Terunofuji avait besoin d’un « effort désespéré » pour remporter le tournoi de mai

Terunofuji interview
Terunofuji interview

Terunofuji avait besoin d’un « effort désespéré ‘ pour remporter le tournoi de mai

Un jour après avoir remporté le tournoi de mai, l’ozeki Terunofuji a déclaré lundi qu’il avait fallu chaque once d’efforts pour remporter son deuxième championnat consécutif.

Le Mongol de 29 ans a été vaincu par son camarade ozeki Takakeisho lors du dernier combat amenant les hommes à égalité sur un score de 12-3, nécessitant une série éliminatoire pour déterminer le champion.

La victoire a valu à Terunofuji sa quatrième Coupe de l’Empereur et sa troisième depuis son retour remarquable dans la division makuuchi après avoir chuté jusqu’en division jonidan en raison de nombreux problèmes de santé, notamment une chirurgie aux deux genoux.

« L’effort désespéré que j’avais déployé a conduit au résultat. J’ai fait tout ce que j’ai pu« , a déclaré Terunofuji.

Son apparition à la rencontre de mai en tant qu’ozeki était sa première depuis septembre 2017, une période englobant 21 tournois.

Alors que le yokozuna Hakuho se remettait d’une opération au genou, le tournoi a débuté avec quatre ozeki partageant la tête d’affiche. Terunofuji a clairement surpassé les autres au début de la compétition, remportant ses 10 premiers combats.

Mais il s’est heurté à un obstacle le jour 11 quand il a été sanctionné pour avoir attrapé les cheveux de son adversaire – geste interdit dans le sumo – subissant ainsi sa première défaite.

Il a subi sa deuxième défaite dans un combat très disputé contre la maegashira Endo le quatorzième jour, les juges annulant la victoire initiale de Terunofuji après que les deux lutteurs aient chuté au même moment.

La dernière journée était tendue avec un score de 12-2, seulement une victoire devant Takakeisho et Endo.

« J’avais senti que je ne pouvais pas me hisser au prochain rang à moins de gagner un championnat en tant qu’ozeki, donc c’était bien (de remporter le titre à la fin) », a déclaré Terunofuji. « J’ai juste fait confiance à mon corps dans le combat éliminatoire. »

Terunofuji est devenu le premier ozeki à remporter un championnat à son retour au rang depuis l’introduction en juillet 1969 du système de classement actuel, selon lequel les ozeki sont rétrogradés s’ils affichent deux majorités de défaites consécutives.

Terunofuji se dirige désormais vers la rencontre de juillet avec une chance d’être promu yokozuna. Pour atteindre ce rang, un ozeki doit remporter deux championnats consécutifs ou obtenir des résultats jugés équivalents.

« J’ai travaillé pour atteindre ce (rang), et je suis à un pas. Je vais donner tout ce que j’ai », a-t-il déclaré.

A lire également :

Tokushoryu interview

Tokushoryu très ému, entre larmes et rires

Tokushoryu très ému, entre larmes et rires Après une victoire que personne n’aurait osé prédire, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *