Terunofuji obtient la nationalité japonaise

Terunofuji

Terunofuji obtient la nationalité japonaise

Le nouveau yokozuna Terunofuji a renoncé à sa nationalité mongole et a acquis la nationalité japonaise, c’est ce qu’a révélé mercredi une publication officielle du gouvernement.

En devenant citoyen japonais, le lutteur de 29 ans, qui appartient à l’écurie Isegahama, ouvre la voie à la gestion future de sa propre écurie de lutteurs.

Terunofuji est le cinquième yokozuna né à l’étranger après Akebono et Musashimaru, tous deux à la retraite et originaires des États-Unis. Hakuho, toujours en activité, et le retraité Kakuryu, tous deux originaires de Mongolie, ont également fait ce changement.

Bien qu’il n’ait pas remporté un troisième championnat consécutif, Terunofuji a été promu yokozuna après avoir terminé le tournoi de Nagoya avec un score final de 14-1 le mois dernier.

Après avoir subi des blessures aux genoux, il est tout de même devenu le premier lutteur à se frayer un chemin pour revenir au rang d’ozeki après avoir été rétrogradé en jonidan.

A lire également :

Le Yokozuna Hakuhô pourrait être mis à l’écart à cause d’une infection dans son écurie

Le Yokozuna Hakuhô pourrait être mis à l’écart à cause d’une infection dans son écurie …

2 commentaires

  1. Excusez-moi mais je croyais qu’Asashoryu était né à Ulan Bator, en Mongolie…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *