La peur de la retraite a conduit Hakuho à gagner son 45e titre

Hakuho interview

La peur de la retraite a conduit Hakuho à gagner son 45e titre

Au lendemain de sa victoire au tournoi de Nagoya avec un score parfait de 15-0, le yokozuna Hakuho a déclaré lundi que la peur d’être contraint à la retraite avait alimenté l’une de ses victoires les plus mémorables.

Le grand champion de 36 ans a porté son nombre de titres à 45, un nouveau record, en battant l’ozeki Terunofuji lors dune finale tendue au Dolphins Arena de Nagoya.

Les deux lutteurs originaires de Mongolie étaient la dernière journée au coude à coude avec 14-0, et c’est l’unique yokozuna de la compétition qui a triomphé en battant son plus jeune rival.

« C’est merveilleux. C’est quelque chose dont je me souviendrai vraiment, un grand moment dans ma carrière« , a déclaré Hakuho lors d’une conférence de presse en ligne.

Cette victoire a marqué un retour impressionnant après une blessure pour Hakuho, qui a subi une opération au genou en mars après avoir manqué tout ou en partie les six tournois précédents.

Après avoir été réprimandé par l’Association japonaise de sumo pour ses absences répétées, Hakuho a misé sa carrière sur sa performance à Nagoya, jurant de prendre sa retraite s’il ne répondait pas aux attentes.

« J’ai senti la pression. Je pouvais imaginer les idéogrammes « retraite » s’approcher de moi. Cela m’a donc motivé plus que jamais « , a déclaré Hakuho

Son championnat à 36 ans et quatre mois fait de lui le deuxième plus vieux vainqueur depuis 1958, date à laquelle ce sport a adopté le système actuel de six grands tournois par an.

Seul yokozuna en activité depuis la retraite de Kakuryu en mars, Hakuho devrait prochainement être rejoint par Terunofuji, qui a remporté deux championnats consécutifs avant la rencontre de Nagoya.

« Terunofuji s’est battu avec un sumo très constant. Je m’attends à ce qu’il continue en tant que nouveau yokozuna« , a déclaré Hakuho.

A lire également :

Takakeisho interview

Takakeisho vise à devenir yokozuna

Takakeisho vise à devenir yokozuna Un jour après avoir remporté son deuxième titre, l’ôzeki Takakeisho …

Un commentaire

  1. Quel Yokozuna…mais quel Yokozuna !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *