J15 – le suspens jusqu’au bout pour Terunofuji

Terunofuji reçoit la coupe de l'Empereur
Terunofuji reçoit la coupe de l’Empereur

J15 – le suspens jusqu’au bout pour Terunofuji

La route ne fut pas si tranquille que ce qu’il pensait pour l’ôzeki Terunofuji. Toujours en tête du classement avec une victoire ce matin, il devait aujourd’hui assurer un succès supplémentaire pour pouvoir soulever la coupe de l’Empereur.

Deux adversaires potentiels étaient disposés sur sa route. Le premier d’entre eux, le maegashira 8 Endo, luttait aujourd’hui contre l’autre ôzeki Shodai. En cas de victoire, Endo se retrouvait à égalité avec Terunofuji, donc la pression était maximale. Et il ne fut pas loin d’y arriver ! Après un bon tachi-ai, le maegashira réussit à désorganiser l’ôzeki et à le pousser tout près de la sortie. Malheureusement pour lui, Shodai repris le dessus à ce moment-là et c’est lui qui fit sortir son adversaire. Exit Endo, et un adversaire de moins pour Terunofuji.

Mais le plus important venait ensuite : le dernier combat de la journée et du tournoi oppose traditionnellement les lutteurs les plus gradés et en l’occurrence, ce fut aussi les deux rikishis de tête : l’ôzeki Terunofuji et le dernier ôzeki Takakeishô.

Le problème était simple : une victoire de Takakeishô et c’était l’égalité entre eux, et un combat de plus pour déterminer le vainqueur de la coupe.

Terunofuji, peut-être un peu déconcentré par l’importance de l’enjeu, loupa complètement son entrée, se faisant surprendre par un tsukiotoshi bien placé par Takakeishô, après seulement quelques secondes de combat. Les deux rikishi se retrouvant à égalité à 12 victoires, le kettei-sen était maintenant obligatoire entre les mêmes lutteurs.

Mais le Mongol de 29 ans a fait preuve de courage pour remporter son premier titre en tant qu’ôzeki.

Terunofuji a d’abord gardé ses distances après le tachi-ai, laissant venir son adversaire pour avoir la meilleure prise. A la faveur d’une occasion, le mongol repoussa violemment en arrière Takakeishô, avant d’attendre sa réaction et le projetant ensuite vers le sol. Ce fut un combat qui prouva l’intelligence et la vivacité de Terunofuji, et sa capacité définitive à supplanter tour lutteur en ce moment.

Terunofuji abat Takakeishô
Terunofuji abat Takakeishô

« Je suis heureux. J’ai toujours perdu en match de play-off. Je sens que tous mes efforts ont porté leurs fruits », a déclaré Terunofuji, qui se souvenait encore du dernier kettei-sen perdu contre Takakeishô en Novembre dernier.

C’était également la troisième fois au cours des quatre derniers tournois que le titre se résumait à un combat entre les deux lutteurs, Terunofuji ayant décroché son titre en mars avec une victoire finale contre Takakeishô.

Grâce à cette victoire, Terunofuji participera au tournoi de juillet avec une chance d’être promu yokozuna. Un ôzeki a besoin de deux titres consécutifs ou d’un record équivalent pour atteindre le plus haut rang.

« Ce n’est pas quelque chose que je peux avoir juste parce que je le veux, et c’est pourquoi c’est un challenge pour moi », a-t-il déclaré à propos du défi. « C’est bien si je peux y parvenir, ce sera aussi bien si je n’y arrive pas. Je vais tout donner et j’espère marcher fièrement après avoir donné chaque once de ma force. Ce n’est pas bon de se contenter de faire la même chose, je veux m’efforcer de faire davantage. »

Terunofuji a remporté son premier titre en mai 2015 et a également obtenu sa première promotion en ôzeki après la compétition, mais des blessures aux genoux et une maladie l’ont tourmenté depuis. Suite à ces problèmes, il a chuté après septembre 2017 depuis son grade d’ôzeki et descendu jusqu’à la deuxième division la plus basse du sport, en Jonidan, en mars 2019.

Mais ensuite, Terunofuji a rebondi d’une manière extraordinaire avec une remontée éclair, atteignant la division makuuchi moins d’un an plus tard en juillet 2020, et étonnant le monde du sumo en y remportant le deuxième titre de sa carrière, avant de remporter son troisième en mars, ce qui lui a valu sa re-promotion en ôzeki.

Lors de cette dernière journée, Takayasu (10-5) a eu une chance d’ajouter une autre victoire mais il est tombé face à l’autre sekiwake Takanosho (5-10), qui a résisté à sa pression avant de gifler l’ancien ôzeki fatigué dans un long combat.

Le komusubi Mitakeumi (10-5) a bouclé son tournoi en atteignant un score à deux chiffres, repoussant le géant maegashira 6 mongol Ichinojo (9-6) sans trop de problèmes.

Son collègue Komusubi Daieishô (6-9) a gagné contre le maegashira 4 Myogiryu (6-9) pour terminer sur une note gagnante, mais le champion de la rencontre du Nouvel An devra probablement faire face à une rétrogradation de san’yaku en maegashira.

Un prix seulement, le gino-shô (prix de la technique) a été attribué à deux lutteurs : Endo, 30 ans, a reçu son quatrième prix lors de cette compétition, ajoutant : « Je n’ai jamais eu le sentiment d’être impliqué dans la course au titre. »

Le jeune et prometteur maegashira 1 Wakatakakage (9-6) est tombé dans son dernier combat contre le M12 Kotoeko (9-6) mais il a été récompensé avec son deuxième prix technique consécutif, et une première promotion à san’yaku quasi certaine.

« C’est agréable. Cela me fait conforte dans l’idée que je deviens plus fort et renforce ma confiance », a déclaré Wakatakakage à propos du prix. « Je me suis concentré sur ma charge initiale, en conduisant bas et en attaquant vers le haut … »

Champions par division : 

Makuuchi : Terunofuji (12-3)
Ôzeki– Isegahama beya

Jûryô : Ura (12-3)
Ouest 2 – Kise beya

Makushita : Abi (7-0)
Est 7– Shikoroyama beya

Sandanme : Ishizaki (7-0)
100 – Takasago beya

Jonidan : Senho (7-0)
Ouest 35 – Miyagino beya

Jonokuchi : Fujiseiun (7-0)
Est 27– Fujishima beya

Prix spéciaux (sanshô) : 

Shukun-shô : pas de prix attribué
Performance exceptionnelle

Kantô-shô : Pas de prix attribué
Meilleur esprit combatif

Ginô-shô : Endo (4ème)
Wakatakakage (2ème)
Prix de la technique

Les lutteurs kachi koshi du jour sont :

Makuuchi : Chiyoshoma
Jûryô : Shohozan

Les lutteurs make koshi du jour sont :

Makuuchi : Kotonowaka, Shimanoumi, Onosho
Jûryô : Kotoshoho

Prochain rendez-vous : Nagoya basho 2021

  • Parution du banzuke : 21 juin 2021
  • Début du tournoi :  4 juillet 2021
  • Fin du tournoi : 18 juillet 2021

Lieu : Tokyo (Kokugikan)

Merci à tous d’avoir suivi le tournoi jour après jour sur Dosukoi mais l’actualité du sumo continue même en dehors des basho. Toutes les informations des événements à venir sont sur notre site. N’oubliez pas de nous rejoindre sur les réseaux sociaux, suivez-nous sur Facebook et Twitter et abonnez-vous à notre chaîne YouTube. N’hésitez pas à partager les articles sur ces réseaux et à les commenter.

Enfin, merci à Sumo Natto et Kintamayama pour leurs vidéos quotidiennes ainsi qu’à tous nos lecteurs.

  • Makuuchi
  • Juryô
Rikishis
Score
Kimarites
Score
Rikishis
Kotonowaka
琴ノ若

(Maegashira 11)
7-8
7-8
Ishiura
石浦
(Maegashira 16)
Daiamami
大奄美

(Maegashira 13)
7-8
6-9
Kagayaki

(Maegashira 9)
Shimanoumi
志摩ノ海

(Maegashira 9)
7-8
8-7
Chiyoshoma
千代翔馬

(Maegashira 11)
Chiyomaru
千代丸

(Maegashira 16)
8-7
7-8
Takarafuji
宝富士

(Maegashira 7)
Tochinoshin
栃ノ心

(Maegashira 7)
5-10
9-6
Kaisei
魁聖

(Maegashira 15)
Hidenoumi
英乃海

(Maegashira 6)
5-10
5-10
Akua
荒鷲

(Maegashira 17)
Chiyotairyû
千代大龍

(Maegashira 14)
10-5
7-8
Onosho
阿武咲

(Maegashira 5)
Kiribayama
貴ノ富士

(Maegashira 4)
6-9
4-11
Tsurugisho
剣翔

(Maegashira 8)
Aoiyama
碧山

(Maegashira 3)
4-3-8
7-8
Terutsuyoshi
照強

(Maegashira 10)
Hoshoryu
遠藤
(Maegashira 5)
7-8
5-10
Tobizaru
翔猿

(Maegashira 2)
Meisei
明生

(Maegashira 2)
8-7
9-6
Okinoumi
隠岐の海
(Maegashira 12)
Tamawashi
玉鷲

(Maegashira 10)
7-8
6-9
Hokutofuji
北勝富士

(Maegashira 1)
Wakatakakage
若隆景

(Maegashira 1)
9-6
9-6
Kotoeko
琴恵光

(Maegashira 12)
Myogiryu
妙義龍

(Maegashira 4)
6-9
6-9
Daieisho
大栄翔

(Komusubi)
Mitakeumi
御嶽海
(Komusubi)
10-5
9-6
Ichinojo
逸ノ城

(Maegashira 6)
Takayasu
高安

(Sekiwake)
10-5
5-10
Takanosho
隆の勝

(Sekiwake)
Shodai
正代

(Ozeki)
9-6
11-4
Endo
遠藤
(Maegashira 8)
Terunofuji
照ノ富士

(Ozeki)
12-3
12-3
Takakeisho
貴景勝

(Ozeki)

KETTEI-SEN

Terunofuji
照ノ富士

(Ozeki)
12-3
12-3
Takakeisho
貴景勝

(Ozeki)
Rikishis
Score
Kimarites
Score
Rikishis
Wakamotoharu

(Juryo 9)
9-6
Fusen
8-7
Oho
王鵬
(Juryo 14)
Nishikigi
錦木

(Juryo 13)
9-6
9-6
Kyokutaisei
旭大星

(Juryo 8)
Jokoryu

Juryo 7)
3-12
4-3
Yago
矢後

(Makushita 1)
Tohakuryu
東白龍

(Juryo 11)
10-5
6-9
Sadanoumi
佐田の海

(Juryo 6)
Daishoho
大翔鵬

(Juryo 13)
8-7
7-8
Takagenji
貴源治

(Juryo 5)
Kotoshoho
琴勝峰
(Juryo 5)
7-8
10-5
Ichiyamamoto
一山本

(Juryo 8)
Kyokushuho
旭秀鵬

(Juryo 7)
6-9
4-11
Daishomaru
大翔丸

(Juryo 4)
Yutakayama
豊山

(Juryo 4)
8-7
8-7
Shôhôzan
松鳳山

(Juryo 6)
Chiyonoumi
千代の海

(Juryo 12)
4-11
5-10
Azumaryu
東龍

(Juryo 3)
Hakuyozan
白鷹山

(Juryo 3)
7-8
8-7
Nishikifuji
錦富士

(Juryo 12)
Bushozan

(Juryo 14)
10-5
12-3
Ura
剣翔

(Juryo 2)
Tokushoryu
徳勝龍

(Juryo 2)
11-4
9-6
Mitoryu
水戸龍

(Juryo 10)
Takakento

Juryo 11)
10-5
11-4
Chiyonoo
千代ノ皇

(Juryo 1)
Enho
炎鵬

(Juryo 1)
5-10
3-12
Churanoumi
美ノ海

(Juryo 9)

A lire également :

Retournement de situation

J11 – Retournement de situation

Retournement de situation L’ôzeki Terunofuji a connu sa première défaite de manière inhabituelle mercredi, et …

3 commentaires

  1. Toujours bien heureux de vous lire, merci.

    1) Pourquoi Terunofuji n’a pas affronté Shodai? (à cause du mauvais score de ce dernier?)
    2) Pourquoi Teru et Takakeisho ont changé de côté pour le Kettei-sen?

    Deux questions qui me trottent dans la tête… Merci pour vos réponses ;o)

    Harnon.

    • Bonjour,
      La réponse est probablement dans la question…
      1 : oui les deux ôzeki ne se sont pas affrontés car Shodai n’a jamais été en position d’être en tête, alors qu’Endo et les deux autres ôzeki était en course les deux derniers jours.
      2 : cela correspond probablement au protocole d’organisation des combats.
      C’est la NSK qui décide au jour le jour cette organisation, et on a déjà vu souvent dans le passé des « arrangements » pour certain lutteurs qui ont amenés quelques polémiques…
      Merci de votre visite !!

      • Merci pour les éclaircissements.

        1. Ça me fait réfléchir, du coup: les yokozunas ne sont plus là depuis de nombreux tournois pour « réguler » les autres rikishis qui atteignent peut-être des classements qu’ils ne devraient pas avoir (avec les yokozunas, ils auraient certainement au moins 2 victoires en moins…) ?

        Dommage dommage… De « mon » temps quand je suivais la chose, le niveau des sanyaku était certainement plus équilibré (Asa, Hakuho, Kaio, Kotoshuu, Harumafuji…)

        Rdv au prochain tournoi!

        H.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *