Terunofuji veut honorer son maître

Terunofuji interview
Terunofuji pendant l’interview au lendemain de son 3e titre.

Terunofuji veut honorer son maître

Le sekiwake Terunofuji, qui a fait un superbe retour en remportant le tournoi de printemps avec score final de 12-3, a déclaré lundi qu’il était déterminé à terminer le prochain championnat avec un nombre de victoires à deux chiffres pour protéger la réputation de son maître d’écurie Isegahama.

En remportant sa troisième Coupe de l’Empereur et en obtenant une promotion au rang d’ozeki, le Mongol de 29 ans a ajouté un autre chapitre remarquable à sa carrière qui avait été entravée par des blessures aux genoux.

Un total de 33 victoires au cours des trois derniers basho est considéré comme une quasi-garantie pour la promotion d’ozeki, et Terunofuji a rempli cette condition dès le 12e jour du tournoi.

Mais l’honneur de son oyakata était en jeu, car à peine se qualifier n’aurait pas été suffisant, selon le Terunofuji.

« Si j’obtenais cette promotion, je ne voulais pas me demander si je la méritais« , a déclaré Terunofuji.

« Je pensais qu’il serait inacceptable de déshonner mon maître. »

Terunofuji a participé au tournoi dans le but de reconquérir le rang d’ozeki qu’il avait déjà détenu en septembre 2017, avant que des problèmes aux genoux ne précipitent sa rétrogradation en division jonidan.

Il a apparemment subi une blessure au genou lors de son combat le dixième jour contre Shimanoumi, mais le futur ozeki a déclaré qu’il se concentrait sur ce qu’il pouvait contrôler.

Il a fini par battre les trois ozeki actuels, y compris le dernier jour face à Takekeisho, contre lequel il avait perdu le championnat en novembre.

« Je devais juste me faire soigner (la blessure) et faire de mon mieux, et si je ne pouvais pas gagner, c’était comme ça. Je suis content d’avoir enchaîné avec des victoires« , a déclaré Terunofuji, qui a remporté son troisième prix pour sa performance exceptionnelle.

Le natif d’Oulan-Bator, de son vrai nom Gantulga Ganerdene, a promis de travailler encore plus dur lorsqu’il sera l’un des quatre ozeki au prochain tournoi en mai.

Le conseil d’administration de l’Association japonaise de sumo doit se réunir mercredi pour officialiser sa promotion.

« Les lutteurs des rangs yokozuna et ozeki représentent la JSA. Mon désir de travailler dur et d’obtenir de bons résultats est encore plus fort maintenant« , a déclaré Terunofuji.

Terunofuji retrouvera le statut d’ozeki après 21 tournois passés dans les rangs inférieurs – le plus long qu’il ait fallu pour être re-promu au deuxième rang du sumo depuis l’introduction du système actuel de « kadoban » pour la promotion et la rétrogradation de l’ozeki en 1969.

A lire également :

Daieisho interview

Daieisho savoure sa victoire du tournoi

Daieisho savoure sa victoire du tournoi Le vainqueur du tournoi de janvier 2021 Daieisho a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *