A la une :
Accueil » Actualités » Lutteurs » Kotomitsuki arrêté pour embauches illégales

Kotomitsuki arrêté pour embauches illégales

 

Kotomitsuki arrêté pour embauches illégales
L’ancien ôzeki Kotomitsuki a été arrêté pour des embauches illégales dans son restaurant de Nagoya.

Kotomitsuki arrêté pour embauches illégales

L’ancien lutteur de sumo Kotomitsuki (琴光喜) a été arrêté mercredi 4 décembre pour avoir employé du personnel non-japonais avec des visas invalides qu’il embauchait dans son restaurant de barbecue à Nagoya.

L’ancien ozeki, dont le vrai nom est Keiji Tamiya, 37 ans, embauchait un chinois et un thaïlandais tout en sachant que le premier avait dépassé la durée de son visa et ce dernier était entré illégalement au Japon, selon la police.

Les deux non-japonais ont été arrêtés le mois dernier sur des soupçons de violation de la loi de contrôle de l’immigration.

Outre Kotomitsuki, un homme japonais d’une trentaine d’année qui travaillait au restaurant a également été arrêté.

L’ancien lutteur Kotomitsuki, qui avait atteint le deuxième plus haut rang de sumo dans la division makuuchi en 2007, a été interdit de sumo en juillet 2010 pour son implication dans les paris illégaux sur le baseball.

en Click on the title bellow for original article in English : 

Ex-ozeki’s illegal hires prove bad bet

Ex-ozeki’s illegal hires prove bad bet

Former sumo wrestler Kotomitsuki was arrested Wednesday for allegedly employing non-Japanese without valid visas at his barbecue restaurant in Nagoya, police said.

The former ozeki, whose real name is Keiji Tamiya, 37, employed a Chinese person and a Thai person despite knowing that the former had overstayed his visa and the latter had entered Japan illegally, the police said.

The two non-Japanese were arrested last month on suspicion of violating the immigration control law.

Besides Kotomitsuki, a Japanese man in his 30s who works at the restaurant was also arrested, according to the police.

The former wrestler, who reached sumo’s second-highest rank in the makuuchi division in 2007, was banned from sumo in July 2010 for his involvement in betting on baseball.

Written by Kyodo

Source : Japan Times

A lire également :

Kisenosato interview

Pour Kisenosato, ce tournoi restera mémorable

Pour Kisenosato, ce tournoi restera mémorable Le yokozuna Kisenosato a déclaré lundi que le tournoi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *