzeki Kotoshogiku, redescendu chez les maegashira depuis longtemps déjà, et qui n’a toujours pas changé de technique de base ! Le maegashira 4, aussi connu comme le « rhinocéros », a l’habitude de foncer droit sur son adversaire sans dévier, pour le repousser à l’extérieur. Il n’a pas failli à son habitude, mais en face de lui, il est donc tombé contre Hakuhô, le meilleur technicien du circuit, qui l’a déjà battu de nombreuses fois. Après avoir résisté avec succès au lourd tachi-ai de Kotoshogiku, le mongol a ensuite repoussé son adversaire à coup de tsuppari, avant d’ouvrir la porte lors d’une nouvelle attaque du lourd japonais et le repousser au sol. Une maîtrise totale de la part du yokozuna qui n’a laissé aucune chance à son adversaire.

Désormais seul en tête depuis le 8ème jour, Hakuhô est difficile à suivre pour ses poursuivants : sur les 3 d’hier, un seul a réussi à gagner aujourd’hui. Chiyonokuni, maegashira 15, loin dans le classement et n’affrontant pour le moment que des mal classés, a gagné son combat contre Meisei (Maegashira 12). Malgré un échange pas forcément à son avantage, Chiyonokuni a finalement évité son adversaire en le faisant chuter, un hatakikomi qui aura du mal à passer chez des lutteurs plus affirmés. Il est maintenant le deuxième lutteur kachi-koshi (8 victoires) derrière le yokozuna mongol. Il affrontera demain encore un mal classé, mais  il rencontrera ensuite le top du classement pour les derniers jours du tournoi.

Les deux autres lutteurs en deuxième position hier on chuté aujourd’hui : Yago (maegashira 13) contre Ikioi (maegashira 11), et Kaisei le brésilien ( maegashira 8) contre Ryuden (maegashira 7).

Ils sont rejoint à cette troisième place (7 victoires) par les deux sekiwake Takakeisho et Tamawashi, qui, après avoir accumulé les déboires ces derniers jours, ont réussi à se remettre dans le fil des victoires. Takakeisho n’a laissé aucune chance à Nishigiki (maegashira 2) pourtant auteur d’un bon début de tournoi, et s’affirme comme une valeur sûre. Tamawashi lui affrontait l’ôzeki Takayasu, qui semble blessé au genou, et qui n’a quasiment pas résisté…

Le dernier ôzeki Goeidô n’a pas pu non plus su faire face à Okinoumi (maegashira 4) qui l’a littéralement assis à l’extérieur du dohyô. L’ôzeki n’est plus qu’à 2 défaites du make-koshi (8 défaites), synonyme pour lui de position de kadoban au prochain tournoi. Tout ôzeki kadoban redescend ensuite dans le classement en cas d’un nouveau make-koshi.

Chez les juryô, Shimanoumi est toujours invaincu !!

Les lutteurs kachi koshi du jour sont :

Makuuchi : Chiyonokuni
Jûryô : aucun

Les lutteurs make koshi du jour sont :

Makuuchi : aucun
Jûryô : Aminishiki, Takekaze

en Click on the title bellow for article in English : 

Hakuho stays spotless on ninth day

Hakuho stays spotless on ninth day

Mongolian yokozuna Hakuho maintained his lead after beating former ozeki Kotoshogiku on Monday, the ninth day of the New Year Grand Sumo Tournament.

The 33-year-old Hakuho, the only yokozuna still in action, beat Kotoshogiku to keep a perfect record at the 15-day meet at Tokyo’s Ryogoku Kokugikan. He remains on course to extend his record number of makuuchi top-division championships to 42.

After slapping Kotoshogiku’s face following the initial charge, the Mongolian yokozuna grabbed the 173-kilogram maegashira by the belt and thrusted him down. It was Hakuho’s 56th win over Kotoshogiku (4-5) in 62 bouts.

Rank-and-filer Chiyonokuni is alone in second place, trailing Hakuho by one win, while two ozeki, competing at sumo’s second-highest rank, lost their respective matches and fell further behind.

Takayasu dropped to 4-5 after losing to sekiwake Tamawashi (7-2), while fellow ozeki Goeido was unable to resist powerful shoves by No. 4 Okinoumi (6-3) and suffered his sixth loss.

The January tournament is missing a number of fan favorites due to injuries. The other yokozuna, Kakuryu, pulled out after going 2-3, and ozeki Tochinoshin withdrew on Thursday without winning a single bout.

No. 15 maegashira Chiyonokuni survived a scare against No. 12 Meisei (6-3) to keep his hopes for his first Emperor’s Cup alive. Meisei attempted to flip Chiyonokuni down at the edge of the ring, but Chiyonokuni resisted and slapped his opponent straight down to the sandy surface.

With the victory, the Kokonoe stable wrestler secured his first winning record since finishing 12-3 at the Summer tournament in May.

“I’m glad. I think I did really well,” said Chiyonokuni, who sustained a left-elbow injury in July. “My body doesn’t hurt and I’m confident I’m wrestling well. I’m only focused on each of my bouts.”

In one of the day’s shortest bouts, Takakeisho pushed out No. 2 Nishikigi (4-5) in just 3.1 seconds. At 7-2, the newly-promoted sekiwake remains in contention for his second straight championship following his victory at the November tourney in Fukuoka.

The two others who started the day at 7-1 — No. 8 Kaisei and No. 13 Yago — suffered losses and fell into a four-way tie for third.

Brazilian wrestler Kaisei was defeated by No. 7 Ryuden (3-6), while Yago was unable to keep his winning streak going in his makuuchi debut tournament after losing to No. 11 Ikioi (5-4).

Written by Kyodo

  • Makuuchi
  • Juryô
Rikishis
Score
Kimarites
Score
Rikishis
Daiamami
大奄美

(Maegashira 16)
2-7
2-2-5
Takanosho
隆の勝

(Juryo 2)
Yutakayama
豊山

(Maegashira 14)
5-4
5-4
Kotoeko
琴恵光

(Maegashira 15)
Chiyonokuni
千代の国

(Maegashira 15)
8-1
6-3
Meisei
明生

(Maegashira 12)
Kagayaki

(Maegashira 12)
2-7
3-6
Chiyoshoma
千代翔馬

(Maegashira 14)
Yago
矢後

(Maegashira 13)
7-2
5-4
Ikioi

(Maegashira 11)
Sadanoumi
佐田の海

(Maegashira 11)
5-4
0-9
Daishomaru
大翔丸

(Maegashira 16)
Kotoyuki
琴勇輝

(Maegashira 13)
4-5
6-3
Abi
阿炎

(Maegashira 10)
Takarafuji
宝富士

(Maegashira 10)
5-4
3-6
Daieisho
大栄翔

(Maegashira 7)
Ryuden
竜電

(Maegashira 7)
3-6
7-2
Kaisei
魁聖

(Maegashira 8)
Endo
遠藤
(Maegashira 9)
6-3
6-3
Onosho
阿武咲

(Maegashira 6)
Chiyotairyû
千代大龍

(Maegashira 6)
5-4
3-6
Asanoyama
朝乃山

(Maegashira 8)
Yoshikaze
嘉風

(Maegashira 5)
2-7
3-6
Shôhôzan
松鳳山

(Maegashira 3)
Shodai
正代

(Maegashira 3)
3-6
5-4
Aoiyama
碧山

(Maegashira 5)
Tochiôzan
栃煌山

(Maegashira 1)
4-5
5-4
Hokutofuji
北勝富士

(Maegashira 2)
Myogiryu
妙義龍

(Komusubi)
4-5
5-4
Ichinojo
逸ノ城

(Maegashira 1)
Takakeisho
貴景勝

(Sekiwake)
7-2
4-5
Nishikigi
錦木

(Maegashira 2)
Takayasu
高安

(Ozeki)
4-5
7-2
Tamawashi
玉鷲

(Sekiwake)
Okinoumi
隠岐の海
(Maegashira 4)
6-3
3-6
Gôeidô
豪栄道

(Ozeki)
Kotoshôgiku
琴奨菊

(Maegashira 4)
4-5
9-0
Hakuhô
白鵬

(Yokozuna)
Rikishis
Score
Kimarites
Score
Rikishis
Takekaze
豪風

(Juryo 12)
1-8
5-4
Wakamotoharu

(Makushita 3)
Kyokushuho
旭秀鵬

(Juryo 13)
5-4
4-5
Tobizaru
翔猿

(Juryo 10)
Arawashi
荒鷲

(Juryo 10)
4-5
3-6
Jokoryu
常幸龍

(Juryo 13)
Gagamaru
臥牙丸

(Juryo 14)
5-4
3-6
Mitoryu
水戸龍

(Juryo 9)
Kyokutaisei
旭大星

(Juryo 9)
5-4
9-0
Shimanaoumi
志摩ノ海

(Juryo 11)
Sokokurai
蒼国来

(Juryo 12)
4-5
4-5
Hidenoumi
英乃海

(Juryo 8)
Chiyonoumi
千代の海

(Juryo 14)
6-3
4-5
Akiseyama
明瀬山

(Juryo 7)
Enho
炎鵬

(Juryo 8)
4-5
5-4
Tokushoryu
徳勝龍

(Juryo 4)
Tomokaze
友風
(Juryo 4)
4-5
6-3
Tsurugisho
剣翔

(Juryo 11)
Azumaryu
東龍

(Juryo 7)
4-5
6-3
Ishiura
石浦
(Juryo 3)
Aminishiki
安美錦

(Juryo 3)
1-8
7-2
Chiyomaru
千代丸

(Juryo 6)
Takagenji
貴源治

(Juryo 2)
3-6
5-4
Hakuyozan
白鷹山

(Juryo 6)
Wakatakakage
若隆景

(Juryo 5)
3-6
4-5
Daishoho
大翔鵬

(Juryo 1)
Terutsuyoshi
照強

(Juryo 1)
6-3
6-3
Toyonoshima
豊ノ島

(Juryo 5)

A lire également :

J12 – Nouvelle déconvenue pour Hakuho

Nouvelle déconvenue pour Hakuho Le combat phare de ce jour a bien sûr été le …

4 commentaires

  1. Messieurs les spécialistes, qui voyez vous pour prendre la relève chez les san’yaku ? Certains prennent de l’âge pour d’a les blessures et pas forcément de confirmation ou de prise de pouvoir chez les « espoirs »…mais ce n’ est que mon point de vue.

    • Je suis loin d’être un spécialiste mais la question est amusante. Pour répondre à ta question je vais me baser sur les cinq derniers yokozuna des années 2000. Je vais me baser d’abord sur leurs âges d’arrivée en Makuuchi, leurs accessions au rang d’Ozeki et de Yokozuna.

      Asashoryu arrive en Makuuchi à 20 ans, Ozeki à 21 ans et Yokozuna à 22 ans.
      Hakuho arrive en Makuuchi à 19 ans, Ozeki à 21 ans et Yokozuna à 22 ans.
      Harumafuji arrive en Makuuchi à 20 ans, Ozeki à 25 ans et Yokozuna à 28 ans.
      Kakuryu arrive en Makuuchi à 21 ans, Ozeki à 26 ans et Yokozuna à 28 ans.
      Kisenosato arrive en Makuuchi à 18 ans, Ozeki à 25 ans et Yokozuna à 30 ans.

      Ça montre deux choses qu’Asashoryu et Hakuho ont été incroyablement rapide et qu’à part Kisenosato qui a le plus petit palmarès des cinq, 25 ans est un vrai âge pallier. Parmi tous les rikishis de moins de 25 ans en Makuuchi il y a
      Abi 24 ans,
      Asanoyama 24 ans
      Kagayaki 24 ans
      Yago 24 ans
      Meisei 23 ans
      Onosho 22 ans
      Takakeisho 22 ans

      A part Onosho et Takakeisho pour l’instant je n’ai pas été impressionné par les autres. Comme je l’avais dit un autre jour Takakeisho doit progresser au mawashi car pour l’instant ça signifie défaite immédiate pour lui, alors qu’il est exceptionnel en oshi zumo.

      • Pour résumer dans les 24 ans et moins je ne vois que les deux plus jeunes en potentiel Yokozuna, je croyais beaucoup en Takayasu il m’a l’air d’un très bon Ozeki mais pas d’un futur Yokozuna. J’ai plutôt répondu à la question lesquels seraient les prochains Yokozuna que lesquels seront les prochains Sanyaku, c’est juste parceque les rangs comme Komosubi ou Sekiwake ne sont pas des rangs si difficiles à atteindre une fois ou deux dans une carrière d’un rikishi qui passe une dizaine d’année en Makuuchi.

        • Oh coach, si tu n’es pas un spécialiste qui l’est ?! Merci pour ces réponses précises. En terme de technique globale j’ai un faible pour Asanoyama encore jeune, Yutakayama aussi après il y a de bons rikishi complets comme Mitakeumi, Okinoumi, même Shodai ou Endo quand ils veulent mais aucun ne s’affirme sur la durée, d’ou ma question et d’ou tes supers réponses…merci encore Coach

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *