Tokitsukaze oyakata sur la sellette à cause de problèmes de sécurité sanitaire

Tokitsukaze oyakaya
Tokitsukaze oyakaya (ancien maegashira Tokitsuumi)

Tokitsukaze oyakata sur la sellette à cause de problèmes de sécurité sanitaire

Alors le monde du sumo se bat pour maintenir les tournois pendant la pandémie de coronavirus, un responsable de l’Association japonaise de sumo a déclaré mercredi que le maître de l’écurie Tokitsukaze pourrait avoir violé les règles de sécurités du protocole sanitaire en se rendant dans des clubs de mah-jong pendant le tournoi qui vient de s’achever.

Le maître d’écurie de 47 ans, dont les accusations incluent l’ozeki Shodai et le maegashira Yutakayama, avait déjà été rétrogradé en octobre pour avoir violé les protocoles de la JSA suite à une sortie de golf alors que l’association avait interdit les déplacements inutiles.

S’il s’avère qu’il a de nouveau enfreint les règles, cela pourrait signifier un renvoi de l’association.

La JSA va maintenant vérifier les faits, son comité de conformité enquêtera et le conseil d’administration décidera des mesures à prendre lors de sa prochaine réunion.

« Je ne sais pas s’il dit la vérité ou non« , a déclaré Shibatayama, directeur de la communication de la JSA. « J’entendrai ce que les autres autour de lui ont à dire.« 

Le conseil peut recommander sept degrés de discipline, allant de la réprimande à l’exclusion.

« Si cela est vrai, il sera difficile d’éviter une punition sévère« , a déclaré une source au sein de l’écurie.

Le tournoi de janvier, le premier à se tenir pendant un état d’urgence, s’est déroulé pendant 15 jours après que 900 membres de l’association aient subi des tests de réaction en chaîne par polymérase. Un total de 65 lutteurs ont été mis à l’écart en raison du virus.

En réponse à la menace, le tournoi d’Osaka en mars dernier a été le premier de l’histoire à se tenir à huis clos, tandis que le championnat suivant en mai avait été annulé. Depuis lors, le tournoi de Nagoya en juillet et le tournoi Kyushu en novembre ont tous deux eu lieu à Tokyo pour éviter les voyages.

Une source au sein de l’association a déclaré qu’il y a de fortes chances que le prochain tournoi, qui doit débuter le 14 mars, se tienne également à Tokyo.

Les préparatifs pour le tenir à Osaka avaient progressé, mais on ne sait pas si l’état d’urgence dans la région du Kansai sera levé le 7 février et si les installations médicales nécessaires peuvent être sécurisées.

Source : Mainichi

A lire également :

Abi

La NSK rejette la démission d’Abi et le suspend pour trois hon-basho

La NSK rejette la démission d’Abi et le suspend pour trois hon-basho L’ancien komusubi Abi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *