Daieisho savoure sa victoire du tournoi

Daieisho interview

Daieisho savoure sa victoire du tournoi

Le vainqueur du tournoi de janvier 2021 Daieisho a déclaré lundi qu’il avait été inondé « d’environ 400 » messages d’amis et de sympathisants le félicitant pour sa première victoire.

Le maegashira n ° 1 a remporté le titre avec un score final de 13-2 dimanche à de Tokyo, et est devenu le premier champion de la préfecture de Saitama, ainsi que le premier de l’écurie Oitekaze.

Lors de la conférence de presse, Daieisho, de son vrai nom Hayato Takanishi, a déclaré que le flot de courriels et de SMS avait fait ressortir l’importance de son exploit.

« Cela m’a fait réaliser que remporter le titre est vraiment quelque chose de spécial« , a déclaré le lutteur de 27 ans, qui a célébré sa victoire avec son maître d’écurie lors d’une petite fête dimanche soir.

Pousseur et propulseur tenace, Daieisho est sur le point d’être promu au rang de sekiwake qu’il avait déjà détenu auparavant pendant un seul tournoi en septembre.

Il est allé 7-0 contre des adversaires des rangs sanyaku au cours de la première semaine, devenant le premier maegashira à réaliser un tel exploit depuis 1949.

À 8-0, il avait une avance de deux victoires avant de subir sa première défaite contre Takarafuji. Sa deuxième défaite, contre Onosho lors de la 11e journée, a permis à l’ozeki Shodai de revenir à égalité à 9-2.

Mais après que Shodai soit tombé aux mains du sekiwake Terunofuji le 14e jour, Daieisho a retrouvé la tête du classement la dernière journée. Il a ensuite remporté la Coupe de l’Empereur en sortant Okinoumi.

« Je pense que je suis devenu plus précis avec la première étape de ma charge d’ouverture« , a déclaré Daieisho, qui a également remporté le prix de la performance exceptionnelle « Shukun-sho » et le premier prix technique de carrière.

« Je savais que j’avais encore un long chemin à parcourir (à 8-0). Mais les gens autour de moi s’attendaient à ce que je gagne le championnat, et j’en suis reconnaissant. »

Après avoir coché l’un de ses objectifs de carrière en remportant le championnat, Daieisho espère en atteindre un autre : être promu ozeki.

« Je ferai de mon mieux pour réaliser mon rêve d’être promu ozeki. Mais je veux d’abord obtenir un score positif en tant que sekiwake« , a-t-il déclaré.

Pour la sixième année consécutive, le champion de janvier était un nouveau venu. Le championnat était le premier à se tenir pendant l’état d’urgence, celui couvrant la capitale japonaise et plusieurs autres préfectures à la suite d’un pic de cas de coronavirus.

La JSA a ordonné des tests de coronavirus sur environ 900 membres de l’association avant le tournoi, tandis qu’un total de 65 lutteurs, maîtres d’écurie et arbitres ont manqué la totalité de l’événement pour des raisons liées au virus.

A lire également :

Terunofuji interview

Terunofuji avait besoin d’un « effort désespéré » pour remporter le tournoi de mai

Terunofuji avait besoin d’un « effort désespéré ‘ pour remporter le tournoi de mai Un jour …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *