Le Yokozuna Hakuhô pourrait être mis à l’écart à cause d’une infection dans son écurie

Le yokozuna Hakuhô
Le yokozuna Hakuhô

Le Yokozuna Hakuhô pourrait être mis à l’écart à cause d’une infection dans son écurie

Le grand champion Hakuhô pourrait manquer le Grand tournoi de sumo d’automne au mois de septembre, car l’Association japonaise de sumo (NSK) a annoncé mercredi qu’un lutteur de deuxième division en juryô dans l’écurie de Miyagino (celle du yokozuna) avait été testé positif pour le coronavirus.

Le yokozuna de 36 ans avait porté à 45 son record de victoires des grands tournois en juillet, avec une fiche de 15-0. Selon le directeur des communications de la NSK, Shibatayama, Hakuhô et le reste des membres de l’écurie ont été testés après que Hokuseiho, 19 ans, ait renvoyé un résultat positif.

Le tournoi d’automne (Aki Bashô), qui durera 15 jours, débutera le 12 septembre au Ryogôku Kokugikan de Tokyo. Jusqu’à présent, la politique de la NSK était d’interdire aux lutteurs de revenir dans les écuries avec une infection confirmée dans les deux semaines avant le premier jour d’un grand tournoi. Mais Shibatayama a déclaré qu’une décision serait prise après la réception des autres résultats des tests jeudi.

« S’il y a une infection en chaîne par derrière, alors ce sera une situation extrêmement difficile », a déclaré Shibatayama.

L’écurie Miyagino a raté le tournoi de janvier de cette année après que Hakuhô ait été infecté.

Né en Mongolie, Hokuseiho avait rapidement gravi les échelons du banzuke et il était prêt à faire ses débuts dans la division juryô à son huitième tournoi seulement.

A lire également :

Terunofuji citoyen japonais

Terunofuji obtient la nationalité japonaise

Terunofuji obtient la nationalité japonaise Le nouveau yokozuna Terunofuji a renoncé à sa nationalité mongole …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *